Parce que le commis de cuisine est peut-être plus à l’aise en cuisine pour préparer un plat, que devant un ordinateur pour préparer son CV, voici quelques conseils pour un CV de commis de cuisine réussi.

Un CV de commis de cuisine : quelles sont les particularités ?

Le CV de commis de cuisine doit indiquer clairement les expériences passées et aptitudes du candidat au poste. Il doit être concis et bien présenté pour avoir un maximum d’impact. Pour donner la meilleure impression, un CV structuré mettant en avant les points forts et la polyvalence du commis de cuisine est essentiel.

Pourquoi faut-il avoir recours à un modèle de CV de commis de cuisine ?

Le métier de commis de cuisine a ses spécificités et ne peut donc pas être improvisé ou pensé de la même façon qu’un CV classique. La cuisine est un métier passion et cela doit transparaître à travers le document élaboré par le candidat qui postule. Le but est de le rendre alléchant comme le serait un plat préparé avec soin.

Comment rédiger son CV de commis de cuisine ?

Pour rédiger son CV de commis de cuisine, il est important de respecter certaines règles de base. La présentation doit en être impeccable, tout comme en cuisine ou la rigueur est extrêmement importante. La restauration est un secteur très concurrentiel, il n’est donc pas évident de se démarquer. Plutôt que d’être dans la fantaisie, un CV très structuré pourra retenir l’attention du recruteur.

Les coordonnées

Ils sont indispensables et doivent être positionnés dans le haut du document. Les coordonnées doivent inclure le prénom et le nom. L’adresse est également importante pour savoir où le candidat se situe géographiquement parlant. Pour poursuivre le processus de recrutement, deux éléments sont indispensables : le numéro de téléphone (portable et/ou fixe) ainsi que l’adresse email. Il est aussi possible d’ajouter une photo même si pour ce type de poste elle n’est pas forcément nécessaire.

Le profil

Cette partie est composée d’un petit paragraphe qui doit résumer en quelques mots le parcours professionnel du candidat et ses ambitions. Il doit être à la fois clair et concis pour fixer l’attention du recruteur et l’encourager à lire le reste du document.

Le design et la mise en page

Pour la mise en page, il est préférable d’opter pour la simplicité. Le commis de cuisine peut par contre jouer sur le design pour rendre son CV plus attrayant. Dans l’idéal, le CV doit tenir sur une seule page. Il est important de ne choisir qu’une seule police de caractère qui sera utilisée sur l’ensemble du document. Cela permet une plus grande lisibilité des informations. Le candidat peut en revanche se servir de couleurs, en utilisant des aplats par exemple ou bien en changeant la couleur de la police pour faire ressortir les données les plus importantes selon lui.

Il peut être intéressant d’insérer des logos pour les certifications ou les établissements dans lesquels le candidat a travaillé, mais sans non plus en mettre trop. Cela apporte une touche de dynamisme au document.

Exemples de CV de commis de cuisine

Il existe des modèles de CV de commis de cuisine pour aider les futurs candidats à préparer le leur. La trame est classique et a prouvé son efficacité.

L’en-tête

Cette rubrique donne dès le début les informations essentielles : qui est le candidat et quel est son profil. Le recruteur sait ainsi à quel poste prétend le commis de cuisine et quel est son niveau d’expérience actuel. Cela lui permet de prendre rapidement la décision de savoir s’il veut davantage étudier la candidature ou si elle ne répond pas à ses critères de sélection. Cette partie doit donc être extrêmement bien travaillée par le candidat.

L’expérience professionnelle

C’est certainement la partie la plus importante dans le CV du commis de cuisine. En effet, les arts culinaires s’apprennent avant tout sur le terrain et il est essentiel de bien détailler toutes ses expériences passées afin de montrer son niveau dans le domaine de la restauration et sa polyvalence. Chaque expérience doit contenir les missions principales effectuées.

Si le candidat n’a encore aucune expérience professionnelle, il peut s’appuyer sur ses stages ou autres expériences afin de valoriser ses acquis. Passionné de cuisine, il pourra dans tous les cas développer les moments où il a mis cette passion au service des autres, que ce soit dans le monde strictement professionnel ou bien dans son quotidien plus informel.

Les formations et les diplômes

Il existe de nombreuses formations dans le domaine de la restauration. Il peut s’agir d’un CAP ou d’un Bac Pro par exemple. Il existe aussi des écoles de cuisine privées qui proposent des cursus en une ou plusieurs années dans ce domaine. Les formations et diplômes doivent être présentés par ordre chronologique, du plus récent au plus ancien. Les certifications éventuelles doivent être indiquées dans cette rubrique, elles peuvent faire la différence en cas de multiples candidatures.

Les compétences

Le commis de cuisine est avant tout sur le terrain. Le candidat doit penser à utiliser des verbes d’action afin de décrire ses points forts. Il peut être intéressant d’adapter ses aptitudes en fonction de l’annonce de l’employeur pour pouvoir répondre le plus pertinemment possible aux exigences requises.

Dans les points forts qui pourront faire la différence, on peut penser à la maîtrise parfaite d’une ou de plusieurs cuisines, la résistance au stress et à la pression, notamment lors des coups de feu en cuisine. Le fait de savoir travailler en équipe est une autre compétence essentielle qui est toujours recherchée chez un commis de cuisine. L’élaboration d’un menu et sa préparation ne se fait jamais en solitaire, c’est un travail à plusieurs mains. Il est également important de mettre en avant la rigueur et le respect des règles, que ce soit en termes d’obéissance hiérarchique ou bien de règles sanitaires.

Les centres d’intérêt

Cette partie est moins centrale, mais le commis de cuisine ne doit pas hésiter à évoquer ses autres passions, une fois sorti des fourneaux.