Vous souhaitez travailler dans le domaine scientifique ? Vous dominez les mathématiques, la physique et la chimie, mais peut-être un peu moins les techniques de la rédaction ? Si vous avez l'angoisse de la page blanche au moment de rédiger votre CV, pourtant essentiel à toute recherche d'emploi, ne vous inquiétez pas, car vous êtes au bon endroit. Après un bref résumé des principales missions d'un scientifique, nous vous donnons tous les trucs et astuces pour vous en sortir dans cette tâche difficile qu'est la rédaction d'un CV scientifique, avec la mention très bien.

Description et mission du métier de scientifique

Le domaine des sciences est très vaste. Il englobe de nombreuses professions dont la mission commune est de contribuer à analyser, comprendre et expliquer les phénomènes qui nous entourent. Il est possible de regrouper les différentes spécialités scientifiques dans les catégories ci-suivantes : sciences biologiques, chimiques et biochimiques, mathématiques, physiques et astronomiques.

Si vous envisagez de travailler dans le domaine scientifique, sachez vous aurez l'embarras du choix, tant les professions possibles sont variées : ingénieur, professeur, médecin, technicien, vétérinaire, chimiste, etc.

Les débouchées du secteur et les qualifications exigées pour exercer (qui peuvent varier d'une formation de niveau technique à universitaire), dépendant majoritairement de la spécialité et du poste visé. Mais une chose est sûre : les candidats aux postes scientifiques doivent démontrer d'excellentes capacités analytiques, de concentration et de rigueur.

Comment rédiger un CV scientifique ?

La difficulté majeure de la réalisation d'un CV consiste à en dire beaucoup en peu de mots. Idéalement, un CV ne doit pas dépasser la taille d’une à deux pages A4. Il faut donc choisir avec discernement les informations qui figureront sur votre document. Un autre point important est la lisibilité des données. Celle-ci est obtenue grâce à un design appellatif et une bonne mise en page. Voyons plus en détail tous ces aspects.

Le titre et les informations personnelles

Tous les détails comptent sur un CV. De la première à la dernière ligne, il faut soigner la rédaction et éviter toute erreur d'orthographe. Dans un premier temps, il faut inciter le recruteur à lire votre document, puis réussir à le tenir en haleine jusqu'au point final.

La fonction du titre est de guider le recruteur au sujet de votre candidature. En quelques mots, indiquez le poste auquel vous postulez. Et si votre candidature est spontanée, il convient de préciser si vous recherchez un stage, un part-time ou un contrat à durée déterminée.

Les informations personnelles doivent commencer avec un court paragraphe introductif qui résume votre profil et met en avant vos principales qualités. Puis, terminez avec vos informations de contacts : adresse postale, numéro de téléphone (fixe et portable), et votre adresse e-mail.

Le design et la mise en page

En ce qui concerne le design, vous vous demandez peut-être quel style adopter ? Il faut en effet que le support graphique de votre document soit judicieusement choisi, afin de vous aider à véhiculer subtilement vos qualités. Entre les designs minimaliste, original ou classique, plusieurs options sont possibles. Quel que soit votre choix, le rendu final devra être cohérent, agréable visuellement et aéré.

À moins que vous ne préfériez créer un modèle de CV de A à Z sur Word ou PowerPoint, vous pouvez tout à fait utiliser un modèle préexistant à adapter selon vos goûts. Il suffit pour cela d'écrire « CV scientifique : exemples et modèles gratuits à télécharge » dans votre moteur de recherche ou d'aller sur l'un des nombreux sites de création en ligne de CV.

La structure

Quel que soit le domaine d'activité, un CV doit vous vendre sur papier et permettre au recruteur d'analyser votre perfil. Pour cela, il faut lui donner toutes les informations nécessaires. Oubliez le superflu et les détails qui seront abordés lors de l'entretien. Axez votre structure sur les thèmes suivants :

  • Votre carrière professionnelle.
  • Vos études et diplômes.
  • Vos compétences techniques, linguistiques et informatiques.
  • Vos centres d'intérêt.

À noter que cette dernière rubrique ne présente un intérêt qu'à condition d'indiquer des passions réellement pertinentes pour le poste à pourvoir. Par exemple, des habitudes de lecture dénotent une capacité de concentration, la pratique d'un sport peut révéler endurance et persistance. À contrario, n'abordez pas des thèmes sensibles comme l'appartenance à un groupe politique ou religieux.

Exemple d’un CV scientifique

Pour se démarquer par la positive, un CV doit être adapté à l'entreprise qui recrute, à l'offre d'emploi et à votre personnalité. Bien qu'il n'existe pas de recette miracle pour réaliser un bon CV, vous pourrez optimiser vos chances de passer à la phase de l'entretien d'embauche si vous êtes méthodique et organisé. En outre, porter une attention particulière aux points suivants pourra vous aider dans cette mission.

Le titre et la présentation

Le titre de votre CV scientifique doit donner des précisions sur votre spécialité et la profession recherchée. Soyez objectif, comme dans les trois exemples ci-dessous :

  • Ingénieur chercheur en intelligence artificielle recherche contrat à durée indéterminée.
  • Technocien nanosécurité avec 10 années d'expérience.
  • Mécanicien des matériaux en reconversion professionnelle dans le secteur de l'enseignement.

Le design et la mise en page

Un scientifique est une personne objective, pratique et rationnelle. Pourquoi ne pas miser sur un design géométrique ? Voici quelques idées originales et adaptées à un CV scientifique :

  • Misez sur des encadrés pour faire ressortir des informations importantes.
  • L'utilisation de tableaux permet de résumer efficacement les données et de les présenter clairement, à la place de blocs de textes lourds et ennuyeux à lire.
  • Indiquez de forme originale vos niveaux en langues ou en informatique grâce aux diagrammes et aux jauges.
  • Choisissez une police d'écriture professionnelle : arial, garamond, arimo, etc.

La structure

Pour un CV scientifique, la structure antichronologique est une bonne option. Sous forme de tableau ou grâce à une frise chronologique latérale, faites l'historique de vos expériences passées : carrière et études.

Utilisez les caractères gras pour faire ressortir des informations pertinentes comme le nom d'une grande école que vous avez fréquentée ou la désignation de votre diplôme principal.