Participer à la création de nouveaux produits, faire des expériences en laboratoire ou encore effectuer des contrôles de qualité, telles sont certaines des activités qu'un chimiste est habilité à réaliser. Ce professionnel est un scientifique doté d'une grande curiosité intellectuelle qui s'intéresse à mieux comprendre les phénomènes chimiques à des fins médicinales, commerciales ou environnementales. Si cette voie professionnelle vous intéresse, il convient de comprendre quelles sont les caractéristiques recherchées par les recruteurs et comment mettre en avant toutes ses qualités sur un CV chimiste. Nous vous invitons donc à lire cet article attentivement.

Description et mission du métier de chimiste

Chimiste est une désignation générique sous laquelle se cachent de nombreuses professions. Ingénieurs, techniciens ou chercheurs, tous ont en commun l'étude et la compréhension des phénomènes chimiques en vue de leur application dans différents secteurs de l'industrie. La chimie est une science fascinante et indispensable à la création de nouveaux produits.

Par ailleurs, les débouchés professionnels sont nombreux. En constante recherche d'innovation, les industries doivent procéder à la captation régulière de nouveaux talents et par conséquent les recrutements sont fréquents. Les industries qui ont recours à des chimistes sont très diverses, par exemple :

  • Pétrochimie.
  • Agroalimentaire.
  • Environnement.
  • Cosmétique.
  • Pharmacie.
  • Électronique.
  • Métallurgie.
  • Textile.

Comment rédiger un CV chimiste ?

L'objectif du curriculum vitae est de convaincre le recruteur que vous êtes un candidat idéal pour le poste à pourvoir et que vous méritez d'être contacté pour un entretien d'embauche. Le recruteur est généralement un professionnel des ressources humaines, dont l'une des fonctions est d'éplucher les centaines de CV reçus afin de trouver la perle rare pour la fonction vacante. En moyenne, il ne passe pas plus de 30 secondes à analyser chaque CV. C'est la raison pour laquelle tous les détails comptent pour capter son attention, aussi bien les critères de fond que de forme.

Le titre et les données personnelles

Un titre est une information que de nombreux candidats omettent, mais qu'il convient pourtant de considérer. Son but est d'informer rapidement le recruteur sur votre démarche : recherche de stage, d'alternance ou de CDD, réponse à une offre d'emploi ou candidature spontanée. Quant aux informations personnelles, il est d'usage d'indiquer celles-ci :

  • Nom et prénom.
  • Adresse postale.
  • Email.
  • Numéro de téléphone (portable et fixe).

Par contre, les informations relatives à l'âge, à la nationalité et au statut marital n'ont pas d'intérêt pour votre candidature et peuvent jouer contre vous de façon discriminatoire, en plus d'occuper une place qui vous sera utile pour des informations plus pertinentes. Ne les considérez donc pas. La photographie d'identité est facultative et peut avoir un intérêt pour des postes liés à l'accueil ou la communication, ce qui n'est pas le cas d'un chimiste.

Le design et la mise en page

Le CV chimiste doit avoir une mise en page nette et soignée et un design dans l'air du temps. Vous démontrerez ainsi que vous êtes une personne organisée, avec le souci du détail, mais également innovante. Pour atteindre cet objectif, voici quelques conseils futés :

  • Assurez-vous de la bonne lisibilité de votre CV : contraste suffisant entre texte et arrière-plan, rubriques espacées et taille de caractères entre 10 et 12.
  • Remplacez les paragraphes de texte par des listes à puces reprenant les points les plus pertinents.
  • Choisissez un graphisme minimaliste et élégant, qui ne vole pas la vedette à la qualité du contenu.
  • Optez pour une mise en page en colonnes, plus moderne que le classique modèle Europass. Faites usage d'icônes et de pictogrammes qui sont dans l'ère du temps.

La structure

Intéressons-nous à présent à la structure idéale d'un CV. Pour chaque rubrique, découvrez les informations qui seront pertinentes pour le recruteur :

  • L'expérience professionnelle. Il s'agit de faire un historique des activités professionnelles à la date de l'élaboration du CV. Sont inclus les stages, les emplois et la vie associative. Pour chacune de ces expériences, vous devrez indiquer les dates de début et de fin, le nom de l'employeur, son secteur d'activité et les tâches réalisées. Pour marquer des points supplémentaires, détaillez l'information avec les principaux résultats atteints, si possible en apportant des données chiffrées.
  • La formation. Si vous possédez de l'expérience professionnelle, la rubrique de la formation est reléguée en position secondaire. Faites ici mention des études suivies, du nom des écoles fréquentées et des diplômes validés. Si vous avez obtenu une moyenne finale exceptionnelle ou une mention, il sera bénéfique de l'indiquer.
  • Les compétences linguistiques.. Si vous parlez des langues étrangères, mentionnez-le, mais soyez spécifique quant au niveau lu, parlé et écrit. Il est conseillé de ne pas mentir à ce sujet, car vous pourriez être pris au dépourvu lors de l'entretien, avec un rapide test oral de vérification du niveau.
  • Les compétences informatiques.. À l'ère du digital, toutes les compétences qui ont attrait à l'informatique sont une plus-value. Dominer Windows est important pour de nombreuses fonctions. Dans certains cas, la maitrise de logiciels ou des réseaux sociaux peut également être valorisée.
  • Les compétences personnelles. Dans cette rubrique, décrivez les traits de votre personnalité qui représentent des qualités pour le poste.

Enfin, demandez si vous le pouvez, une relecture à l'un de vos amis pour avoir une seconde opinion et vous assurer que les erreurs d'orthographe sont corrigées.

Ce que les recruteurs apprécient dans un CV chimiste

Tous les détails comptent dans un bon CV chimiste, notamment la qualité de la rédaction. Quant au vocabulaire employé, il est révélateur de votre expérience comme chimiste et montre que vous savez de quoi vous parlez :

  • Mots-clés : persistance, curiosité, autonomie, sens de l'observation, minutie.
  • Verbes d'action : analyser, rechercher, quantifier, doser, rédiger.

Vos travaux de recherche sont apparus dans des publications scientifiques ? Vous avez obtenu une distinction ? N'hésitez pas à faire l'étal de ces informations qui font de vous un candidat exceptionnel. Mais si la liste est longue, joignez-la plutôt en annexe pour ne pas alourdir inutilement votre CV.