Par où commencer ? C’est souvent la question que l’on se pose lorsqu’il est temps de préparer son CV. En effet, il y a plusieurs informations à inscrire, mais, de plus, il est également important de prendre soin de la présentation, de la mise en page, etc. Pas de panique, nous sommes là pour vous guider. À travers cette rubrique, nous vous proposons de découvrir divers conseils et astuces pour bien réussir votre CV cariste.

Le métier de cariste

Souvent présent dans les entrepôts, mais aussi dans certains magasins, notamment ceux de bricolage, le métier de cariste est très sollicité. Il consiste à conduire des chariots ou plutôt des mini voiturettes de manutention. Pour y postuler, vous devez impérativement avoir le CACES (Certificat d'aptitude à la conduite d'engins spécialisés).

À savoir, le CACES regroupe 3 catégories différentes. La catégorie 1 se destine aux personnes souhaitant contrôler des transpalettes à conducteur porté ainsi que des préparateurs de commandes au sol. La catégorie 3 correspond aux chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité inférieure ou égale à 6000 kg. Enfin, la catégorie numéro 5 du CACES permet à ceux qui l’obtiennent de conduire des chariots élévateurs à mâts rétractables.

Comment bien préparer son CV cariste ?

La préparation de votre CV peut se faire de plusieurs manières différentes. Si vous souhaitez faire appel à un modèle de CV déjà existant, vous pouvez vous rendre sur un site Internet spécialisé dans ce domaine. En revanche, si vous souhaitez personnaliser votre Curriculum Vitae afin qu’il soit unique, vous pouvez utiliser Word ou Publisher.

La présentation de votre CV

Votre CV doit être propre, sobre et très professionnel. Il n’est pas conseillé d’utiliser des motifs extravagants et des couleurs trop vives. Ce n’est pas la présentation de votre CV qui doit attirer l’attention de votre futur employeur, mais plutôt les informations qui le composent. Par conséquent, il est préférable d’opter pour des couleurs classiques, telles que le bleu marine, le noir ou encore le gris foncé. Pour ce qui est de la présentation, de simples lignes droites ou avec des pointillés feront l’affaire. Quant à la police d’écriture, Arial et Georgia, entre autres, se feront apprécier.

La mise en page

Afin que votre interlocuteur puisse bien comprendre votre parcours scolaire et professionnel, vous devez opter pour une bonne mise en page. Rassemblez vos coordonnées et vos informations personnelles dans la partie supérieure de votre CV, ajoutez un titre et passez ensuite aux différentes catégories. En règle générale, il est préférable de séparer les expériences professionnelles du cursus scolaire et des centres d’intérêt. Vous pouvez également ajouter un paragraphe pour parler de vos formations et vos stages.

La structure

Une fois la mise en page prête, il est désormais temps de passer à la structure de votre CV cariste. On parle là de la façon dont vous allez disposer chacune de vos informations à travers chaque catégorie. La plus courante reste la structure chronologique qui met en avant vos informations en fonction de leur date. Vous pouvez aussi faire l’inverse en positionnant vos expériences les plus récentes en premier, on appelle cela une structure anti-chronologique. Il y a aussi la structure thématique qui sépare chacune de vos expériences en fonction de leur thème.

Les informations que vous devez ajouter à votre CV cariste

Afin que votre futur employeur puisse vous cerner dès la première lecture de votre CV, vous devez ajouter les bonnes informations. Veillez bien évidemment à mettre en avant les expériences et les études relatives au métier auquel vous postulez.

Vos informations personnelles et vos coordonnées

En haut de votre CV, il est important d’ajouter vos informations personnelles, telles que votre nom, votre prénom, votre date de naissance, votre nationalité, etc. Vous pouvez également préciser si vous avez un permis de conduire ou non. Toujours dans la partie supérieure, veillez à bien ajouter vos coordonnées afin que l’employeur puisse vous contacter si besoin. En règle générale, il faudra insérer votre numéro de téléphone, votre email et éventuellement l’adresse ou le nom de la ville dans laquelle vous habitez. D’ailleurs, cela peut être un avantage si votre adresse postale est dans la même ville que l’entreprise dans laquelle vous postulez.

Une photo de profil

La photo de profil n’est pas obligatoire, mais elle avantagera sans doute votre candidature, à la seule condition qu’elle soit professionnelle et soignée. Choisissez une photo où vous êtes à votre avantage.

Un titre accrocheur

Pour que votre CV soit complet, il est important d’ajouter un titre accrocheur. Vous pouvez éventuellement mettre votre nom et votre prénom, mais il est tout de même préférable d’opter pour le poste auquel vous postulez. Vous pouvez personnaliser ce titre de façon à mettre en avant votre profil.

Une courte présentation

Une petite présentation<.strong> pour bien commencer votre CV permettra à l’employeur de vous connaître davantage. Sans en faire trop, parlez de vos expériences professionnelles et faites en sorte de démontrer votre motivation pour ce poste. Seulement quelques lignes suffisent. En revanche, si vous accompagnez votre CV d’une lettre de motivation, il n’est pas nécessaire d’ajouter une présentation.

Vos diplômes et formations

Présentez vos diplômes et formations, en indiquant bien la catégorie de votre CACES. Pour bien faire, il est recommandé d’indiquer le nom de votre diplôme ou de votre formation, mais aussi celui de l’établissement et la période à laquelle vous l’avez fréquenté.

Votre cursus scolaire

Bien évidemment, votre CV doit comporter vos années d’études. En faisant bien attention à la structure, veillez à préciser les études que vous avez suivies en indiquant encore une fois le type d’étude, la période et le nom de l’établissement.

Vos expériences professionnelles et stages

Si, par le passé, vous avez réalisé des stages ou même mieux déjà travaillé dans ce domaine, il faut absolument le préciser. Les recruteurs sont généralement à la recherche d’une personne avec de l’expérience. Là encore, veillez à bien préciser l’entreprise avec laquelle vous avez travaillé, le poste que vous avez occupé ainsi que la durée.

Les compétences

Si vous avez des compétences supplémentaires, notamment sur ordinateur, dans le domaine de la logistique ou dans le contrôle de certains engins en particulier, n’hésitez pas à le préciser dans cette catégorie. Vous pouvez aussi ajouter les langues que vous parlez.