L’analyste financier est un expert des données chiffrées. Grâce à son étude des indicateurs financiers, économiques et sociaux d’une entreprise, il estime la valeur de celles-ci et peut ainsi conseiller les investisseurs ou opérateurs boursiers. Voici une profession exigeante, mais bien rémunérée, que nous vous proposons de découvrir dans cet article. Nous abordons également les conseils à suivre afin d’élaborer un CV analyste financier qui ne laissera pas les recruteurs indifférents.

Description et mission du métier de analyste financier

La mission de l’analyste financier est d’étudier et d’informer ses clients et les opérateurs boursiers au sujet de la santé financière des entreprises. Il les conseille également sur les investissements à réaliser. Pour cela, il doit réaliser plusieurs tâches :

  • Collecter des données chiffrées, notamment les bilans financiers qui sont les éléments indispensables à son analyse.
  • Se réunir avec les administrateurs d’entreprises pour obtenir des informations directes.
  • Analyser les données obtenues, en effectuant estimations, comparaisons et projections.
  • Rédiger des rapports.
  • Fournir des recommandations et des conseils en fonction des résultats.

Comment rédiger un CV analyste financier?

Par déformation professionnelle, un analyste financier peut avoir tendance à se focaliser sur le contenu du CV plutôt que sur la forme. Pourtant, le design du CV analyste financier est aussi important que les informations qu’il contient. C’est l’ensemble de ces deux critères qui peut déclencher l’intérêt du recruteur et l’inciter à lire attentivement votre CV.

Le titre et la présentation

Donner un titre à un CV peut sembler évident, pourtant peu sont les candidats qui le font, à tort. En effet, un titre bien rédigé sur votre CV analyste financier permet de vous démarquer, en orientant rapidement le recruteur sur l’objectif de votre candidature. Deux cas de figure se présentent :

  • Si vous répondez à une annonce, reprenez en titre l’intitulé exact de celle-ci. Faites donc bien attention à adapter le titre à chaque candidature. « Analyste financier » ou « Économiste de marché » sont deux synonymes pour désigner ce métier et sont donc deux titres plausibles.
  • Si vous présentez une candidature spontanée, indiquez le nom du poste convoité et le type de contrat recherché : stage, alternance, CDD, CDI, job à mi-temps, etc. Précisez également votre date de disponibilité.

Pour plus d’impact, placez le titre en haut du CV, dans une taille de caractères légèrement plus grande que le reste du texte du document.

Pour parfaire la partie initiale du CV, il est d’usage de renseigner à la suite du titre les informations suivantes :

  • Un paragraphe « À propos de moi », dont l’objectif est d’amorcer une présentation, en mettant en avant des compétences ou qualités qui vous distinguent des autres candidats. Ce court texte est très important et peut déclencher l’intérêt du recruteur. Choisissez donc les bons adjectifs ainsi que des mots-clés pertinents et construisez des phrases d’accroche.
  • Les données personnelles et contacts. Les informations nécessaires et suffisantes sont votre nom, votre prénom, votre adresse postale et vos contacts (email et téléphone).
  • La photograhie de profil. Facultative, ne la considérez que si vous avez une photographie professionnelle, bien cadrée et avec une bonne résolution.
  • Un lien vers votre page professionnelle Linkedin. Si vous avez de bonnes recommandations sur votre page LinkedIn, il peut être judicieux de placer le lien respectif sur votre CV.

Le design et la mise en page

Un recruteur ne passe en moyenne que trente secondes sur chaque CV. Pour attirer son attention, il est donc primordial de soigner la forme de votre document, car il s’agit de la première chose qu’il va remarquer. En arrière-plan, considérez un fond clair et uni ou une image de fond en rapport avec les analyses de finances. La couleur des titres et du texte devra contraster avec le fond afin de guider le regard du lecteur et l’aider à trouver rapidement les informations qu’il recherche. Pour la mise en page, visez la lisibilité et la clarté. Présentez certaines informations sous forme de diagrammes et de tableaux, pour montrer votre maitrise des logiciels du type tableur et traitement de texte.

La structure

Si le CV par compétences est à la mode, force est de constater qu’il s’agit d’un modèle de difficile réalisation. Mal fait, il peut être difficile à analyser. C'est pour cela que les recruteurs et conseillers en emploi ont tendance à lui préférer la structure classique, chronologique, dont les rubriques usuelles sont :

  • Le titre.
  • L’objectif de carrière.
  • Les données personnelles.
  • Les contacts.
  • Les études, diplômes et formations.
  • Les expériences professionnelles.
  • Les compétences.

La rubrique des passions et centres d’intérêt, également appelée loisirs et divers, n’est pas obligatoire, mais peut être utile pour aider le recruteur à mieux discerner votre personnalité.

Ce que les recruteurs apprécient dans un CV analyste financier

Si vous souhaitez taper dans le mille et marquer de forme très positive l’esprit des recruteurs, prenez garde aux deux aspects qui suivent.

Les mots-clés et les verbes d’action adéquats

Démontrez au recruteur que vous êtes un expert dans votre domaine. Utilisez des termes techniques de la profession d’analyste financier. En agissant de cette façon, vous augmenterez vos chances d’être retenu si la sélection initiale est réalisée à l’aide de logiciels de recrutements sensibles à certains mots-clés et verbes d’action. Voici un échantillon de terminologie à utiliser :

  • Mots-clés : opérateurs boursiers, investissement, bilan financier, évolution, données, recommandations
  • Verbes d’action : conseiller, synthétiser, interpréter, estimer, analyser, informer.

Les erreurs à ne pas commettre

Prenez garde à ne pas vouloir trop en faire sur votre CV. Ne tombez pas dans les pièges suivants :

  • Ne mentez pas. À vouloir trop bien vous vendre sur CV, vous pouvez être tenté de vous inventer des compétences que vous ne possédez pas. Attention, car tôt ou tard vous serez découvert et ces mensonges peuvent vous causer beaucoup d’ennuis.
  • Soyez brefs. Comme vu précédemment, le recruteur ne passera pas plus de trente secondes sur votre CV, autant lui donner des informations précises et compactes. Évitez les doublons et éliminez les données qui ont peu d’intérêt pour le poste. La taille idéale d’un CV est une page A4.