Les professions de l’automobile sont généralement des métiers techniques. De nos jours, ils sont indispensables, car tout le monde ou presque possède un véhicule. Avant qu’une voiture soit produite, il est nécessaire qu’elle soit conçue et designée. Une fois en circulation, il faut l’entretenir régulièrement et aller voir le garagiste, parfois le carrossier. Certains professionnels sont experts en vente, d’autres dirigent des agences de location. Le milieu de l’automobile est vaste et beaucoup trouveront une activité qui leur correspond. De la technique à la vente, de la conduite à la conception, chaque profession que nous allons évoquer requiert des savoir-faire spécifiques. Aussi, voici les dix métiers de l’automobile les plus représentatifs du secteur.

Le mécanicien, spécialiste du fonctionnement des voitures

C’est le professionnel le plus connu dans le domaine. Toutes les personnes qui possèdent un véhicule en ont déjà rencontré. Il maîtrise parfaitement l'anatomie d’une voiture et plus particulièrement son moteur. Il répare ou entretient les moteurs fatigués, il effectue les vidanges, change les amortisseurs ou les plaquettes de frein. Le mécanicien sait établir un diagnostic à partir de symptômes, comme le ferait un médecin. Ce sont des études accessibles en baccalauréat professionnel, pour peu qu’on soit passionné de mécanique. Attention, les voitures modernes possèdent beaucoup d’éléments électroniques désormais. En conséquence, les nouveaux diplômes intègrent ces récents savoir-faire.

Le garagiste, un entrepreneur mécanicien

Le garagiste peut aussi être un technicien. Mais ce qui le différencie principalement, c’est qu’il gère un garage. C’est lui le patron ou le chef de sa propre entreprise. Il a généralement plusieurs salariés qui sont mécaniciens et travaillent pour lui. Effectivement, pour inaugurer un garage il faut posséder un statut juridique. En général, les personnes qui ouvrent un business sélectionnent le statut d’auto-entrepreneur individuel. Néanmoins, on observe dans le milieu automobile que les garagistes choisissent d’ouvrir une société, la plupart du temps une SARL (société à responsabilité limitée).

L’ingénieur automobile, le professionnel qui crée et conçoit les voitures

Quel spécialiste a l’honneur de concevoir les plus belles voitures, issues de sa propre imagination ? C’est l’ingénieur automobile, bien sûr. Ce professionnel a fait une école d’ingénieur, en général au moins cinq ans d’études pour accéder à ce poste. Son travail consiste à créer une voiture de A à Z, puis de contrôler les différents stades de sa construction, jusqu’à la production et la mise sur le marché. En réalité, la conception d’une automobile nécessite l’action de plusieurs ingénieurs. Ceux-ci sont spécialisés sur des éléments précis comme le moteur, la carrosserie (ingénieur d’études) ou le process et l’ergonomie (ingénieur méthode). D’autres postes ont pour objectif de s’assurer du respect du cahier des charges (ingénieur qualité) ou du design des nouvelles voitures (ingénieur design).

L’agent de comptoirs location voiture

Ce professionnel de la location est celui qui vous donne les clés d'un véhicule de location lorsque vous êtes en vacances à 1000km de chez vous. Il peut exercer son activité auprès des particuliers, mais aussi avec des professionnels. Il peut travailler au comptoir d’un aéroport et gérer les réservations ou les demandes ponctuelles. Il répond également au téléphone et s’assure que les documents fournis par les personnes qui louent la voiture sont exacts. C’est aussi cet agent qui effectue l’état des lieux avant et après la location. Il offre un service, dans le but qu’il corresponde au besoin de ses clients. Pour cela, il doit avoir des compétences en communication et en vente.

Le préparateur de véhicule, s’assure de l’entretien avant la mise en circulation

Le préparateur de véhicule est un professionnel méconnu. Sa mission consiste à nettoyer, préparer, inspecter une voiture sous toutes ses coutures. Il sait remplacer des pièces à la suite d’un diagnostic de panne. La préparation de véhicule à proprement parler peut être nécessaire avant une compétition, par exemple. Dans ce cas le préparateur devra être capable de respecter un cahier des charges. Il peut aussi être amené à apprêter les voitures d’une entreprise. Il travaille également auprès des particuliers souhaitant donner un coup de neuf à leur automobile avant de la vendre. Enfin, certains préparateurs se spécialisent dans le « tuning ». Ils proposent alors des prestations offrant la possibilité d’améliorer l’aspect esthétique de sa voiture, avec des lumières ou de nouvelles jantes. Ils perfectionnent également la performance des véhicules, grâce à des pièces ou des outils adaptés au vœu du client.

Le peintre en carrosserie, l’expert des couleurs

Le peintre en carrosserie est un mécanicien spécialiste de la peinture des véhicules. Il sait arranger la moindre petite éraflure sur votre portière. Il peut aussi repeindre entièrement votre voiture de votre couleur préférée, avec des nuances nacrées, métallisées, opaques ou vernies. Généralement il est plutôt sollicité après un accident dans lequel la tôle d’un véhicule a été endommagée. Il évalue le travail à effectuer et édite un devis. Ensuite, il prépare la surface, puis réalise sa prestation avec un pistolet spécial, dans une pièce protégée. En effet, il porte une combinaison, un masque, des gants et des lunettes pour se préserver des vapeurs toxiques émises par les solvants. Il peut être amené à poncer, à décaper, à appliquer de l’enduit. Il travaille dans un garage, chez un concessionnaire, dans différents types d’entreprises ou encore dans des usines de construction de voiture.

Le vendeur automobile, un professionnel à la fibre commerciale

Le vendeur automobile est avant tout un commercial. Il est formé en marketing et maîtrise les techniques de vente. Son activité consiste à prospecter des clients ou à les recevoir dans l’enceinte d’une boutique de concessionnaire. Il peut aussi travailler en show-room ou dans des salons de l’automobile. Il connaît parfaitement les modèles qu’il distribue ainsi que les offres promotionnelles en cours. Effectivement, il doit être en mesure de répondre aux besoins de son client et de lui montrer que les voitures qu’il vend pourront combler leurs souhaits. Il s’occupe également de l’aspect administratif et remplit les documents de vente avec son prospect. Il l’accompagne dans le choix des options de son véhicule et l’informe sur les délais de livraison. Enfin, il assure le service après-vente. Ces professionnels reçoivent parfois une commission en fonction du nombre de transactions conclues.

Le carrossier, spécialiste de la tôle de voiture

Ce professionnel sait réparer la carrosserie des véhicules, souvent à la suite d’un accident de la circulation. Pour cela, il établit un diagnostic et réalise un devis sur les rénovations à effectuer. En général, son action se fait à la suite de celle de l’expert en assurance. De nos jours, la majeure partie de la tâche des carrossiers consiste à remplacer des pièces abîmées. En effet, ils font désormais peu de remodelage, de redressage et de débosselage, même pour une petite bosse sur un véhicule. Le carrossier a des notions de mécanique et d’électronique. Il travaille dans le brouhaha, car il utilise des outils de coupe très bruyants. Il doit donc recourir à une tenue de protection toute la journée. Il peut être à son propre compte ou être salarié dans un garage.

Le concessionnaire, représentant d’un constructeur automobile

Le concessionnaire automobile travaille dans la boutique d’une marque de voiture. En cela, il est représentant et vendeur de cette marque. En général, il est le gérant de cette boutique et dirige une équipe de salariés. En chef d’entreprise, il gère le fonctionnement de sa boutique afin que ses objectifs commerciaux soient atteints. Il établit des opérations de vente, des offres promotionnelles. Il doit également posséder un tempérament de vendeur, car il a un rôle de conseiller auprès de ses clients. Les concessionnaires ont d’ailleurs souvent été vendeurs avant d’exercer comme responsable dans un magasin. C’est une activité accessible dès le bac+2, avec un BTS « relation client ».

Le chauffeur VTC (voiture de transport avec chauffeur), professionnel du transport de passagers privé

Le chauffeur VTC n’est pas à confondre avec les taxis. En effet, ces deux professionnels transportent des passagers. Néanmoins, les chauffeurs VTC le font uniquement après réservation, alors que les taxis peuvent conduire des voyageurs de manière ponctuelle sur la voie publique. Le chauffeur VTC peut pratiquer comme indépendant ou être le salarié d’une entreprise. Le préalable est d’obtenir la carte professionnelle qui donne le droit d’exercer cette activité. Les compétences requises sont de posséder le permis B depuis au moins trois ans, d’avoir un casier judiciaire vierge, d’avoir terminé la formation de prévention et de secours civiques, et enfin d’être inscrit au registre des VTC. Parler l’anglais est également un plus, car les chauffeurs VTC sont amenés à transporter des touristes ou des professionnels en déplacement. La plateforme Uber est très utilisée par les chauffeurs pour pouvoir exercer leur activité, car elle fait fonction de distributeur de courses.

En conclusion

Le domaine professionnel de l’automobile, en constante évolution, est riche en opportunités. Il plaira à tous les passionnés de voiture et aux férus de technologie. Si vous aimez avoir les mains dans le cambouis ou que vous préfériez être vêtu d'un costume dans un salon de l'automobile, vous trouverez votre bonheur. Effectivement, c’est un secteur ouvert à tous les profils, au sein duquel chacun peut exercer une activité qui lui correspond.