Véritable héros des articulations et avant tout professionnel de la santé, le kinésithérapeute agit par prescription médicale. Il masse, soigne, rééduque et soulage la douleur de patients de tout âge.

Vous venez de décrocher votre diplôme d’État et souhaitez décrocher votre poste dans ce noble métier ? Ou bien vous cumulez des années d’expérience et désirez trouver un nouvel emploi ? Dans les deux cas, vous aurez obligatoirement besoin d’un CV irréprochable.

Dans cet article, nous allons vous montrer pas à pas comment constituer le CV qui sera votre fidèle compagnon lors de vos entretiens. Mais avant cela, intéressons-nous aux missions qui incombent à ce professionnel.

Description et missions du métier de kinésithérapeute

Le kinésithérapeute prodigue des soins principalement d’ordre fonctionnel. Cela peut toucher les diverses articulations et os, les troubles musculo-squelettiques, ainsi que les anomalies respiratoires cardiovasculaires ou psychomotrices.

Le kiné se charge également de traiter les troubles bénins comme le torticolis ou l'entorse ainsi que les traumatismes provoqués par des accidents. Après prescription médicale, il prend soin de bien étudier le dossier médical de son patient afin d’effectuer le traitement le plus adapté.

Il peut également être sollicité pour diverses missions spécifiques à son domaine de compétence. Parmi elles :

  • Réalisation d’un bilan kinésithérapique avec examen clinique ;
  • Élaboration d’un programme de traitement et de soins de rééducation/réadaptation selon les cas ;
  • Programmation et tenue de séances de kinésithérapie (exercices, massages à la main ou avec utilisation d’outils spécialisés) ;
  • Thalassothérapie sous toutes ses formes (hydrothérapie, balnéothérapie, etc.) ;
  • Sensibilisation et éducation des patients sur les exercices et les gestes à effectuer en prévention et en soin ;
  • Suivi et accompagnement des athlètes sportifs.

Comment rédiger un CV kinésithérapeute ?

Pour rédiger un curriculum vitae kinésithérapeute idéal, il faut assurément connaitre l’art et la manière de présenter ce dernier grâce à un design adéquat, une mise en page claire ainsi qu’un contenu parfait. Voyons ensemble ce que représente chacun de ces aspects.

Le design

Le design regroupe toute la partie esthétique de votre document. Celle-ci doit généralement être assez originale afin d’attirer l’œil du recruteur, tout en restant sobre et moderne pour ne pas décrédibiliser votre image. Mais ceci varie plus ou moins selon le domaine dans lequel vous postulez. Pour un CV kiné, vous pouvez également ajouter des petits pictogrammes représentant des exercices de rééducation.

La mise en page et la structure

Avant d’arriver à lire le contenu de votre CV, le recruteur doit tout d’abord arriver à se retrouver parmi les diverses informations que vous mentionnerez et savoir distinguer les différentes parties abordant votre parcours. C’est là que la mise en page et la structure entrent en jeu.

Ces dernières permettent d’organiser les blocs formant votre CV et indiquent les rubriques les plus importantes présentes. Voici ce qu’on retrouve généralement dans un CV classique :

  • Entête ;
  • Profil ;
  • Formation ;
  • Expérience professionnelle ;
  • Compétences.

Le contenu

Le contenu est, sans aucun doute, ce que vous devrez le mieux travailler si vous souhaitez vraiment que votre candidature soit retenue. Veillez donc à utiliser un vocabulaire riche et une terminologie technique se rapportant à votre domaine. Prenez par ailleurs soin de ne citer que les informations primordiales ayant un lien direct avec le poste convoité pour ne pas encombrer inutilement votre CV.

Aussi, pensez à toujours rester honnête dans vos déclarations et ne pas trop redorer les informations, car le contraire pourrait porter préjudice à votre éventuelle embauche. Ceci est particulièrement vrai si le recruteur a d’autres sources vous concernant ou vous confronte ces informations lors de votre entretien.

Exemple de CV kinésithérapeute

Maintenant que nous avons vu les bases concernant la rédaction d’un CV de manière générale, nous pouvons passer aux détails d’un CV kinésithérapeute en abordant les points essentiels qu’il faut absolument mettre en lumière.

Le design

Le design de votre CV doit correspondre parfaitement à l’image que renvoie votre métier. Il doit être très bien structuré et ordonné pour montrer votre capacité à travailler avec précision, tout en étant chaleureux et professionnel grâce à des couleurs homogènes et une police d’écriture lisible et claire.

Le profil

Cette section est faite pour donner un aperçu de tout ce qui suivra au recruteur et lui donner envie d’approfondir la lecture de votre parcours et vos compétences. Vous devez donc citer, à ce niveau, un bref résumé de votre expérience, en précisant une ou deux de vos plus grandes réussites, tout en mentionnant vos plus grands atouts de façon subtile et percutante.

Exemple : J’aimerais intégrer votre hôpital après avoir travaillé en tant que kinésithérapeute pendant 3 années dans le CHU de bordeaux. J’ai appris à me surpasser et à donner le meilleur de moi-même à mes patients en pratiquant diverses méthodes comme la relaxation neuromusculaire et la rééducation fonctionnelle.

Compatissant, dynamique et expérimenté, je pense pouvoir répondre de manière excellente aux exigences de ce poste.

L’expérience professionnelle

Cette rubrique est assurément l’une des plus cruciales de votre CV, car elle permet au recruteur d’en apprendre plus sur votre parcours et sur vos qualifications réelles sur le terrain.

Parlez des expériences précédentes qui sont similaires au poste voulu et faites en sorte de mentionner dans quel établissement de soins vous avez exercé à chaque fois. Vous ne devez citer que les informations les plus pertinentes, comme les projets thérapeutiques difficiles que vous avez su gérer avec brio ou les compétences techniques que vous avez pu acquérir.

Les compétences

Le kinésithérapeute travaille en lien direct avec les patients, dans un cadre médical très réglementé, ce qui exige de lui des qualités personnelles ainsi que des qualifications techniques. Voici donc une liste non exhaustive des compétences que vous devriez avoir sur votre CV en tant que kinésithérapeute.

Pour les qualifications techniques :

  • Capacité de pratiquer la rééducation fonctionnelle (en rhumatologie, orthopédie, traumatologie, etc.) ;
  • Capacité de réaliser des bilans morphologiques, articulaires, musculaires et fonctionnels ;
  • Capacité de corriger certains types de déformations ;
  • Capacité d’effectuer des évaluations physiques ainsi que des plans de traitement.

Pour ce qui est des qualités sur le plan personnel et relationnel, vous devez être doté de :

  • Un sens de la communication et de l’écoute ;
  • Une personnalité chaleureuse et enthousiaste ;

  • Patience et détermination ;
  • Empathie et compassion.