Vous êtes un jeune étudiant qui réfléchit à son orientation professionnelle ? Votre métier actuel ne vous convient plus et vous souhaitez vous reconvertir ? Vous êtes à la recherche d'un poste saisonnier pour rentabiliser une période creuse ? Quelle que soit votre situation actuelle, pensez au secteur agricole. Constamment à la recherche de main d'œuvre, ce secteur offre de nombreuses voies professionnelles et cache peut-être le poste dont vous rêvez. Apprenez en plus sur ce secteur et découvrez de quelle façon un bon CV agricole pourra vous aider à atteindre votre objectif plus rapidement.

Description des métiers agricoles

Le secteur agricole a toujours le vent en poupe. Il est en effet considéré comme le deuxième employeur de France avec près d'un million de salariés, dont un tiers de femmes (1) ! Face au cruel manque de main d'œuvre, les recrutements sont fréquents. Mais si vous associez ce secteur à un niveau de qualification de « bas échelle », détrompez-vous. Il englobe de nombreuses professions très distinctes et offre par ailleurs, pour certaines d'entre elles, d'excellentes perspectives d'évolution. Parmi la centaine de métiers possibles, vous trouverez donc certainement celui qui vous plaît. Voici les principales catégories professionnelles du secteur agricole :

  • Animaux d'élevage ou en troupeaux.
  • Forêt scierie.
  • Horticulture.
  • Élevage.
  • Viticulture.
  • Maraichage.
  • Jardins et espaces verts.
  • Aquaculture, etc.

Comment rédiger un CV agricole ?

Le secteur agricole recrute, mais les candidatures pleuvent également. Avec tous les CV à analyser, les recruteurs ont du pain sur la planche. On estime en moyenne qu'un recruteur ne passe qu'entre 30 secondes à une minute à lire chaque CV. Autant dire que les exemplaires confus et bariolés seront certainement reposés à la vitesse grand V sur la pile des documents rejetés. Pour éviter ce sort à votre candidature, vous devrez rédiger un CV agricole pertinent et infaillible.

Le titre et les informations personnelles

Comme nous l'avons indiqué en introduction, les professions du secteur agricole sont très nombreuses. C'est pour cette raison que donner un titre à votre CV agricole est un critère impératif pour, d'entrée de jeu, orienter le recruteur sur votre recherche et vous démarquer de forme positive. Voici quelques règles à suivre pour un titre réussi :

  • N'écrivez surtout pas « Curriculum Vitae ». Cette information est sans intérêt et équivaut à ne pas donner de titre.
  • Repérez la désignation du poste de l'offre d'emploi pour utiliser exactement la même terminologie. Complétez-la si nécessaire.
  • Si votre candidature est spontanée, informez le type de poste recherché : stage, alternance, emploi saisonnier, contrat, travail à mi-temps, etc.
  • Un titre doit être objectif et court.

À la suite du titre, il est important d'écrire un objectif professionnel. Il s'agit d'un court paragraphe qui vous permet d'exprimer vos motivations et les qualités qui vous distinguent des autres candidates.

Pour finir la partie introductive de l'entête, indiquez vos coordonnées pour que le recruteur puisse éventuellement vous contacter pour la phase d'entretien. Il suffit d'écrire votre nom complet, adresse postale, email et numéro de téléphone. Des détails supplémentaires (nationalité, état civil, âge, photographie) sont à proscrire.

Le design et la mise en page

La mise en page doit mettre en évidence la structure du document et en faciliter la lecture. Suivez ces quelques conseils pour améliorer votre graphisme :

  • Choissez un design suffisamment original, sans pour autant tomber dans la fantaisie, ce qui aurait pour effet de vous décrédibiliser. Vous trouverez de nombreuses possibilités sur internet, en tapant : " CV agricole : exemples et modèles gratuits à télécharger".
  • Séparez visuellement les rubriques, par des lignes ou des encadrés. Utilisez le gras ou l'italique pour bien mettre en évidence les titres et structurer votre document.
  • Optez pour des couleurs en rapport avec votre secteur d'activité. Par exemple, si vous recherchez un poste dans le domaine de la viticulture, une bonne idée sera d'utiliser un dégradé de violet.

La structure

La structure permet de donner un fil conducteur à votre CV agricole. Pour intéresser le recruteur du début du CV jusqu'à la dernière ligne, il est donc primordial de bien organiser les informations et de présenter dans un premier temps les données les plus importantes pour le poste.

Les trois rubriques fondamentales d'un CV, et dont vous devrez décider l'ordre de pertinence, sont :

  • Votre expérience professionnelle.
  • Vos études et diplômes. Plusieurs filières mènent au secteur agricole, il n'existe pas de formation unique. Pour certaines fonctions, aucune qualification n'est exigée alors que pour d'autres, de plus en plus de connaissances techniques sont requises. Par conséquent, il convient d'indiquer l'intitulé exact de votre diplôme et vos spécialités.
  • Vos compétences techniques (parmi lesquelles votre niveau en informatique).

Quant à la rubrique des passions et centres d'intérêt, elle est facultative et ne doit être considérée que si les loisirs indiqués ont un réel intérêt pour votre profil professionnel. Musique ou cinéma, ces passions ont-elles un rapport avec un poste agricole ? Pas vraiment, vous en conviendrez. Par contre, l'appartenance à une ou plusieurs associations œuvrant dans le secteur agricole est une information pertinente, qui montre votre dynamisme et votre implication personnelle.

Ce que les recruteurs apprécient dans un CV agricole

Grâce aux astuces suivantes, vous marquerez à coup sûr des points supplémentaires dans l'esprit du recruteur lorsqu'il lira votre CV agricole.

La longueur du CV

Pas besoin d'en faire des masses sur un CV. Soyez concis, objectif et précis. À moins que vous n'ayez une expérience sénior, une page A4 devrait suffire. Le recruteur saura apprécier votre effort de synthèse.

L'emploi de la bonne terminologie

Utiliser les mots-clés et verbes d'action adéquats vous aideront à démontrer votre expertise et à augmenter votre crédibilité. Si vous êtes à court d'idées, voici quelques exemples :

  • Mots-clés : polyvalence, organisation, rigueur, résistance, innovation, nouvelles technologies, agriculture biologique, sécurité.
  • Verbes d'action : conduire, exploiter, maintenir, réparer, manœuvrer, nettoyer, cultiver, semer, planter, épandre.

La lettre de présentation

Enfin, pourquoi ne pas écrire une lettre de présentation? Axée sur 3 parties (je, vous et nous), elle permet de montrer votre motivation et d'exposer des arguments pour finir de convaincre le recruteur.

Lien: (1) L'agriculture, deuxième employeur de France