Rédiger un CV n’est pas chose aisée. Et ça l’est encore moins lorsqu’il s’agit d’un CV aide-soignantee. Mais pas d’inquiétude, nous avons quelques conseils qui pourraient s’avérer utiles dans votre rédaction.

aide-soignante : description et missions du métier

Le métier d’aide-soignante ou d’aide-soignantee représente l’une des professions du paramédical. Son activité s’exerce principalement en collaboration et sous la responsabilité d’un infirmier, mais il peut aussi travailler sous l’autorité d’un médecin. Il est tenu de jouer plusieurs rôles auprès des patients et il est considéré comme le personnel le plus proche d’eux.

Les soins apportés par l’aide-soignante sont des soins fondamentaux qui assurent le bien-être des malades et les encouragent à recouvrer leur autonomie. Ses missions sont diverses et variées : il est chargé de surveiller les personnes souffrantes et de les aider à effectuer certaines actions de la vie quotidienne comme manger, boire, se laver, s’habiller ou encore marcher. Il participe à la distribution des plats repas et est responsable de la propreté de l’environnement des malades. Il doit également leur apporter un soutien moral et psychologique, les réconforter au mieux et être attentif aux moindres changements dans leur état de santé afin d’en faire part à l’équipe de soins.

Être aide-soignante ou aide-soignantee requiert un dévouement sans faille, des connaissances techniques solides et des qualités humaines indiscutables. Si vous voulez postuler pour cet honorable travail, votre CV doit être à la hauteur des attentes des recruteurs.

Comment rédiger un CV aide-soignante ?

Votre curriculum vitae doit témoigner de vos compétences et de votre parcours professionnel du mieux possible, afin de convaincre le recruteur que vous êtes la personne parfaite pour ce poste. Pour cela, mise en page, structure et contenu du CV doivent être irréprochables.

Mise en page du CV aide-soignante

La mise en page de votre CV doit montrer que vous êtes une personne dynamique, chaleureuse et passionnée, car ce sont trois traits de caractère exigés chez un aide-soignante.

Optez pour un CV d’une seule page doté de quelques couleurs et d’un design plein de vitalité, sans pour autant en faire trop, car le rendu doit impérativement rester professionnel. Privilégiez la couleur orange, car elle symbolise la communication et favorise les rapports humains, ou la couleur bleue, symbole de fidélité, confiance et communication.

Entretenez un format à chronologie inversée (du plus récent au plus ancien) lors de la rédaction de votre curriculum et misez sur une police de caractère simple et lisible.

Espacez les différentes rubriques de façon claire afin que le chargé de recrutement puisse se repérer aisément.

Structure et contenu du CV aide-soignante

Pour mettre toutes les chances de votre côté et décrocher un CDI, votre CV doit être rédigé selon la trame d’un CV aide-soignante parfait, que nous vous révélons en détail ci-dessous :

En-tête

Cette partie doit contenir votre nom, prénom, adresse postale, numéro de téléphone, ainsi que votre adresse mail professionnelle. Ces informations doivent être écrites de manière claire et sans aucune ambigüité, car le recruteur se servira de ces coordonnées pour vous contacter si vous êtes sélectionné pour un entretien.

Titre

Le titre doit être une phrase qui informe clairement le lecteur du poste que vous désirez occuper, afin de positionner votre candidature dès le départ.

Synthèse professionnelle

Elle constitue une sorte de résumé accrocheur et percutant qui décrit brièvement vos qualifications et met en avant ce que vous pourriez apporter de plus si vous êtes choisi. Vous devez utiliser cette partie pour annoncer votre ou vos objectifs et faire comprendre au recruteur que le métier d’aide-soignante est fait pour vous.

Essayez également de lui préciser quel rythme de travail vous conviendrait (de nuit ou autre) afin qu’il soit prévenu à l’avance.

Il est recommandé de rédiger cette partie en dernier, après avoir bien défini vos expériences et vos compétences, afin de savoir avec certitude les informations idéales à mettre en avant et éviter la répétition.

Formation

Vous devez obligatoirement mentionner dans cette rubrique que vous avez le diplôme d’État d’aide-soignante (DEAS), car c’est un prérequis pour pouvoir exercer ce métier. Il est fortement conseillé de parler de vos autres formations, si vous en avez, telles que le BAFA ou les Premiers Secours. Ceci pourrait favorablement vous distinguer des autres candidats.

Et si vous le souhaitez, vous pouvez aussi citer les modules principaux que vous avez étudiés pour l’obtention d’un diplôme ou le suivi d’une formation spécifique qui met en avant vos compétences en matière humaine (développement personnel, coaching, etc.).

Expérience professionnelle

Cette section permet au chef de recrutement de cerner si vous avez le bon profil pour le poste, car elle indique vos connaissances pratiques et les spécialités dans lesquelles vous avez de l’expérience, ainsi que leur période. Pour réussir la présentation de cette rubrique, vous devez :

  • Donner les renseignements concernant les lieux où vous avez exercé précédemment, les noms des établissements ou des services, les postes occupés, les dates et les missions qui vous y ont été confiées ;
  • Eviter les longueurs inutiles ou dénuées de sens lors de la description de votre parcours et ne citez que les détails essentiels et les informations requises. Trop vous étaler risque de rallonger votre curriculum vainement et faire perdre l’intérêt au recruteur ;
  • Adapter votre parcours professionnel à l’offre d’emploi pour laquelle vous répondez, en insérant des mots-clés correspondant aux critères de celle-ci et en vous concentrant sur les expériences relatives de façon directe à l’emploi que vous ciblez ;
  • Essayer de chiffrer votre expérience le plus possible, en citant par exemple la taille de l’équipe dans laquelle vous avez travaillé ou le nombre de patients dont vous vous êtes occupé ;
  • Diversifier le vocabulaire que vous utilisez, particulièrement si vous avez effectué des missions assez semblables et essayé de mettre en lumière un aspect spécifique et différent du mélange que représentent vos compétences techniques et vos qualités humaines, et ce, pour chaque expérience citée ;
  • Insister sur le type de soins que vous avez prodigués tout au long de votre carrière afin de permettre au recruteur d’avoir une première vision assez précise sur vos capacités.

Compétences

Comme vous le savez sans doute, être aide-soignante requiert une multitude de compétences techniques et personnelles. Cette rubrique doit donc citer ces compétences tout en évitant de répéter ce que vous avez déjà cité, elle doit venir compléter les autres rubriques du CV. Vous pouvez faire une seule partie qui combinera toutes vos compétences ou la diviser en deux sections : une pour les qualifications techniques et une autre pour les soft skills.

L’essentiel est de bien veiller à parler des compétences qui conviennent au poste voulu et ne pas s’éparpiller. Voici donc quelques compétences très prisées par les recruteurs :

Compétences techniques
  • Maitrise des règles et techniques de sécurité et d’hygiène ;
  • Connaissance des protocoles d’entretien des locaux et du matériel ;
  • Capacité de remise en question et d’actualisation des connaissances techniques ;
  • Capacité d’administrer les médicaments autorisés selon les normes ;
  • Aptitude à prodiguer les soins adéquats aux patients ;
  • Faculté d’accueil et d’accompagnement des patients et de leurs familles ;
  • Facilité de collaboration avec l’équipe médicale.

Vous pouvez également ajouter vos connaissances en informatique, comme la maitrise du pack Office ou vos connaissances linguistiques, comme la maitrise d’une langue étrangère.

Compétences personnelles
  • Sens des priorités et de l’organisation ;
  • Maitrise de soi ;
  • Résistance au stress et aptitude à gérer les situations d’urgence ;
  • Bonne condition physique ;
  • Bon sens de la communication à l’écrit et à l’oral ;
  • Attentif et à l’écoute ;
  • Fait preuve d’une grande empathie et d’altruisme ;
  • Souci du bien-être d’autrui ;
  • Respect de la dignité des patients ;
  • Discrétion et respect du secret professionnel ;
  • Capacité d’adaptation.

Si tel est le cas, vous pouvez également préciser que vous faites du bénévolat ou un travail associatif.

Les questions les plus fréquentes

Dans quel milieu un aide-soignante peut-il exercer ?

L’aide-soignante peut travailler dans divers lieux : cliniques privées ou publiques, hôpitaux, centres de rééducation, maisons de retraite ou de convalescence, centres d’accueil pour handicapés, et dans les services d’hospitalisation ou de maintien des personnes âgées.

Quelle évolution de carrière un aide-soignante peut-il avoir ?

L’aide-soignante peut aspirer à plusieurs postes. Il peut par exemple prétendre au poste d’assistant médical et, s’il a quelques années d’expérience, il peut suivre une formation pour devenir moniteur-éducateur, assistant dentaire, laborantin d’analyses médicales, aide médico-psychologique ou encore infirmier. Il peut également se spécialiser dans certaines activités, comme devenir agent de chambre mortuaire ou de stérilisation, ou encore assistant gérontologique. Et s’il veut intégrer un institut de formation en soin infirmier (IFSI), il doit simplement réussir les épreuves de sélection et avoir trois années d’exercice à temps plein.

Suis-je obligé de mettre une photo sur mon CV aide-soignante ?

Non, rien ne stipule dans la loi que vous y êtes obligé. Toutefois dans les faits cela est fortement recommandé. Si vous décidez d’en ajouter une à vote CV, optez pour une photo de profil professionnel et n’oubliez pas qu’elle est le reflet de votre personnalité, donc soignez l’éclairage et souriez.