Trouvez le cv parfait

Devenir technicien de maintenance

Pilier essentiel des chaînes de production, le technicien de maintenance met à disposition de l’entreprise ses connaissances des machines. La maintenance des équipements est sa responsabilité et réactivité, autonomie et rigueur sont ses maîtres mots. Devenir technicien de maintenance vous a toujours intéressé ? La mécanique n’a pas de secrets pour vous ? Nous vous expliquons ci-dessous le principal à savoir pour devenir un médecin officiel des machines.

Qu’est-ce qu’un technicien de maintenance ?

Il est important tout d’abord d’en savoir plus sur le métier en lui-même pour savoir si celui-ci vous convient. Alors, quel est le rôle d’un technicien de maintenance ?

Le rôle du technicien de maintenance et ses missions

Au sein d’une entreprise, d’une usine ou d’une organisation, le technicien de maintenance est responsable du bon fonctionnement des machines et de l’équipement en général. Ceci l’amène à se confronter à un ensemble varié de missions, selon les conditions au jour le jour. En général, le professionnel doit pouvoir réaliser les tâches suivantes :

  • Recevoir, installer, régler et mettre à jour les machines ou le matériel présent sur le site
  • Mettre en évidence une panne et réparer le matériel en difficulté
  • Remplacer les pièces défectueuses ou en mauvais état
  • Rédiger des comptes rendus, des fiches d’intervention ou techniques
  • Se maintenir informé des avancées technologiques

En plus de cela, il est assez probable qu’un technicien de maintenance soit amené à faire part de son expertise lors de l’achat de nouveau matériel, ou encore à former d’autres employés à l’usage et à l’entretien des appareils.

Les qualités requises pour devenir technicien de maintenance

Pour exercer en tant que technicien de maintenance, certaines qualités sont généralement demandées. En effet, ce professionnel des machines doit maîtriser, à l’aide de ces connaissances, l’ensemble de la chaîne d’entreprise. Pour cela, il doit être rigoureux et méthodique, ainsi que respecter à la lettre les normes de sécurité et d’hygiène. Un sens aiguisé d’analyse, de synthèse et d’observation sont également des atouts indispensables pour identifier des pannes, résoudre les problèmes et éviter les incidents. C’est pourquoi un sens de l’anticipation avancée est de plus préférable.

Aussi, comme indiqué précédemment, un technicien de maintenance peut être amené à devoir prêter d’autres services. Certaines qualités pédagogiques et de dynamisme sont alors de grands atouts. Enfin, il est essentiel de pouvoir travailler en équipe, et à l’inverse de faire preuve d’autonomie selon les situations et les tâches demandées.

Les avantages et inconvénients du métier de technicien de maintenance

Comme toutes professions, des avantages et des inconvénients sont présents pour exercer en tant que technicien de maintenance. Il est essentiel de les connaître pour être au fait de l’ensemble des implications de ce métier.

Les avantages du métier de technicien de maintenance

Principalement, exercer comme technicien de maintenance vous assure un quotidien mouvementé. En effet, la routine n’existe pas vraiment dans ce corps de métier. Des situations variées se présentent chaque jour. De plus, c’est une profession actuellement stable qui recrute beaucoup. Vous vous assurez ainsi une bonne insertion en milieu professionnel.

Les inconvénients du métier de technicien de maintenance

Le métier de technicien de maintenance peut s’avérer assez rude. En ce qui concerne les conditions de travail par exemple. Les horaires peuvent être de nuit, ainsi que les fins de semaine. De plus, vous êtes confronté à beaucoup de bruit au quotidien. Enfin, il est nécessaire de rester constamment informé et d’actualiser ses compétences pour pouvoir rester efficace.

Comment devenir technicien de maintenance ?

De nombreux chemins de formation existent actuellement qui permettent d’exercer en tant que technicien de maintenance. Voici plus d’informations.

Les diplômes pour devenir technicien de maintenance

Des diplômes sont accessibles depuis le niveau Bac, voire Bac+3. Ces dernières offrent de nombreuses possibilités de spécialisation, ainsi que d’apprentissage ou de stage pour ainsi acquérir une expérience professionnelle pratique. Au niveau Bac, il est possible de s’orienter vers des Bac pro spécialisés :

  • Bac pro MELEC ou Bac Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés
  • Bac pro MEI ou Bac Maintenance des équipements Industriels
  • Une mention complémentaire peut être suivie à la suite de cela, en un an, avec la MC Maintenance des installations oléohydrauliques et pneumatiques

À partir du niveau Bac+2, l’offre de formation est plus importante. De nombreux DUT ou BTS sont alors disponibles :

  • Le DUT Génie chimique, génie des procédés option procédés
  • Le DUT Génie industriel et maintenance
  • Le DUT Génie chimique, génie des procédés option bio-procédés
  • Le DUT Science et génie des matériaux
  • Le DUT Génie électrique et informatique industrielle
  • Le BTS CIRA ou Contrôle industriel et régulation automatique
  • Le BTS Maintenance des systèmes
  • Le BTS CRSA ou Conception et réalisation de systèmes automatiques
  • Le BTS électrotechnique

À partir d’un Bac+3, des licences sont disponibles pour s’orienter dans le domaine de la maintenance. Comme par exemple la Licence Sciences pour l’ingénieur, Licence pro Maintenance et technologie ou encore Licence pro Gestion et maintenance des installations énergétiques. Enfin, il est également possible d’accéder au métier de technicien de maintenance par la voie d’un VAE ou Validation des acquis de l’expérience. Il vous faut alors valider une de ses options :

  • Un certificat de qualification paritaire de la métallurgie ou CQPM en tant que Chargé de maintenance industrielle
  • Un certificat de qualification professionnelle Interbranche ou CQPI en tant que Technicien de maintenance industrielle
  • Un titre professionnel soit en tant que Technicien de maintenance industrielle ou bien en tant que Technicien supérieur de maintenance industrielle

Les débouchés d’un technicien de maintenance

Le salaire moyen

Le salaire d’un technicien de maintenance débutant est en moyenne de 2000 euros par mois. Au fur et à mesure des années et de l’expérience gagnée, ce dernier est revalorisé. En général, un technicien de maintenance atteint les 3000 euros par mois en milieu de carrière.

Les évolutions de carrière d’un technicien de maintenance

Avec les années et l’expérience, un technicien de maintenance prend en charge plus de responsabilités. Il peut donc se voir promu chef d’équipe à un moment donné de sa carrière. Ensuite, un poste de responsable de maintenance peut lui être proposé. Des bureaux d’études ou d’audit peuvent également rechercher l’expertise d’un technicien avancé et le recruter.

Quelques conseils pour commencer comme technicien de maintenance

Vous avez votre diplôme et recherchez un emploi en tant que technicien de maintenance ? Il est alors bon de se préparer convenablement. Voici ci-dessous quelques conseils qui peuvent vous aider dans vos démarches.

Préparer votre Curriculum Vitae

Avant de commencer à chercher un emploi, il est essentiel de se confectionner un CV technicien de maintenance convenable et représentatif de votre parcours professionnel. Un curriculum vitae efficace et qui se démarque doit comporter des mots-clés, être ordonné, efficace et agréable à lire. Commencez par résumer sur une feuille à part les points essentiels de chacune des parties à faire apparaître sur le CV final : votre présentation, vos expériences professionnelles, vos intérêts, vos coordonnés, vos atouts et compétences maîtrisées, vos formations.

En tant que technicien de maintenance, il est important de mettre en valeur la section de vos expériences professionnelles en ajoutant une brève description de vos missions et des tâches réalisées. Ceci vous aide alors à appuyer les compétences maîtrisées aux yeux d’un employeur. La partie de vos formations est également importante, surtout si vous sortez tout juste d’une formation. N’hésitez pas alors à détailler plus avant vos stages ou vos expériences en entreprise.

Enfin, apportez un soin particulier à la présentation et à la mise en page de votre curriculum vitae. Un recruteur doit prendre connaissance d’un grand nombre de candidatures et certains CV peu organisés ou difficiles à lire risquent de terminer rapidement à la poubelle. Ordonnez ainsi correctement votre document par des sections bien distinctes et valorisez-le par des mots-clés qui peuvent attirer l’attention à la lecture. Pour un CV de technicien de maintenance, préférez garder un style sobre, mais efficace dans la présentation pour démontrer votre professionnalisme.

Bien rédiger votre lettre de motivation

De nombreuses entreprises demandent d’envoyer en plus du CV, une lettre de motivation. L’objectif de cette dernière est de démontrer que vous êtes aptes à répondre aux besoins de l’entreprise en tant que technicien de maintenance, ainsi que de mettre en avant les connaissances collectées sur le groupe. En général, une lettre de motivation se divise en trois parties : une présentation de votre profil et du pourquoi de votre candidature, une présentation de l’entreprise et de ses enjeux et enfin un dernier paragraphe où vous expliquez pourquoi vous correspondez pour le poste. Il est donc essentiel de rédiger une lettre distincte pour chaque candidature.

Réussir votre entretien d’embauche

Vous avez réussi à obtenir un entretien d’embauche à la suite de l’envoi de votre CV et lettre de motivation. Il vous faut alors vous préparer avant la date accordée. Lors du rendez-vous, il vous faut convaincre l’employeur que vous correspondez à ses attentes et saurez relever les défis proposés. Entraînez-vous au préalable à vous présenter, ainsi qu’à expliquer votre motivation pour le poste en appuyant sur vos compétences acquises, mais également sur vos qualités naturelles. Il est en effet essentiel de montrer à l’employeur, qu’en tant que technicien de maintenance, vous êtes aptes à progresser dans un nouvel environnement.

Nous utilisons des cookies pour gérer notre site web, analyser votre utilisation de nos services, gérer vos préférences en ligne et personnaliser le contenu des annonces. En acceptant nos cookies, vous obtiendrez un contenu pertinent et des fonctionnalités de médias sociaux, des publicités personnalisées et une expérience de navigation améliorée.