Le métier de majordome est un métier à responsabilité. En effet, au sein d’une maison, c’est lui qui va contrôler et gérer le reste du personnel et s’assurer du bon fonctionnement de la maison. Il est souvent l’unique interlocuteur pour la gestion entière d’une propriété.

Comment rédiger un CV de majordome ?

Le métier de majordome implique un grand sens des responsabilités et un parcours irréprochable au sein des différentes demeures où il a exercé. Ce sont ces aspects qui doivent être mis en valeur dans le CV.

Préparer la rédaction

Avant de commencer à rédiger le CV, il est important de reprendre toutes les informations concernant le parcours personnel et professionnel du majordome puis de trier ces données en fonction de leur pertinence. Il peut être intéressant de rassembler les informations sous différentes thématiques pour leur donner plus de cohérence.

Choisir la structure

Il existe différents types de structures possibles pour le document. Il est important de choisir celle avec laquelle on est le plus à l’aise. On pourra par exemple plus facilement la commenter lors d’un entretien de recrutement. Il est souvent conseillé de faire une structure à la fois thématique et chronologique, ce qui est plus lisible.

Choisir le design et la mise en page

Pour le design et la mise en page, il est également préférable de choisir cela en amont de la rédaction du CV. Ainsi le contenu est pensé en fonction de la mise en page pour donner au document un aspect cohérent et agréable à lire. En tant que majordome, une des qualités recherchées est bien sûr l’organisation, elle doit aussi transparaître dans le CV.

Exemples de CV de majordome

L’état civil

La partie de l’état civil doit donner toutes les informations concernant le candidat : nom, prénom, adresse, coordonnés téléphoniques et email, pour pouvoir être contacté pour poursuivre un processus de recrutement.

Le profil

Le profil est une simple rédaction de quelques lignes, avec laquelle le majordome va pouvoir présenter son parcours professionnel et évoquer le poste qu’il recherche. C’est un élément important du CV puisqu’il résume en quelque sorte la demande de recrutement. Il doit donc être bien en phase avec le poste proposé par le recruteur.

La formation

Tous les diplômes et certifications obtenus doivent être mentionnés dans cette partie formation. De même, si le majordome a ensuite effectué des formations continues en parallèle de sa profession, il est intéressant de les mentionner.

L’expérience professionnelle et les stages

Les expériences professionnelles doivent être détaillées de façon chronologique et indiquent le poste exercé, la maison ou la propriété et la durée de l’emploi. Il est possible d’ajouter des références qui permettront aux recruteurs de contacter les anciens employeurs et confirmer avec eux les expériences du candidat et ces points forts. En début de carrière, il est aussi possible d’intégrer les stages dans cette partie.

Les compétences

Les compétences sont à présenter de façon cohérente et doivent être justifiées avec des éléments concrets. Plutôt qu’une simple liste de compétences, il est donc préférable de détailler chacune et la manière dont cette dernière est importante pour un poste de majordome.

Les langues étrangères

Enfin, il est nécessaire de rajouter les éventuelles langues étrangères étudiées et le niveau actuel de maîtrise. C’est surtout pertinent pour des postes à l’étranger ou bien dans un contexte international.