Le secteur de la finance/banque est en plein boum et propose donc de nombreux postes à pourvoir. C’est donc le moment d’envoyer votre CV et votre lettre de motivation dans ce secteur. Mais comment faire le CV parfait ? Celui qui souhaite travailler dans ce secteur peut se poser de nombreuses questions : qu’est-ce que le secteur de la finance et de la banque ? Quels sont les métiers les plus porteurs ? Comment plaire aux recruteurs ? Pour vous aiguiller, nous vous donnerons l’exemple d’un CV finance et banque solide.

Qu'est-ce que la finance et la banque ?

Travailler dans la finance consiste à étudier en dollars les décisions importantes prises par l’entreprise qui nous emploie. Le but est alors de répartir au mieux les ressources, permettre de meilleures décisions et ainsi améliorer le niveau de vie de chacun.

Le secteur de la banque et la finance est en pleine forme et cherche toujours de nouveaux emplois qui sont très variés et deviennent de plus en plus pointus.

Les métiers les plus porteurs en finance et banque

Dans le secteur de la banque, les métiers les plus porteurs sont certainement ceux de commerciaux qui représentent pas moins de la moitié des postes recherchés dans ce milieu. Viendra ensuite le poste de conseiller bancaire.

Dans le secteur de la finance, les postes de chef comptable, d’auditeurs internes et de consolidateur fiscal et comptable sont les plus recherchés et sont aussi ceux pour lesquels il y a peu de concurrence.

Comment rédiger un CV finance et banque ?

La mise en page

Pour la mise en page de votre CV n’utilisez pas trop de couleurs : choisissez une couleur aux tons neutres, moderne et sobre. Faites en sorte que le CV soit design et sérieux. Enfin, pour la police, vous pouvez sortir légèrement de l’ordinaire : au lieu d’utiliser Arial ou Times New Roman, on peut utiliser Calibri, Garamond, Cambria ou Georgia par exemple, mais ne partez pas sur une police trop originale.

La structure

Soyez clair dans l’organisation des parties ainsi que dans leur contenu : ne mettez pas de parties ou d’information inutiles.

Placez tout d’abord une partie « formation » où vous indiquez vos diplômes et l’endroit de leur obtention : ici, ne mentez pas et soyez précis pour ne pas faire perdre du temps au recruteur.

Placez ensuite une partie « expérience professionnelle » bien organisée, une partie « langues », une partie « logiciels maitrisés » (très apprécié des recruteurs) et enfin une partie « divers » si cela appuie votre candidature.

Ce que les chargés de recrutement apprécient sur un CV finance et banque

Un CV adapté au poste et à l’entreprise

N’hésitez pas à adapter votre CV au poste et à l’entreprise dans laquelle vous postulez : cela montrera votre intérêt pour cette dernière et plaira au recruteur. Par exemple, on peut lire attentivement l’annonce et faire corroborer les qualités demandées. On peut aussi adapter le design à celui de l’entreprise.

La maitrise de langues étrangères

Au delà de la maitrise de l’anglais qui devient aujourd’hui un prérequis, l’apprentissage de certaines langues étrangères peut être un véritable atout, surtout si l’entreprise est elle-même étrangère : par exemple, maitriser les bases du japonais pour postuler chez Nomura peut être un gros avantage. Cela montre que vous connaissez un peu la culture de l’entreprise pour laquelle vous postulez.

Exemples de CV finance et banque

CV conseiller bancaire

Pour comprendre au mieux ce qui fait un bon CV dans la banque et la finance, voici l’exemple d’un CV de conseiller bancaire. Ce poste étant très recherché dans ce milieu, il permettra de comprendre ce qui est attendu ou non dans ce type de CV.

Titre

Sur ce CV le titre est clairement mis en valeur avec du vert : couleur qui symbolise la confiance. On pourra aussi utiliser du bleu ou toute autre couleur sobre et moderne. En dessous du titre, le candidat a inscrit le nombre d’années d’expérience : il est en effet possible d’y placer toute information que vous souhaitez voir lue en premier.

Formation

Ici, le candidat passe très rapidement sur sa formation et c’est très bien : le recruteur ne perdra pas de temps à savoir que vous avez toute autre formation inutile, il sait tout de suite quelle école vous avez faite et quand.

Expérience professionnelle

Ici, le candidat spécifie le lieu d’exercice, la date de début et de fin et enfin ce qu’il a acquis dans le cadre de ses fonctions. Ce dernier point est très important et plait aux recruteurs dans le secteur de la banque, assurance et finance. Il peut ainsi mieux cerner vos compétences.

Compétences

Sur ce CV, le candidat justifie de ses compétences par l’expérience acquise lors de sa formation. Cela est possible et permet très bien de les introduire. Vous pouvez aussi justifier vos compétences par des stages ou d’autres formations : cela apporte plus de crédit auprès du recruteur.

Les questions les plus fréquentes

Faut-il mentionner ma classe préparatoire si j’ai eu de mauvais résultats ?

Même si vos résultats étaient mauvais, il vaut mieux l’indiquer si vous avez fait une classe préparatoire. Le recruteur pourra alors en effet demander vos résultats, mais cela ne jouera pas forcément en votre défaveur, car la classe préparatoire a tout de même la réputation de forger des élèves à travailler dur ce qui est un avantage dans le secteur de la banque assurance et finance.

Quelles activités mentionner dans la partie « loisirs » ?

Éviter les centres d’intérêt banals comme « lecture » ou « films ». Si possible mettez un centre d’intérêt peu commun voire intellectuel, cela attirera un peu plus l’attention du recruteur.

Dans quelle langue dois-je rédiger mon CV ?

Cela dépend de l’entreprise et du poste pour lequel vous postulez. En général, dans la finance, un CV en anglais passera toujours. Mais cela dépend, pour un conseiller bancaire en France, il sera mieux vu de le rédiger en français. Adaptez-vous à l’annonce et au poste convoité.