La principale mission d’un électricien est de concevoir, entretenir et dépanner des équipements ou installations électriques. Ces techniciens ont la possibilité de travailler à leur compte ou bien d’être engagés par des entreprises, notamment du bâtiment, d’où la nécessité de rédiger un bon CV électricien afin d’être recruté.

Titre d’un CV électricien

Comme n’importe quel autre CV, le CV électricien doit contenir un titre qui permet au recruteur de saisir rapidement le poste pour lequel vous postulez. Dans le cas d’une candidature bien spécifique, il convient de reprendre les termes exacts utilisés dans l’offre d’emploi initiale . Par exemple : « électricien bâtiment », « technicien électricien », « électricien industriel », etc.

Dans le cas contraire, si vous n’avez pas connaissance de ce que l’entreprise cherche spécifiquement, c’est-à-dire en cas de candidature spontanée, il convient de mentionner tout simplement « électricien », puis de détailler son domaine de spécialité dans la rubrique « expérience professionnelle ».

Le titre du CV électricien peut également contenir une information en plus telle qu’une compétence ou un atout que vous souhaitez pointer du doigt. Ainsi, vous pouvez mentionner « électricien spécialisé en installations domotiques ».

Présentation/ à propos de moi

Cette partie du CV électricien a pour objectif de vous présenter brièvement à l’aide de quelques phrases qui vous démarqueront des autres candidats. Pour cela, il suffit de bien analyser l’offre d’emploi afin de cerner le profil recherché par le recruteur, les qualités et compétences demandées, etc.

Exemple : électricien passionné, ayant un savoir-faire et une forte expérience de 3 ans à mettre au service de votre entreprise. Minutieux et motivé, je sais mener à bien les projets que l’on me confie tout en respectant les règles de sécurité. Dynamique et organisé, j’ai prouvé mes aptitudes à gérer et à superviser des équipes de plusieurs personnes.

Formation

Exercer le métier d’électricien nécessite de suivre des formations afin d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires. Il peut s’agir par exemple d’un CAP, d’un BEP, d’un Bac pro ou encore d’une mention complémentaire. Il est donc important de mentionner le genre de formations et les diplômes que vous avez obtenus dans votre CV électricien en y indiquant la date et l’établissement d’obtention.

Exemple : 2014-2016- CAP électricien, CFA Délepine Paris
Obtention du Certificat d’aptitude professionnelle d’électricien.

Expériences professionnelles

C’est la partie la plus importe du CV électricien, il est donc primordial qu’elle soit lisible, claire et surtout convaincante. C’est en majorité sur ces informations que le recruteur jugera votre candidature et décidera si oui ou non elle correspond au profil recherché par son entreprise.

Les informations à faire figurer sont celles relatives à vos précédentes expériences professionnelles. Il faudra donc citer pour chaque expérience, c’est-à-dire pour chaque poste occupé, le nom de l’établissement, la durée du contrat de travail, la date, la zone géographique et son secteur d’activité. Gardez en tête que l’objectif principal de cette rubrique et de convaincre le recruteur, il faudra donc donner des exemples concrets, lister les différentes missions confiées et réussies ainsi que les résultats obtenus accompagnés par des chiffres si c’est possible.

Exemple : 2017-2020- électricien bâtiment, entreprise spécialisée dans le bâtiment, Paris.
Détection et diagnostic des dysfonctionnements.
Installation, vérification et réparation des installations électriques.
Réalisation de 100% du nouveau câblage nécessaire.
Gestion d’une équipe de 3 personnes.

Certifications et habilitations

Posséder des certifications ou encore des habilitations peut être un vrai plus et ajouter une véritable valeur à un CV électricien. Il peut s’agir par exemple d’une habilitation travaux hors tension (B0, B1, B1V, etc.), travaux sous tensions (B1T, BR, H1T, etc.), CACES, permis B, etc.

Compétences

Cette rubrique sert à montrer au recruteur ce que vous savez faire concrètement. Pensez donc à indiquer précisément sur votre CV électricien vos compétences techniques qui se rapportent au domaine de l’électricité ou à un autre domaine proche. Une compétence en particulier peut souvent faire toute la différence entre deux candidats, ne laissez donc rien au hasard et réfléchissez bien à ce que vous allez mettre.

Exemples : lecture et interprétation des schémas et des notices techniques, connaissances des normes électriques en vigueur, installation des équipements électriques, utilisation d’outils manuels et automatiques, connaissances en domotique, polyvalence (notions en maçonnerie et en électronique), etc.

Qualités ou soft-skills

Bien que les hard-skills soient très importants dans un CV électricien, il ne faut cependant pas négliger les soft-skills. Indiquer ses soft-skills ou qualités peut être intéressant et avantageux puisque cela permet au recruteur de cerner la personnalité du candidat et de se faire une idée sur ses valeurs et principes. Une ou des qualités en particulier peuvent attirer l’attention du recruteur, surtout si celles-ci collent aux valeurs de l’entreprise, et lui donner envie de le rencontrer lors d’un entretien.

Exemples : esprit d’équipe, minutieux, habile, méthodique, bon sens de la communication, rigoureux, ponctuel, etc.

Disponibilité

Exercer le métier d’électricien implique souvent l’obligation de se déplacer sur les chantiers. Il est donc important d’indiquer votre disponibilité et mobilité au recruteur afin de le rassurer.

Langues

Maîtriser une langue étrangère n’est pas un impératif à l’exercice du métier d’électricien, mais peut intéresser un recruteur dans certains cas. En effet, si vous exercez par exemple dans une entreprise du BTP, des notions en anglais seraient bien utiles dans l’éventualité où vous travailleriez avec des étrangers.

Exemple :
Français : langue maternelle
Anglais : TOEIC 2015 :800/990, stage de 5 mois à Londres en 2017
Allemand : B1 (Niveau intermédiaire)

Les questions les plus fréquentes

Quels sont les formations nécessaires pour devenir électricien ?

Il peut s’agir d’un CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques, d’un BEP électrotechnique, d’un Bac électrotechnique ou Bac pro électrotechnique énergie et équipements communicants ou encore d’un BTS électrotechnique.

Évolution de carrière d’un électricien

Après avoir acquis l’expérience nécessaire, l’électricien peut évoluer et devenir chef d’équipe, chef de chantier ou bien travailler dans un bureau d’études. Il peut même lancer sa propre entreprise dans le domaine.