L’informatique s’est imposée dès le début du 21e siècle comme la technologie de rupture majeure du siècle et s’est progressivement développée dans tous les domaines techniques. Outil du quotidien, mais également de l’ensemble des milieux professionnels, l’informatique est amenée à se diversifier encore plus et à étendre ses champs d’application. Alors, quels sont à ce titre les 10 métiers de l’informatique les plus en vogue ?

Spécialiste en cybersécurité

La sécurité des systèmes d’information est une préoccupation constante dans un monde de plus en plus centré sur l’informatique et ses applications professionnelles. Les failles de sécurité sont scrutées par l’ensemble de la communauté mondiale et peuvent rapporter des sommes très conséquentes à qui sait les exploiter ou les identifier. Le spécialiste en cybersécurité est donc devenu le garant de l’intégrité des systèmes, des réseaux et des bases de données. Acteur incontournable de l’informatique, son travail consiste en plusieurs tâches. Il est chargé de conseiller son employeur sur les mesures à prendre pour sécuriser un réseau informatique et ses applicatifs. Cette sécurisation peut être à la fois physique et logique. Le spécialiste en cybersécurité effectue également une veille technologique, qui lui permet d’identifier les failles reconnues par les éditeurs, afin de déployer les patchs correctifs adéquats.

Administrateur des systèmes informatiques

Le logiciel, l’application, le système d’information sont autant de termes utilisés pour décrire les différents applicatifs que la population et les entreprises utilisent au quotidien. L’administrateur des systèmes d’information a en charge l’infogérance de l’ensemble de ces applicatifs. Il veille à ce titre à ce qu’ils fonctionnent correctement et rendent le service attendu. La multiplication du nombre de logiciels ouvre une voie préférentielle et d’avenir pour ce domaine professionnel. L’administrateur des systèmes d’information est donc très recherché par de nombreuses entreprises, mais également par des organismes étatiques, soucieux de parfaire leurs performances informatiques. Véritable garant du bon fonctionnement des applicatifs de son domaine professionnel, il est donc un maillon essentiel de la continuité de service offerte au profit des clients.

Administrateur des réseaux informatiques

L’informatique s’appuie sur un réseau physique très complexe, conçu pour faire transiter les données, en assurer l’intégrité et les acheminer au bon endroit. Le réseau informatique est un véritable labyrinthe qui mélange les éléments actifs, comme des switches ou des routeurs, et un maillage passif de distribution, en fil de cuivre ou en fibre optique par exemple. L’administrateur des réseaux informatiques est un expert dans la configuration des éléments actifs, qui permettent de faire transiter les données en tous points du globe. Il est également capable d’intervenir sur le maillage physique, en localisant les différentes pannes ou les ruptures dans la continuité du réseau. Le métier d’administrateur des réseaux informatiques est déficitaire et particulièrement recherché. En effet, l’augmentation des échanges informatiques suppose une gestion très pointue du trafic de données et également de leur sécurisation.

Administrateur Web

Le développement de l’internet a conduit à une multiplication presque exponentielle des sites internet. Un site web est un programme qui traduit des données écrites en langage informatique en une interface graphique qui permet à l’utilisateur de s’en servir et de naviguer. Ces sites fonctionnent grâce à une programmation particulière, totalement indépendante du contenu qui est proposé à l’utilisateur. L’administrateur web est en charge de leur gestion et de leur bon fonctionnement. Il doit assurer la cohérence technique du site et la mise à jour des logiciels qu’il utilise. Il s’occupe également de sa maintenance en proposant des plages de coupures, qui permettent de mettre en œuvre les montées de version ou les correctifs des défaillances techniques qui pourraient être identifiées. L’administrateur web peut travailler de n’importe où et pour le compte de n’importe qui, si les conditions de sécurité informatique le permettent.

Administrateur des bases de données

Le monde informatique exige de plus en plus de volume de données pour fonctionner et donc de plus en plus d’espace pour les stocker. Cette tendance a progressivement contraint les spécialistes du stockage informatique à regrouper le plus de données possible sur des sites dédiés, appelés « datacenters ». L’administrateur des bases de données est un expert dans ce domaine. Son rôle consiste à organiser le stockage des données en bases cohérentes, à les regrouper au sein d’une même unité physique, afin de pouvoir les trouver et les utiliser rapidement au besoin. Il peut également être amené à effectuer des sauvegardes, qui permettent de restaurer une base de données perdue. L’administrateur de bases de données est un expert en urbanisation informatique, domaine qui consiste à organiser l’installation et le branchement des équipements physiques de stockage, type ESX ou encore serveur, dans un datacenter.

Chef de projet informatique

Un projet informatique participe de nombreuses composantes et regroupe presque tous les domaines liés à l’informatique. La mise en œuvre d’un projet requiert une interaction entre les savoir-faire en réseau, en administration des systèmes, en sauvegarde des bases de données ou encore en sécurité informatique. Le chef de projet informatique est donc un horloger qui doit harmoniser tous les domaines et mettre en relation les experts concernés par la réalisation dudit projet. Il possède en conséquence une connaissance précise, mais partielle, de la plupart des domaines liés à l’informatique, ce qui lui permet d’avoir une vision d’ensemble. Le chef de projet informatique est également le garant des délais et du financement du projet. Il pose les jalons techniques et définit les objectifs à atteindre pour chaque intervenant, en précisant la date limite de réalisation et en octroyant les ressources budgétaires nécessaires.

Développeur informatique

L’informatique s’appuie sur différents langages, qui permettent de définir et de créer un programme informatique ou un logiciel. La plupart des applications actuelles sont constituées de lignes de code, qui sont traduites en image graphique par une interface spécifique. Le développeur informatique est un spécialiste dans la production et l’écriture des lignes de code. Il maîtrise les différents langages informatiques et est capable de concevoir un logiciel spécifique en fonction des besoins de son employeur. Il peut également automatiser la production de code, grâce à des logiciels spécialisés qui augmentent l’efficacité, le débit et la cohérence du développeur. Il peut être employé par n’importe quelle entreprise qui souhaite créer ou améliorer un logiciel existant. Les grandes sociétés de jeux vidéo sont les plus prisées, car elles requièrent des savoir-faire bien spécifiques, pour le développement et les tests des nouveaux jeux qui seront disponibles sur le marché.

Data scientist

Le big data est le terme moderne utilisé pour décrire l’immense quantité de données informatiques brutes produites par l’ensemble des pays du monde. Dans cet univers de la donnée transitent autant d’informations qu’il existe d’acteurs informatiques, tant sur le plan professionnel que personnel. Dans ce contexte, le data scientist est un expert du traitement de la donnée. Son travail consiste à analyser des quantités très importantes de données et de trouver une cohérence ou une tendance générale. En entreprise, il est en charge du traitement et du ciblage des données, afin d’établir des bases cohérentes et des statistiques d’ensemble. Il peut, par exemple, déterminer la productivité selon les plages horaires et ainsi proposer un équilibrage pour optimiser la production.

Administrateur en métrologie

La métrologie, dans le domaine informatique, consiste à effectuer des relevés sur les réseaux et les systèmes d’information, afin de détecter leurs dysfonctionnements et de les corriger. Ce travail peut être effectué manuellement, mais reste particulièrement fastidieux et chronophage. L’utilisation d’outils de métrologie, comme des sondes ou des logiciels spécifiques, permet d’automatiser les relevés et de mieux cibler les flux à analyser. L’administrateur en métrologie est un expert dans l’écoute des réseaux et des systèmes informatiques, qui analyse la santé globale d’un écosystème informatique. Ses relevés métriques permettent d’optimiser les performances des logiciels utilisés par une entreprise et donc d’améliorer sa productivité. L’administrateur en métrologie est sollicité pour détecter précisément la cause et l’origine des erreurs de fonctionnement qui ont été identifiées par les utilisateurs ou même par les administrateurs, sans trouver pourtant de solution palliative. Il peut être également amené à conduire des audits de réseaux ou de systèmes dans le cadre d’une programmation annuelle d’hygiène informatique.

Spécialiste ISO 27001

L’informatique ne fait pas exception dans l’organisation internationale de normalisation et fait l’objet de normes de qualité ISO. La certification ISO 27001, dite « système de management des systèmes d’information (SMSI) » décline un ensemble de règles et de normes du domaine de la cybersécurité. Dans ce contexte, le spécialiste ISO 27001 est à la fois expert qualité et expert en normes d’hygiène informatique. Le SMSI propose tout un panel de mesures, d’indicateurs et d’exigences à la fois techniques et technologiques, qui permettent de placer la cybersécurité dans un contexte plus large, autant organisationnel et managérial que purement informatique. Le spécialiste ISO 27001 est souvent amené à évoluer dans une entreprise de conseil chargée des audits de certification. Il peut également être recruté directement en tant que conseiller au sein d’une société, afin de mettre en place et de maintenir une certification SMSI. Il sera alors en charge des audits internes.

Au cœur des évolutions technologiques du 21e siècle, l’informatique est un domaine d’avenir et décline tout un panel d’emplois et de métiers différents, qui, pour la plupart, sont déficitaires et très recherchés en France.