Pour votre recherche d’emploi de plombier chauffagiste, concevoir et rédiger un CV sera un passage obligé. Ce document retracera vos compétences, votre parcours et, selon les cas, votre personnalité. Voyons les différentes étapes à respecter pour un curriculum vitae réussi.

Le métier de plombier chauffagiste

Le plombier chauffagiste est principalement sollicité pour le dépannage, que ce soient les fuites d’eau ou les problèmes de raccordements d’eau ou de gaz en lien avec le chauffage de l’habitation. Il est également amené à intervenir sur la VMC, la climatisation et sur l’installation des équipements sanitaires d’un logement. Le métier de plombier chauffagiste nécessite une grande polyvalence des professionnels l’exerçant, un savoir-faire en maçonnerie peut ainsi être un atout. Pour les débutants, la rémunération sera au niveau du SMIC, puis, selon l’implication, la prise de responsabilité et l’ancienneté du salarié, le plombier chauffagiste pourra obtenir un salaire avoisinant les 2000€ par mois. L’évolution naturelle du plombier chauffagiste est, à terme, de se mettre à son compte.

Comment rédiger un CV de plombier chauffagiste ?

Préparer la rédaction

Dans le but d’obtenir un CV bien organisé et faisant ressortir toutes les idées fortes de votre profil professionnel, une préparation à la rédaction de celui-ci sera nécessaire. Cela consistera à mettre par écrit l’ensemble de vos expériences professionnelles acquises, de vos formations, sans oublier vos qualités propres, vos atouts et éventuelles compétences additionnelles. Vous pourrez vous appuyer ensuite sur ce brouillon de CV pour organiser les parties de votre document final et ainsi ne rien oublier.

Structurer votre CV

Plusieurs types de structures peuvent être employées pour présenter les différents éléments de votre CV. Il peut s’agir d’une structure chronologique (ou inversement antichronologique) ou la structure thématique. La structure chronologique déclinera les événements relatés dans votre CV (expériences professionnelles ou formations notamment) en partant de la plus ancienne pour terminer par la plus récente. Cela permet de poser un cadre facilitant la lecture de votre document par le recruteur. La plupart des CV reprennent en effet ce type de structure (avec la présentation antichronologique). À l’inverse une présentation thématique se concentrera sur vos compétences apprises ou développées tout au long de vos passages en entreprise. Cette structure nécessite certaines précautions afin d’éviter de s’éparpiller à l’excès, perdant ainsi l’intérêt de votre lecteur. Elle sera plus appropriée pour certains types de métiers spécifiques.

Un design à soigner

La présentation graphique de votre CV aura son importance. Même s’il ne s’agit que de la forme de celui-ci, le design vous permettra de vous détacher du lot des candidatures. Pour cela, il est possible de jouer sur plusieurs paramètres :

  • la forme géographique : vos parties sont alors disposées sur différents espaces, une barre verticale ou horizontale pouvant reprendre vos informations personnelles et différents cadres déclinant les principales parties de votre CV
  • la couleur : l’ajout de couleurs peut avoir son intérêt, même s’il conviendra de ne pas en abuser afin de maintenir une certaine sobriété gage de professionnalisme
  • la police : l’utilisation d’un certain style graphique peut avoir un impact bénéfique, attention toutefois aux styles trop fantaisistes

Bien mettre en page son CV

L’ordre de déclinaison des différentes parties de votre CV est fonction des points forts que vous souhaitez mettre en avant et, inversement, des éléments qui peuvent mettre à mal votre candidature. Ainsi un postulant peu expérimenté appuiera sur sa formation et sur la maitrise de notions et techniques novatrices, dans le domaine des chaudières à faible consommation énergétique par exemple. Il pourra évoquer dans un second temps ses expériences professionnelles. À l’inverse, un candidat plus expérimenté mettra l’accent sur son passé professionnel et sa polyvalence acquise au fil des années, auprès de plusieurs employeurs et domaines de compétences, ainsi que les éventuelles responsabilités occupées.

Exemple de CV de plombier chauffagiste

Voyons désormais les clés pour construire un CV de plombier chauffagiste pertinent.

Votre état civil

Chaque CV décline un encart état civil dans lequel les informations usuelles telles que votre nom, votre prénom et vos coordonnées sont reprises. En complément de celles-ci, votre situation de famille et votre âge peuvent être indiqués, cela ne sera toutefois pas pertinent pour les personnes que l’on pourra juger trop jeunes ou trop âgées qui auront plutôt intérêt à taire cette dernière information.

Les incontournables expériences professionnelles

L’inventaire de vos expériences professionnelles sera une partie importante de votre CV sur laquelle le recruteur posera toute son attention. C’est ici que vous pourrez mettre en valeur les compétences acquises et donc votre capacité à être rapidement autonome dans votre futur emploi. De ce fait, au-delà d’un simple inventaire des entreprises où vous êtes passé, il conviendra de détailler les travaux réalisés, les éventuelles techniques spécifiques utilisées ainsi que l’ampleur des chantiers sur lesquels vous êtes intervenu.

Le formation suivie

Cette partie de votre CV de plombier chauffagiste sera, après vos expériences professionnelles, celle qui attirera toute l’attention du recruteur. Cela est d’autant plus vrai pour le candidat, débutant sur le marché du travail, ayant peu d’expériences à valoriser sur son CV. En plus de lister le nom des diplômes obtenus, il conviendra de détailler les techniques et méthodes de travail qui vous ont été enseignées et qui vous qualifieront pour intervenir sur des chantiers spécifiques. Par ailleurs, pour les profils ayant connus une reconversion, il sera intéressant de souligner ces compétences acquises par le passé (capacité commerciale, autres corps de métiers, etc.) et qui démontreront votre polyvalence.

Autres éléments pour vous démarquer

Sauf en cas de candidature spontanée, il est opportun d’adapter son CV à l’offre d’emploi à laquelle vous postulez et ainsi mettre en avant les caractéristiques prioritairement recherchées par le recruteur, donnant ainsi un impact plus déterminant à votre CV. Ajouter un titre qui reprend les points forts de votre candidature peut être une option intéressante, par exemple : « plombier chauffagiste, plus de 10 ans d’expérience » ou « Jeune diplômé dynamique, formé aux dernières techniques ». De plus, ajouter une photo, si elle vous présente sous de bons attraits, sera appréciable et soulignera un côté plus humain au document administratif qu’est le CV.