Le Japon est un pays fascinant et énigmatique : il y règne un fort sentiment national, le rapport au travail est particulier et des forces contradictoires se rencontrent, avec un mélange de tradition et de modernité. Ces particularités font de ce pays une destination qui fascine de nombreux ressortissants européens, qui aspirent à s'expatrier et s'immerger dans une culture complètement différente de la leur. Si vous aussi rêvez de ce dépaysement et souhaitez vous installer au Japon afin de continuer vos études ou relever un nouveau challenge professionnel, apprenez dans cet article toutes les astuces pour rédiger votre CV japonais. Vous aurez ainsi en main un précieux outil, qui vous permettra de postuler aux offres d'emploi de votre secteur et vous offrira peut être les clés d'une aventure orientale inoubliable.

Préparez votre départ

Pour bien préparer votre départ, il est important de vous organiser à l'avance et surtout de bien vous informer sur les spécificités de ce pays, pour ne pas être pris au dépourvu par le véritable fossé culturel qui sépare l'Europe et le style de vie nippon. Les valeurs comme la politesse, la ponctualité, la modestie, la propreté et le respect de l'autre sont très ancrées dans la culture japonaise et se doivent d'être assimilées rapidement pour faciliter votre intégration.

Pour travailler ou étudier au Japon, vous devrez obligatoirement avoir un visa spécifique et un passeport en cours de validité. Contactez l'ambassade du Japon qui vous aiguillera dans ces démarches.En outre, il est conseillé de :

  • Profitez de cette période de préparation pour économiser, car vous devrez régler plusieurs mois de loyer à l'avance pour emménager et les prix de la location dans certaines villes sont exorbitants.
  • Si vous prévoyez d'emmener les enfants, contactez à l'avance les écoles françaises ou internationales.
  • Vérifiez si vos vaccins sont en cours de validité.
  • Souscrivez une assurance expatriation.

Quelles sont les principales différences entre un CV japonais et un CV français ?

Pour rédiger un CV français performant, il est conseillé de le personnaliser, autrement dit de l'adapter à l'offre d'emploi et à l'employeur. Il faut également faire preuve d'originalité, pour se démarquer de la concurrence. Au Japon, c'est tout l'inverse, car peu de recruteurs acceptent les modèles libres au détriment d'un modèle assez rigide et prêt à remplir.

Adaptez votre CV

Rirekisho : saviez-vous que ce mot signifie CV en japonais? Le rirekisho est un modèle traditionnel ne laissant aucune marge à la créativité et que vous devrez compléter selon la structure définie. Ainsi, en pratique vous n'aurez pas à adapter votre CV français, mais bien à réaliser un nouveau CV selon la structure normalisée.

Que contient un CV japonais?

D'une façon générale, les informations constantes du CV japonais sont de la même nature que celles demandées dans un CV français : informations personnelles, parcours universitaire, expérience professionnelle et données supplémentaires. Toutefois, il existe une particularité. Alors que sur un CV français il est courant de détailler ses études et les étapes de sa carrière, sur le CV japonais vous vous limiterez à fournir les noms des établissements scolaires fréquentés et de vos employeurs.

Si le poste auquel vous postulez est important, un complément d'information vous sera alors demandé dans un formulaire supplémentaire désigné de shokumukei rekisho, où vous pourrez alors détailler votre parcours professionnel, les avec les tâches accomplies, les responsabilités endossées, les résultats obtenus, etc.

Intéressons-nous à présent aux différentes rubriques du CV japonais.

L'espace pour la photographie de CV

Vous devrez joindre une photographie d'identité sur votre CV, qui montrera que vous êtes une personne dynamique et professionnelle. Adoptez une posture confiante, portez une tenue vestimentaire formelle, comme un costume de couleur foncée et une cravate unie pour les hommes ou un tailleur pour les femmes. Posez de face et dégagez votre visage. Évitez les cheveux longs et la barbe si vous êtes un homme.

La date

Indiquez la date du jour de votre candidature.

Les informations personnelles

Les informations personnelles demandées sont :

  • Votre nom.
  • Votre signature.
  • Votre date de naissance et votre âge.
  • Votre sexe.
  • Vos contacts : adresse, numéro de téléphone et email.

La scolarité et l'expérience professionnelle

Vous devrez lister votre parcours scolaire à partir de la dernière année de collège et votre expérience professionnelle. L'ordre chronologique devra être adopté dans ces deux cas.

Permis et diplômes

Mentionnez les diplômes obtenus, vos formations complémentaires et vos certifications en langues étrangères. C'est également à cet endroit que vous devrez indiquer si vous possédez un permis de conduire valable au Japon.

L'objectif

Cet espace est prévu pour que vous puissiez répondre à la question « Pourquoi postulez-vous ?». Prenez le temps de répondre à cette question et d'expliquer avec soin vos motivations et ambitions. Mettez en avant vos qualités personnelles ainsi que vos compétences techniques et expliquez en quels aspects votre intégration peut contribuer positivement à la croissance de l’entreprise. L'objectif est de donner envie au recruteur d'en savoir plus sur vous, alors démarquez-vous des autres candidats.

Le temps passé dans les transports publics

Indiquez la durée vos trajets entre votre domicile et votre lieu de travail.

Le nombre de personnes à charge dans votre foyer

Ne comptez pas votre conjoint comme dépendant, même ci celui-ci ou celle-ci n'a pas d'emploi.

Le statut marital

À cet endroit vous devrez entourez la case qui correspond à votre état civil et qui indique si votre conjoint est à votre charge.

La case blanche

Écrivez ici d'éventuelles informations complémentaires ou des exigences particulières, liées par exemple au salaire ou aux horaires.

Comment se procurer un rirekisho?

Au Japon, les modèles de rirekisho imprimés sont facilement accessibles, en librairies ou dans les grands magasins. Sur internet, il est simple de télécharger des modèles de CV japonais à partir d'une simple recherche sur Google (1).

Quelques recommandations finales

Rédiger un CV en japonais n'est pas une mince affaire. Munissez-vous de patience et soyez attentif aux aspects suivants :

  • Optez pour un CV manuscrit que vous remplirez au stylo noir.
  • Évitez les gribouillis et ne laissez pas de cases vides.
  • Pour l'envoi de votre CV, utilisez une grande enveloppe au lieu de plier le document.
  • Écrivez en japonais et ne faites pas rédiger votre CV par un ami japonais, même si vous avez des difficultés.