Si vous aimez conduire, que vous êtes rigoureux et dynamique que vous souhaitez exercer une activité professionnelle dans l domaine des transports, renseignez-vous sur le métier de conducteur de bus. En effet, cette profession concilie tous ces critères et bien plus encore. Nous vous proposons, dans cet article, de vous expliquer plus en détail en quoi consiste cette profession et comment vous y préparer. Vous découvrirez également toutes les techniques pour rédiger un curriculum vitae efficace. Vous serez ainsi prêt à postuler à cet emploi qui offre de belles perspectives d'embauche et ainsi mettre toutes les chances de votre côté.

Description et mission du métier de conducteur de bus

Si le métier de conducteur de bus ne devait être résumé qu'à un seul mot, ce serait sûrement la responsabilité, car en plus d'être chargé de transporter les usagers le long d'un itinéraire, en respectant les délais établis, il est avant tout responsable de leur sécurité.

En fonction du type de transport dont il a la charge (transport urbain ou interurbain, privé ou public), les activités de ce professionnel peuvent varier. La journée type d'un conducteur de bus se déroule généralement de cette façon :

  • Pour commencer son service, il doit se rendre à l'entrepôt, démarrer son véhicule, insérer un disque de tachygraphe, puis revoir la feuille de route de la journée.
  • Il accueille les passagers et clarifie leurs questions sur le trajet et les correspondances.
  • Il encaisse les tickets de transport vendus à l'intérieur du bus.
  • Il effectue le transport des voyageurs, en respectant les arrêts prévus et les horaires établis.
  • Il veille au respect des règles de sécurité au long du service : code de la route, montée et descente des passagers, temps d'arrêt obligatoires, etc.
  • Il vérifie régulièrement l'état de son véhicule et prend note d'éventuelles avaries sur des fiches d'anomalies.
  • Il avertit la hiérarchie en cas d'accident, panne, retard ou situation imprévue.

Comment rédiger un CV conducteur de bus?

Pour répondre à toute offre d'emploi, vous devrez joindre obligatoirement à votre dossier de candidature un curriculum vitae actualisé. Dans ce document, vous devrez vous présenter, détailler votre carrière professionnelle et les études suivies. Mais si vous voulez être sûr de produire un document complet et qui mette en avant vos qualités, il y a certaines règles à respecter.

Le titre et la présentation

Il est important de soigner l'entête de votre CV, car il s'agit des premières lignes que va lire le recruteur et qui vont lui causer sa première impression à votre sujet. L'entête d'un CV est normalement constitué des éléments suivants :

  • Le titre ;
  • L'objectif de carrière ;
  • La photographie d'identité.

Le design et la mise en page

Le deuxième élément à soigner lors de la préparation d'un CV est sa présentation, c'est-à-dire son graphisme et sa mise en page. En effet, qui n'a jamais eu envie de lire un livre, attiré par sa couverture ? De la même façon, un CV au design agréable aura davantage de probabilités d'être lu par un recruteur. En tapant "modèles CV conducteur de bus" sur votre moteur de recherche, il devrait vous apparaître un large échantillon de modèles de CV. Vous pourrez ainsi choisir celui qui vous plaît le plus et surtout qui correspond le mieux à votre personnalité.

La structure

Enfin, le troisième élément de poids dans la création d'un CV est sa structure. La façon dont les informations sont organisées va permettre au recruteur d'avoir une vision d'emblée de votre parcours professionnel et académique. Ainsi, après l'entête, les sections à considérer sont :

  • Les études et formations.
  • Les expériences professionnelles.
  • Les compétences techniques et personnelles.
  • Les centres d'intérêt.

Exemple d’un CV conducteur de bus

Voici quelques conseils supplémentaires que vous pourrez utiliser et qui vous permettront de démontrer à votre futur employeur que vous êtes le candidat idéal à la fonction de conducteur de bus.

Le titre et la présentation

Voici une idée d'entête dont vous pourrez vous inspirer pour votre CV :

  • Le titre. Écrivez par exemple « Conducteur de bus avec X années d'expérience ».
  • L'objectif de carrière. Indiquez brièvement votre objectif à court, moyen ou long terme. Vous pourrez éventuellement indiquer si vous souhaitez évoluer vers un type de transport particulier : lignes régulières urbaines ou interurbaines, transport scolaire, autocars de tourisme, etc.
  • La photographie d'identité. Elle n'est pas obligatoire, mais a l'avantage de donner un visage à un profil et donc de vous humaniser.

Le design et la mise en page

Certains détails du design de votre CV pourront vous permettre de créer un modèle unique, afin de séduire votre lecteur :

  • Si vous optez pour un fond blanc ou clair, appliquez une fine marge colorée arborant un motif original ou une texture discrète. Il s'agit d'une façon d'apporter un peu d'originalité à votre document, sans toutefois dévier l'attention du lecteur des informations importantes.
  • Plutôt que d'écrire de longs paragraphes, présentez les informations sous forme de visualisation de données. Pour cela, utilisez des pictogrammes, diagrammes ou tableaux.

La structure

Étant donnée l'ampleur de sa responsabilité, la profession de conducteur de bus est évidemment réglementée. Pour exercer, vous devrez cumuler plusieurs facteurs :

  • Passer le permis de conduire. Le permis de conduire indispensable pour devenir conducteur de bus est celui de la catégorie D, qui permet de transporter plus de huit personnes. Pour passer ce permis, vous devez respecter trois conditions (1) : posséder le permis B, avoir plus de 24 ans (sauf si vous avez une formation professionnelle de conducteur) et être reconnu apte à la conduite.
  • Suivre la formation initiale minimale obligatoire (FIMO), destinée aux conducteurs débutants qui veulent transporter marchandises ou voyageurs. Cette formation dure 140 heures, réparties sur 4 semaines consécutives et doit être revalidée par une formation de recyclage tous les 5 ans. Vous pourrez être dispensé de FIMO si vous avez un CAP agent d’accueil et de conduite routière, transport de voyageurs ou agent de conduite routière dans les transports routiers.
  • Fréquenter l'éventuelle formation dispensée par la société de transport qui embauche et passer avec succès les tests psychotechniques.