Vous cherchez à rédiger un CV graphiste, mais hésitez sur la façon de vous y prendre ? Alors, pas de panique, nous avons toutes les informations nécessaires dans cet article.

Description et mission du métier de graphiste

Un graphiste est avant tout un artiste, plein de créativité et d’innovation. Il représente un professionnel de la communication qui maitrise l’art et la manière de convertir des idées en supports. Ces supports peuvent ensuite servir à donner une identité visuelle à une marque (comme la conception d’un logo) ou à illustrer un produit et le mettre en valeur afin de séduire le consommateur (comme la conception d’une affiche publicitaire).

Sa mission consiste à utiliser ses connaissances en typographie, en image et en mise en page afin d’identifier le besoin d’un client, d’analyser sa demande et d’en comprendre l’idée sous-jacente. Une fois l’idée comprise, il est tenu d’élaborer un concept authentique et original qui conviendra au client, puis de commencer sa mise en œuvre.

La mise en œuvre englobe généralement deux étapes :

  • Création de la charte graphique : cette étape comporte la définition des couleurs à utiliser, le choix de la typographie et du papier.
  • Réalisation du projet : cette étape s’achève lors de l’aboutissement du projet. Elle concerne la conception matérielle, l’exécution et l’impression.

Comment rédiger un CV de graphiste ?

Un graphiste est un spécialiste du domaine artistique. Un CV de graphiste doit donc être un modèle incontestable au niveau esthétique. Si vous voulez prouver à votre recruteur que vous méritez ce travail, vous devez impérativement avoir un CV irréprochable et remarquable. Que ce soit le mélange de couleurs, la police d’écriture, la mise en page ou encore le design, tout doit être parfait.

Votre curriculum doit être le reflet de votre créativité et votre unicité. Mettez en évidence vos compétences artistiques en concevant votre CV vous-même afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Que dois-je mettre dans mon CV de graphiste ?

Pour avoir un CV dont le format et le contenu sont tous deux impeccables, voici ce qu’il faut mettre dans votre CV.

Le titre

Le titre doit indiquer en toute clarté le poste que vous convoitez et pour lequel vous postulez. Vous pouvez le rédiger d’une façon originale et de manière à ce qu’il soit bien voyant, pour montrer au recruteur votre engouement pour ce travail.

Le design

Avoir un CV avec un design peu avantageux ou trop formel est le comble du ridicule pour un graphiste. Étant dans le domaine de l’art et de l’esthétique, le design de votre CV se doit d’être original et audacieux. L’idéal serait de créer votre propre design pour qu’il soit totalement authentique, tout en vous inspirant de modèles que vous trouvez captivants.

Les couleurs

Le choix des couleurs est crucial pour un CV de graphiste. Si vous mettez trop de couleurs dans votre document, celui-ci pourrait être agressif aux yeux du lecteur, ce qui risque de fortement déplaire au recruteur. Et si vous n’en mettez pas assez, votre CV pourrait avoir l’air fade, ce qui serait également défavorable.

Optez pour un juste milieu pour avoir un curriculum vitae esthétiquement plaisant. Choisissez des couleurs gracieuses et joyeuses et réservez-les pour les titres, en prenant soin de bien harmoniser le tout.

La police d’écriture

Une bonne police d’écriture est primordiale pour votre CV de graphiste, car elle représente le point de rencontre du contenu et du format de votre curriculum. Si vos informations sont écrites avec une police indéchiffrable, votre candidature sera recalée sans équivoque. Favorisez donc une typographie lisible et raffinée qui poussera votre recruteur à apprécier la lecture de votre dossier.

La mise en page

En tant que graphiste, vous candidatez pour un poste dans un domaine où le visuel est capital. Il est donc de votre devoir de faire une mise en page parfaite et sans bavure pour briller parmi les autres candidats et charmer l’entreprise. Adoptez une mise en page hiérarchique et harmonieuse :

  • Les différentes rubriques de votre CV doivent être disposées de façon ordonnée.
  • Les couleurs doivent être homogènes sans pour autant créer une uniformité.
  • Le tout doit être épuré et agréable à regarder.

La structure

C’est une bonne initiative de faire un CV au design unique et à la mise en page remarquable, mais si vous ne citez pas l’essentiel dans votre CV, alors tous ces efforts auront été vains. Pour éviter de se retrouver dans cette fâcheuse situation, voici les informations indispensables à citer :

Votre synthèse professionnelle

Cette partie consiste à sélectionner les moments phares de votre parcours et de les résumer pour ne mettre en valeur que les idées importantes qui pourraient vivement intéresser l’entreprise pour laquelle vous voulez travailler. Faire une bonne synthèse professionnelle vous permet d’attirer l’attention sur votre CV de graphiste et de consolider vos chances de devenir employé.

Votre parcours professionnel

Dans cette rubrique, citez en détail votre parcours en mettant l’accent sur vos anciennes expériences susceptibles d’intéresser votre recruteur :

  • Pour le domaine de l’imprimerie : parlez principalement de votre expérience en édition ou en affichage.
  • Pour le domaine de l’interactivité : mettez en avant votre expérience dans le web et le multimédia.
  • Pour le domaine de l’illustration ou de l’animation : citez méticuleusement votre expérience avec le motion design.

Vos compétences

Les compétences représentent les qualifications que vous avez réussi à acquérir tout au long de votre parcours. Pour un graphiste, il y a deux sortes de compétences importantes à citer :

  • Les compétences acquises en formation et au travail : ces compétences sont celles que vous avez eues grâce à votre diplôme, vos études et votre expérience professionnelle. Vous devez en parler avec aisance pour montrer que vous les maitrisez à la perfection.
  • Les compétences autodidactes : ces compétences sont celles que vous avez acquises de vous-même en cherchant à améliorer et perfectionner vos connaissances. Vous devez les citer et veiller à préciser que vous les avez apprises en autodidacte, ceci prouvera à votre recruteur que vous êtes capable d’évoluer par vous-même et de réaliser des projets en autonomie, ce qui est un très bon point pour un graphiste.

Comment avoir un CV de graphiste parfait ?

Si vous voulez faire de l’ombre aux autres candidats et être la personne la plus encline à obtenir le poste, alors votre CV de graphiste ne doit pas seulement être correct, il doit être parfait.

Les erreurs à ne pas commettre

  • Ne mettez pas une adresse mail avec un surnom ou toute autre chose qui n’est pas votre nom et prénom. Veillez à avoir une adresse mail professionnelle sur votre CV de graphiste.
  • N’ajoutez pas plusieurs numéros de téléphone ou adresses postales, ceci risque de mettre le recruteur dans un état de confusion qui pourrait le dissuader de vous choisir.

Les astuces à absolument connaitre

  • Si vous avez un portfolio ou un blog, ajoutez son lien à votre CV. Ce détail pourrait bien vous permettre d’être l’heureux sélectionné pour un entretien d’embauche. Veillez naturellement à avoir un lien lisible et dont le recruteur pourra aisément se souvenir.
  • Ajoutez votre photo à votre curriculum, une photo claire et professionnelle humanise votre CV et le rend unique, mais également plus facilement mémorisable.
Ce que les recruteurs vont aimer sur un CV de graphiste

Les recruteurs seront d’abord charmés par un bon visuel. Si votre CV de graphiste est visuellement réussi, ceci mettra en lumière votre savoir-faire, votre style artistique et votre sens du détail. Vous donnerez alors une excellente première impression et encouragerez votre recruteur à lire votre CV de graphiste.

Ensuite, la lecture de votre CV doit leur garantir que :

  • Vous êtes ponctuel : vous devez montrer que vous respectez scrupuleusement les délais imposés.
  • Vous êtes capable : vous pouvez vous adapter et travailler sur des projets avec différents thèmes.
  • Vous êtes joignable : vous pouvez répondre aux clients en moins d’une journée en temps normal.

Les questions les plus fréquentes

Quelle est la différence entre un graphiste et un infographiste ?

En principe, le graphiste s’occupe du côté conceptuel d’un projet et il est donc décrit comme étant plus créatif, tandis que l’infographiste s’occupe de la réalisation du projet et il est donc décrit comme étant exécutant. Mais de nos jours, ces deux métiers se confondent. On peut ainsi trouver un infographiste original qui a d’excellentes idées de conception, comme on peut trouver un graphiste qui maitrise à la perfection les outils de réalisation.

En tant que graphiste, dois-je faire un design différent pour mon CV à chaque fois que je postule pour un nouveau poste ?

Votre CV doit toujours correspondre parfaitement au poste que vous convoitez. L’idéal serait de concevoir un modèle unique qui vous représente, puis de le modifier au fur et à mesure selon les besoins et les demandes du poste pour lequel vous postulez.