Trouvez le cv parfait

Le top 10 des métiers de la mode et la beauté

Vous recherchez un métier créatif, qui a pour objectif le bien-être et l’esthétique ? Alors les métiers de la mode et de la beauté sont faits pour vous. C'est un secteur qui emploie majoritairement des femmes, environ 65%. Ceci laisse néanmoins une large place à leurs confrères masculins. Ce domaine rayonne à l’international, puisque les plus prestigieuses marques de cosmétique et de couture sont réputées dans le monde entier. La France est d’ailleurs l’un des leaders sur le marché, grâce à ses nombreuses maisons de couture de luxe. Il existe dans le milieu de la beauté et de la mode plusieurs métiers qui requièrent divers savoir-faire. Il s’agit de posséder des habiletés techniques, des compétences relationnelles, créatives ou encore la fibre commerciale. Alors, quelle carrière sera faite pour vous ? Voici les dix métiers de ce secteur d’activité qui offrent le plus d’opportunités.

Le styliste, créateur de nouvelles collections

Commençons en beauté par les métiers de la mode. Le premier dont nous parlerons est celui de styliste. Dans le milieu du prêt-à-porter et de la haute couture, les professionnels qui imaginent les collections sont les stylistes. Ce sont généralement des individus créatifs, qui ont fait des écoles d’art ou de mode. Ce professionnel est constamment au courant des dernières tendances et sait même les anticiper. Il connaît bien la société dans laquelle il évolue et s’adapte en fonction des attentes des personnes ciblées par son entreprise. Dans ce métier, il faut faire preuve d’audace et avoir toujours de nouvelles idées. Le styliste œuvre en équipe, notamment avec le modéliste et avec les couturiers. Il est généralement salarié d’une entreprise, d’une maison de couture, d’une maison de style ou il est à son compte.

Le modéliste, le professionnel des prototypes de vêtements

Le modéliste travaille en équipe avec les autres experts de la maison ou de l’entreprise qui l’embauche. Son activité consiste à réaliser le prototype d’un vêtement qui a été inventé par le styliste. Il respecte le cahier des charges imposé par son bureau, en matière de tissu, budget, cible marketing, etc. Il effectue des croquis et fait ainsi un modèle qui sera retenu ou non. C’est un métier très technique qui se rapproche de celui de couturier. Ce professionnel effectue généralement des moulages sur un mannequin, place les repères du vêtement, marque les drapés du tissu puis crée le patron. En fonction du résultat, il sait ensuite le modifier pour ajuster les lignes d’assemblage. Une fois le prototype validé, il réalise une fiche spécialisée à propos du produit et de ses caractéristiques : le tissu employé, l'ordre des actions à exécuter pour l’assembler, etc. Le métier est de plus en plus informatisé et les professionnels sont amenés à utiliser des logiciels assistés par ordinateur. Le modéliste exerce en atelier et les horaires sont plutôt irréguliers et saisonniers.

Le couturier, les petites mains de la mode

Que serait le monde de la mode sans les couturiers ? On les appelle « les petites mains », car ces professionnels servent généralement dans l’ombre, alors qu’ils sont indispensables. En effet, ce sont eux, ou plutôt elles, car c’est un métier majoritairement féminin, qui assemblent les vêtements. Elles utilisent pour cela des machines à coudre et des surjeteuses. Elles savent aussi bien sûr réaliser des points manuels. C’est une activité extrêmement méticuleuse et technique. Elle demande beaucoup de patience. Il faut être en capacité d'adapter son matériel au type de tissu employé et respecter un cahier des charges rigoureux. Une couturière peut travailler dans l’atelier d’une maison de couture ou dans l’usine d’une grande marque de prêt-à-porter. Elle a également la possibilité d’exercer en indépendant via une auto-entreprise. Dans ce cas, elle réalise sur mesure des pièces en fonction des requêtes de ses clients. Elle conçoit des vêtements, mais aussi une multitude de produits textiles (des accessoires par exemple). C’est un métier créatif qui demande un grand savoir-faire.

Le responsable de boutique

Dans le domaine de la mode, il y a bien sûr des commerces qui vendent les produits qui ont été conçus par les professionnels précédemment cités. Les magasins en question sont tenus par des gestionnaires. Leur rôle est d’administrer le lieu, de recruter les salariés (les vendeurs) et de s’assurer qu’ils correspondent à l’image de marque de la maison. En effet, l’objectif premier du responsable de boutique est marchand. Il veut vendre des produits, être rentable et bien entendu créer du profit. Il doit généralement rendre des comptes à son supérieur et motiver ses employés pour qu’ils réalisent le plus de ventes possible. Il met en place des actions marketing et des sessions de promotion. Son but est de fidéliser la clientèle. Les responsables de magasin sont bien sûr des professionnels du commerce formés en marketing.

Le Spa manager, le responsable d’un institut de thalassothérapie

A présent, tournons-nous vers les métiers du bien-être et de l’esthétique. Le Spa manager est le responsable du Spa dans un établissement, un institut de beauté ou encore un grand hôtel. Son rôle est de s’assurer que tous les équipements sont correctement entretenus. Il recrute le personnel et garantit qu’ils aient les diplômes adéquats. Il accueille également les clients et reçoit leurs demandes et leurs éventuelles réclamations. Il administre bien sûr l’aspect financier et s’assure que l’entreprise est rentable. Le profil d’un gérant de Spa est en général un commercial formé dans le soin et le bien-être.

L’esthéticienne, la professionnelle de la beauté

L’esthéticienne est bien connue. En effet, elle est une experte en beauté du visage et du corps. Elle maîtrise les différents types de peau, les diverses zones du corps et les produits qui leur conviennent. Elle réalise des massages relaxants ou plus ciblés en fonction de la peau du client. Elle fait des épilations, des gommages, exfolie, applique diverses crèmes, pose de faux cils, tout ceci dans un seul objectif, que le client soit satisfait. C’est un métier technique qui demande de la minutie et du savoir-faire. Il faut aimer le contact avec la clientèle. L’esthétique est un domaine dans lequel travaillent majoritairement des femmes. Ce métier est accessible avec un CAP.

La prothésiste ongulaire, spécialiste des ongles sous toutes les formes

C’est également une profession exercée surtout par des femmes. La carrière de prothésiste ongulaire est très tendance. Cette fonction consiste à poser de faux ongles puis à les vernir ou les décorer. Il faut être équipé d’une machine particulière et posséder un savoir-faire spécifique. La prothésiste réalise plusieurs types de prestations : l’extension, l’ornement, la pose de vernis, le modelage, le remplissage ou même les réparations. Elle travaille dans une onglerie ou encore dans un salon d’esthétique, salariée ou à son compte.

Le conseiller en image, le professionnel du relooking

Le conseiller en image est un nouveau métier. Il s’agit de guider les individus souhaitant être relookés et valoriser leur image. Pour cela, le conseiller a des compétences en morphologie, en stylisme, mais aussi en psychologie puisqu’il doit s’adapter à chaque personne et ne pas vexer. Il connaît également les dernières tendances en termes de mode. Il suggère à ses clients des recommandations en matière de style vestimentaire, de coiffure, de maquillage et de posture. Ses clients peuvent être des particuliers, mais aussi des dirigeants ou des hommes politiques par exemple.

Le coiffeur, l’expert des cheveux

C’est un métier bien connu, qui nous permet à tous de prendre soin de nos crinières. C’est en effet une profession technique, qui demande d’avoir au moins un CAP pour être exercé. Le coiffeur connaît les cheveux par cœur. Il fait les shampoings et réalise les coupes pour les hommes, les femmes et les enfants. Il sait reconnaître la nature d’un cheveu et sélectionner les produits adaptés afin de le mettre en beauté. Il possède des notions de chimie, nécessaires pour effectuer les mélanges de couleur à appliquer sur les mèches. Il a une bonne capacité d’écoute, car il faut qu’il comprenne bien la demande de son client pour que celui-ci parte satisfait de sa nouvelle image. Le coiffeur doit savoir fidéliser sa clientèle afin qu’elle revienne le mois suivant. C’est un métier très féminin qui peut s’exercer en salon de coiffure en tant que salarié. Néanmoins, il est aussi possible d’être entrepreneur en salon ou à domicile.

Le maquilleur artistique, le pro de la mise en beauté

Ce spécialiste du spectacle sait jouer avec les textures et les couleurs pour créer les maquillages les plus extravagants. C’est un métier spécifique qui demande une certification professionnelle reconnue. Ces experts de la transformation sont en contact avec le monde de la scène et travaillent en horaires décalés. Cette profession exige de la créativité et il faut être capable de s’adapter en fonction du personnage que l’on grime.

En conclusion

Les métiers de la mode et de la beauté sont toujours en train d’évoluer. De plus, vous serez constamment en contact avec d’autres spécialistes ou avec des clients. De quoi ne jamais vous ennuyer et vous épanouir dans votre activité. D’autre part, ce sont des professions qui offrent souvent l’opportunité de travailler à son compte.