Vous allez soumettre votre candidature à une offre en rédigeant votre CV restauration rapide ? Pour ce faire, il est important pour vous de prendre connaissance des bonnes pratiques afin de réaliser un CV restauration rapide qui donne envie à l’annonceur de prendre contact avec vous et éventuellement de vous embaucher. Nous vous présentons dans cet article quelques informations et conseils afin d’y parvenir.

Comment rédiger un CV restauration rapide ?

Préparer la rédaction

Bien préparer votre CV restauration rapide vous permettra de faciliter la rédaction. Les choix en amont que vous prendrez vous aideront à définir et à façonner un CV efficace et ciblé. Cela vous évitera de vous éparpiller en vous donnant un cadre dans lequel votre curriculum vitae se fera.

Nous allons aborder trois étapes que vous aurez à suivre : la structure de votre CV restauration rapide, son design et sa mise en page.

Choisir la structure

Choisir la structure de votre CV restauration rapide consiste à choisir la présentation de vos informations. Cela revient à les ordonner de façon à les mettre en valeur en faisant ressortir les éléments pertinents de votre profil.

Voyons deux structures généralement utilisées dans les CV : la structure thématique et la structure chronologique.

Construit de façon à être axé sur les compétences, le CV thématique se structure autour de thèmes regroupant un domaine de compétence. Ainsi, il s’agira de présenter les informations sur les compétences non pas comme une trajectoire dans le temps, mais de façon à faire ressortir les aptitudes sans contexte temporel. Original, il peut être intéressant pour les candidats à la carrière limitée parce qu'il est axé sur les compétences elles-mêmes plutôt que sur la durée. Cependant, le fait qu’il soit peu commun peut être rédhibitoire pour les recruteurs, car il ne démontre pas une compétence éprouvée dans le temps. Il peut être aussi difficile à réaliser de façon cohérente.

A l’inverse, le CV chronologique présente les informations en suivant leur date. Quand l’ordre choisi va des plus récentes aux plus anciennes, la structure est dite rétrochronologique. Cette dernière est la structure la plus commune et la plus rencontrée par les recruteurs. Les informations suivent une logique qui les fait apparaître de façon cohérente et facile à dérouler pour le recruteur. Son défaut est qu’il rend visible les « vides » dans le parcours professionnel ainsi que le manque d'expérience.

Choisir le design

Un bon design est en adéquation avec le domaine visé. Quelques règles générales peuvent pourtant être appliquées indépendamment du domaine.

Le CV est d’abord un objet visuel. Couleurs, symétrie et proportions sont à bien doser : évitez de que votre CV paraisse « déséquilibré ». Choisissez des couleurs qui apportent du contraste et de la lisibilité. Il faut que celles-ci se complètent et qu’elles appartiennent à la même palette. Limitez-en également le nombre.

Si vous utilisez des icônes, choisissez-les de style moderne et surtout de bonne qualité graphique.

Choisir la mise en page

Votre mise en page vise à donner de la lisibilité aux informations contenues dans votre CV restauration rapide.

Utilisez une taille adaptée pour la police de caractère (10 - 12 pour le texte, 14 - 16 pour les titres). Il ne faut pas utiliser de polices fantaisistes qui risquent de rendre vos informations difficiles à lire. Pour leur nombre, il est conseillé d’en utiliser qu'un seul type, mais si vous voulez plus, limitez-en le nombre à deux au maximum et de styles proches.

Enfin, votre CV doit tenir sur un minimum de nombre de pages : idéalement sur une seule page au format A4.

Exemples de CV restauration rapide

Abordons maintenant les différentes rubriques et informations constituant votre CV restauration rapide.

L’état civil

L'état civil est constitué de vos informations personnelles. Cette partie sert à vous identifier en mentionnant votre nom, prénom, date de naissance, etc. Elle contient également les informations de contact : adresse, numéro de téléphone, email, etc. Ils servent au recruteur pour vous joindre. Généralement, cette partie est placée en haut de votre CV.

Le profil

Dans cette section, vous vous présenterez dans un petit paragraphe direct et synthétique. Utilisez quelques phrases pour vous décrire, présenter vos objectifs et vos motivations. Votre paragraphe doit résumer votre CV et donner envie au recruteur de vous contacter.

La formation

Vous indiquerez ici vos formations et vos études en mentionnant leurs intitulés, dates, lieux et diplômes obtenus. Selon le poste, vous aurez à détailler votre cursus afin de donner plus de détails sur votre formation, par exemple pour un poste de manager.

L’expérience professionnelle

Vous allez mentionner ici votre parcours professionnel : les postes que vous avez occupés et les missions que vous y avez réalisées ainsi que le lieu (employeur). Citez ceux en relation avec le poste, en détaillant ce que vous avez accompli durant les tâches réalisées, les objectifs atteints, etc.

Selon votre profil, cette partie sera plus ou moins longue. Si vous êtes débutant, cette partie paraîtra légère. Aussi, n'hésitez pas à inclure des expériences professionnelles qui ne sont pas en relation avec le poste, cela montrera que vous êtes capable d'évoluer dans un milieu professionnel, que vous êtes motivé et prêt à travailler.

Les stages

Listez les stages que vous avez effectués en citant leur déroulement et les aptitudes acquises. Ces stages peuvent avoir été suivis au cours de vos études ou bien au cours de votre parcours professionnel.

Les compétences

L'intérêt du recruteur sont avant tout les compétences en rapport avec le poste. Il faut donc qu’elles soient adaptées au poste. Pour un poste de manager, faites ressortir votre sens du leadership, d'autonomie, de gestion et de prise de décision. Pour un poste d’équipier, faites ressortir votre esprit d’équipe, d'écoute et votre sens du service.

Citez aussi des compétences plus concrètes : maîtrise de logiciel de gestion de commande, connaissance des réglementations en matière d'hygiène et de sécurité, ponctualité, etc.

Les langues étrangères

Dans la restauration rapide, il est très probable que vous soyez en contact avec une clientèle étrangère, notamment les touristes. Dans une ville touristique, la maîtrise d’une langue étrangère ou plusieurs langues est assurément un avantage, pour ne pas dire une exigence. Signalez votre niveau de maîtrise, en utilisant le Cadre européen commun de référence pour les langues par exemple.