Que vous soyez déjà conseiller bancaire ou que vous souhaitiez le devenir, il vous faut rédiger un CV ou retravailler le vôtre avant de postuler.

Puisque la rédaction d’une candidature professionnelle doit toujours être adaptée au poste convoité, votre CV de conseiller bancaire doit refléter, tant sur le fond que sur la forme, votre sens de l’organisation et de la performance, ainsi que votre discrétion et votre logique.

La forme de votre CV de conseiller bancaire

En tant que conseiller bancaire, vous devez rester sobre dans la rédaction de votre CV et conserver une forme classique, avec une police d’écriture parfaitement lisible sans fioritures. Les paragraphes doivent être parfaitement identifiés et espacés entre eux de manière identique. Au premier coup d’œil, ce document ayant vocation à vous présenter doit apparaître parfaitement organisé.

Pour autant, votre CV ne doit pas être austère. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser des touches de couleur et quelques caractères gras, voire italiques, de manière subtile et cohérente. Par exemple, pour égayer les titres et sous-titres de votre CV, vous pouvez utiliser un code couleur se rapprochant de celui de l’établissement dans lequel vous postulez. Cela pourra attirer l’attention du recruteur, même inconsciemment.

Si vous postulez dans une banque internationale ou dans une agence dont vous savez qu’une partie de la clientèle est étrangère, vous serez sans doute amené à parler anglais dans l’exercice de vos fonctions. Si tel est le cas, n’hésitez pas à démontrer votre maitrise de cette langue en ajoutant un fichier audio, voire une vidéo, à votre dossier de candidature. Présentez-vous brièvement en anglais, dans une posture professionnelle, souriante et confiante.

Le fond de votre CV de conseiller bancaire

Organisé et limpide, votre CV de conseiller bancaire doit reprendre les informations essentielles concernant votre parcours pour permettre au recruteur d’évaluer rapidement votre profil.

Le titre

En titre de votre CV, vous pouvez mentionner votre identité ainsi que l’intitulé exact du poste auquel vous postulez. Il est inutile d’écrire « Curriculum vitae » puisque cette information est évidente.

Les coordonnées

Faites apparaître de manière parfaitement identifiable, sous le titre ou dans une marge, vos coordonnées complètes. Il s’agit de permettre au recruteur de vous joindre facilement si votre candidature l’intéresse. C’est pourquoi votre adresse email et votre numéro de téléphone portable sont des informations indispensables.

La photographie

Rien ne vous oblige à ajouter une photographie à votre CV de conseiller bancaire. Toutefois, il est plus aisé pour un recruteur de se faire une idée de votre personnalité si vous lui permettez de vous visualiser. De plus, comme vous serez amené à être en contact avec la clientèle, il est fort probable que le responsable des ressources humaines qui traitera votre candidature souhaite se faire une première idée de votre style avant de vous recevoir pour un entretien.

Les diplômes

Plus vous êtes fraichement diplômé et plus vos diplômes doivent être mis en avant. En revanche, si vous avez déjà une expérience conséquente, vos études passeront au second plan.

Si votre parcours pour devenir conseiller bancaire est classique (comme un BTS Banque Conseiller de Clientèle, un DUT ou une licence en finance par exemple), mentionnez l’année d’obtention de votre diplôme et l’établissement dans lequel vous avez étudié. Si vous avez particulièrement brillé dans une matière, vous pouvez préciser une note obtenue.

En revanche, si votre parcours est plus atypique et que vos diplômes ne correspondent pas nécessairement au poste, n’hésitez pas à faire apparaître de manière évidente un élément pertinent vous reliant au domaine dans lequel vous souhaitez exercer, que ce soit un stage ou un sujet de mémoire. À vous de créer des liens avec le poste pour valoriser vos études.

L’expérience professionnelle

Il s’agit là de la rubrique essentielle de votre CV, plus importante encore que vos diplômes, surtout si vous avez déjà bien avancé dans votre carrière de conseiller bancaire.

Le recruteur doit, en quelques secondes, comprendre que vos expériences passées pourront vous servir à être efficace et performant en occupant le poste qu’il cherche à pourvoir.

Que ce soit par ordre de pertinence ou chronologique, vous devez lister vos expériences intelligemment. Par exemple, si vous avez été conseiller bancaire il y a quelques années puis avez changé de voie quelque temps, faites apparaître en premier et en gras votre expérience similaire, puis mentionnez plus brièvement les postes moins pertinents.

Toutefois, retenez que même un emploi très éloigné du poste convoité peut être valorisé dans votre CV. Il vous suffit pour cela de faire ressortir les compétences acquises qui pourront vous être utiles, comme le fait d’avoir travaillé en équipe, d’avoir mené des négociations avec succès ou encore d’avoir atteint des objectifs.

Si vous avez été commercial par le passé, dans quelque domaine que ce soit, n’hésitez pas à mettre en avant vos succès dans le domaine. En effet, les conseillers bancaires doivent aussi convaincre les clients d’investir dans certains produits financiers et une expérience réussie en vente pourra être mise à profit pour ce faire. De même, si vous avez occupé un poste dans les assurances par exemple, vous êtes familier du montage et de la gestion de dossier, ce qui vous sera utile pour traiter les demandes de crédit de vos clients. Retenez que chaque expérience peut vous permettre de convaincre le recruteur que vous êtes fait pour le poste convoité, il s’agit surtout de savoir présenter les éléments de manière convaincante et utile.

Les compétences

Dans cette rubrique, il s’agit d’être concret et d’illustrer vos propos. Vous ne devez pas énumérer vos compétences, mais bien les démontrer pour convaincre le recruteur de votre valeur professionnelle.

Mentionnez des chiffres ou des accomplissements. Par exemple, en tant que conseiller bancaire, vous allez sans doute devoir prospecter de nouveaux clients. Si vous avez déjà prospecté avec succès, quel que soit le domaine considéré, indiquez-le et chiffrez vos performances.

Les centres d’intérêt

Concluez votre CV par quelques éléments relatifs à vos loisirs, toujours en mettant en avant ce qui vous sera utile professionnellement.