L’ingénieur réseau a pour mission principale d’assurer le fonctionnement des réseaux au sein d el’entreprise de la meilleure manière possible. Il doit donc posséder de solides compétences techniques ainsi qu’un bon sens du relationnel. Souvent, il peut gérer une équipe au sein de l’entreprise lorsque celle-ci est de taille moyenne ou grande. Il est aussi chargé de la stratégie des infrastructures de télécommunication.

Comment rédiger un CV d’ingénieur réseau ?

Préparer la rédaction

Pour avoir un CV d’ingénieur réseau fluide et cohérent, il est nécessaire de faire en amont un travail de sélection des informations pertinentes pour le CV.

Choisir la structure

Il est important d’opter pour la structure la plus lisible possible. En tant qu’ingénieur réseau, il vous sera demandé de la rigueur et de la sobriété, il peut être intéressant que ces deux qualités se reflètent déjà à la lecture du CV.

Choisir le design et la mise en page

Pour le design et la mise en page, il est recommandé d’opter pour un format classique. Le CV est aussi un moyen de mettre en avant votre esprit de synthèse. Pour cela, une mise en page la plus sobre possible permettra de faire davantage ressortir les éléments clés de votre CV.

Exemples de CV d’ingénieur réseau

L’état civil

Indiquer au recruteur son nom, son prénom, sa zone géographique sont bien sûr une base pour le CV. Il est aussi important de communiquer son mail et son numéro de téléphone dans cette rubrique afin d’être joignable pour la suite du recrutement.

Le profil

Le profil permet d’expliquer de façon claire et précise le poste recherché en tant qu’ingénieur réseau. Il indique le niveau de votre expérience et les responsabilités que vous souhaitez désormais prendre.

La formation

Le métier d’ingénieur réseau requiert une formation longue de type Bac+5. N’hésitez pas à ajouter toutes les autres formations ou certifications reçues en parallèle de votre diplôme universitaire et qui pourront jouer en votre faveur lors d’un processus de sélection.

L’expérience professionnelle et/ou les stages

Il est essentiel de soigner cette partie. Plutôt qu’un exposé des différents postes occupés ou des stages effectués, il faut pouvoir mettre en relief les missions accomplies, les objectifs atteints. Il peut être pertinent d’ajouter des données chiffrées pour illustrer concrètement le fruit de votre travail.

Les compétences

Il est important de mettre en valeur aussi bien les compétences techniques que comportementales. Parmi les compétences techniques, ne pas oublier d’évoquer la connaissance des spécificités des SI en entreprise, la compréhension des protocoles réseaux et des télécommunications, la maîtrise de l’administration des réseaux et systèmes ou encore des logiciels d’infrastructure. En termes de compétences comportementales, la résistance au stress est un facteur déterminant. Mais elle doit aussi être accompagnée du sens du travail en équipe, de rigueur ou bien de qualités managériales.

Les langues étrangères

Cet aspect ne doit pas être négligé, la maîtrise de l’anglais est essentielle pour les ingénieurs réseau, surtout si vous postulez pour une entreprise multinationale. Cette maîtrise doit être qualifiée : niveau ou score obtenu lors du dernier examen en langue effectué.