Pour postuler dans une compagnie d’assurance, vous aurez forcément besoin d’un bon CV en poche. Afin de mettre toutes vos chances de côté, vous devez ajouter les bonnes informations et mettre de l’ordre à votre CV. Tout se doit d’être parfait pour faire bonne impression à votre interlocuteur et obtenir un rendez-vous. Si vous avez quelques difficultés à rédiger votre CV assurance, voici quelques conseils et astuces qui vous permettront d’y parvenir plus facilement.

Comment rédiger un CV assurance ?

Il n’est pas toujours si simple de rédiger son propre CV. Comment s’y prendre ? Quelle est la meilleure présentation ? Quelles informations faut-il ajouter ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir ci-dessous.

La présentation doit être irréprochable

Tout d’abord, il est important de mettre un point d’honneur sur la présentation de votre CV. Il doit être propre, professionnel et bien structuré. En outre, vous devez impérativement faire des phrases courtes et précises. Évitez les longues phrases qui ne veulent rien dire, c’est une perte de temps pour votre interlocuteur.

Lors de la rédaction, veillez à ne pas faire de fautes d’orthographe, c’est un critère qui pourrait vous coûter cher. Un CV qui présente des fautes d’orthographe perd en crédibilité, d’autant plus si vous postulez dans une compagnie d’assurance où vous serez forcément amené à rédiger des contrats ou envoyer des emails.

Pour éviter les fautes d’orthographe, vous devez relire votre CV à plusieurs reprises dans un premier temps. Ensuite, vous pouvez faire appel à un correcteur en ligne, tel que Cordial ou Antidote entre autre. Il est également recommandé de faire lire votre CV à vos proches afin d’obtenir un avis externe.

Opter pour une mise en page

Pour que votre CV assurance soit clair pour votre interlocuteur, il doit se composer de plusieurs parties. On consacre généralement la partie supérieure du CV aux informations personnelles (nom, prénom, adresse, email, etc.), on met ensuite un titre et les autres parties en dessous de ce dernier.

Pour ce qui est des différentes parties qui composent votre CV, on retrouve généralement le cursus scolaire, l'expérience professionnelle, les formations et stages, les compétences, etc. Vous pouvez également consacrer une partie pour indiquer les langues que vous parlez. Ce qui sera forcément bénéfique pour votre CV assurance.

Choisir une structure qui s’y prête

La structure est un autre critère à ne pas négliger. En effet, elle met de l’ordre à votre CV et de la cohérence à vos informations. Il existe plusieurs types de structures pour CV assurance, notamment :

  • La structure chronologique qui, comme son nom l’indique, met en avant vos expériences de la plus ancienne à la plus récente. Il s’agit de la plus utilisée.
  • La structure antéchronologique qui, à l’inverse de la structure chronologique, présente vos informations de la plus récente à la plus ancienne.
  • La structure thématique permet quant à elle de présenter vos expériences en fonction de leur thème. (Par exemple : restauration, vendeur, etc.)

L’apparence du CV, un point à ne pas négliger

Votre CV assurance doit être propre et professionnel. Pour cela, vous devez mettre en place une présentation sobre avec des couleurs classiques, telles que le noir, le gris ou éventuellement le bleu marine. Il n’est pas recommandé d’ajouter trop de couleur, des motifs inutiles et des polices d’écriture fantaisies qui pourraient laisser une mauvaise impression à votre interlocuteur. En ce qui concerne le choix de la typographie de votre CV, vous pouvez opter pour une police simple, comme Arial, Georgia ou Proxima.

Les informations à ajouter à votre CV assurance

Vos informations personnelles

La partie supérieure de votre CV assurance doit être consacrée à vos informations personnelles. Veillez à ajouter votre nom, prénom, âge, mais aussi vos coordonnées afin que la personne chargée du recrutement puisse vous contacter si besoin. Il est généralement recommandé d’ajouter votre numéro de téléphone, votre email et éventuellement l’adresse où vous habitez. C’est une information qui pourra éventuellement jouer en votre faveur si vous résidez dans la même ville que celle où se trouve l’entreprise pour laquelle vous postulez.

Toujours dans la partie supérieure, vous pouvez ajouter une photo de profil si vous le souhaitez. Toutefois, veillez à ce que la qualité de l’image soit de bonne qualité. Dans la mesure où vous postulez en tant que conseiller assurance, il est préférable d’opter pour une tenue vestimentaire professionnelle. Pour obtenir une belle photo, il est préférable de se rendre dans une cabine Photomaton ou directement chez un photographe professionnel.

Votre cursus scolaire

Votre CV doit obligatoirement être doté d’une catégorie qui présente vos années d’études. C’est dans cette partie que vous allez inscrire le nom des écoles que vous avez fréquentées, les années ainsi que les diplômes obtenus. N’oubliez pas de bien structurer vos informations afin que votre interlocuteur puisse bien comprendre votre cursus.

Vos expériences professionnelles

Pour que votre interlocuteur puisse connaître votre parcours professionnel. Vous devez garder une partie pour présenter vos expériences professionnelles. Veillez à bien préciser le poste que vous avez occupé, le nom de l’entreprise dans laquelle vous avez travaillé ainsi que les années. Là encore, il est important de conserver une bonne structure, vous pouvez par exemple opter pour une présentation antéchronologique de façon à présenter vos expériences récentes en premier. Ainsi, l'employeur pourra connaître vos derniers postes en date.

Les formations et les stages

Si par le passé, vous avez suivi certaines formations ou stages, alors c’est dans cette catégorie que vous pourrez les inscrire. Pour que votre interlocuteur comprenne bien votre profil, veillez à indiquer la période, le poste ainsi que l’établissement dans lequel vous avez suivi votre formation. Là encore, il est important de garder une bonne structure.

Les langues parlées

Si vous êtes à même de parler plusieurs langues ou même d’avoir quelques connaissances pour certaines langues étrangères, alors il est vivement recommandé de les inscrire dans votre CV. Vous pouvez ajouter la langue ainsi que votre niveau (fluent, intermédiaire ou débutant).

Les autres informations à ajouter

S’il vous reste de la place, vous pouvez consacrer une partie à vos activités sportives ainsi qu’à vos loisirs. Cela permettra à votre futur employeur de vous connaître davantage. Vous pouvez également parler de vos compétences en matière logistique et informatique.