Pour étoffer les expériences et chercher de nouvelles opportunités, les travailleurs postulent pour des postes à l’étranger. Afin de se faire embaucher et trouver sa place parmi les nombreuses candidatures, il est impératif que le CV international soit impeccable.

Les 5 pièges à éviter quand on rédige un CV international

Rédiger un CV international requiert une attention particulière étant donné que c’est à partir de ce document que le recruteur va déterminer la valeur de la candidature. Voici donc quelques pièges à éviter.

La traduction mot à mot

La première chose à éviter est de traduire votre curriculum mot à mot. Vous risquez de créer de la confusion chez le recruteur. En effet, il aura du mal à interpréter ce que vous souhaitez transmettre. De plus, votre CV ne sera pas agréable à lire à cause des expressions qui n’ont pas de sens.

Ne pas mentir sur le niveau de langue

Comme le poste à pourvoir se trouve à l’étranger, vous allez être obligé de parler dans une langue étrangère. Il est donc primordial de ne pas mentir sur votre niveau de langue afin que le responsable des ressources humaines ait une idée de votre capacité d’adaptation linguistique. Restez donc honnête et intègre !

Visa et permis de travail

Lors de la rédaction de votre CV international, n’oubliez pas de les mentionner. Cela permettra à l’entreprise étrangère de voir si vous êtes disponible de suite ou si vous avez encore besoin de temps pour la préparation de vos dossiers.

La différence entre un résumé et un CV

Sachez également faire la différence entre un CV et un résumé, car ils ne représentent pas le même dossier. Comme son nom l’indique, le résumé est un document qui résume les compétences acquises ainsi que les résultats obtenus dans les postes précédemment occupés. Il est idéal dans le but de permettre au recruteur d’avoir une vue d’ensemble du profil. Le CV international est, quant à lui, plus détaillé et plus long. Il montre notamment le parcours de l’intéressé depuis ses études, ses formations ainsi que ses diverses expériences.

Bon à savoir : le résumé ne doit pas dépasser une seule page tandis qu’un CV peut être plus long.

Relire son CV avant envoi

Avant d’envoyer votre CV international, pensez à le relire afin d’identifier les diverses fautes de grammaire et d’orthographe. N’hésitez pas à vous faire aider par vos proches, car ils pourront identifier les erreurs qui vous auront échappées.

Modèles et exemples de CV pour l’étranger

Afin de faciliter la rédaction de votre CV international, vous êtes invité à consulter les exemples de CV pour les postes à l’étranger. Plusieurs modèles de CV sont mis à votre disposition au sein de divers sites Internet. Ainsi, vous aurez une idée sur la structure et la manière de rédiger votre curriculum. Pour plus d’originalité, de personnalisation et de dynamisme, pensez à les télécharger.

En évitant toutes les erreurs mentionnées, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour vous faire embaucher dans l’entreprise étrangère de votre choix.