Trouvez le cv parfait

Modèles de CV belge

La Belgique est un pays attractif pour son cadre de vie, sa fiscalité avec son ton taux d’imposition assez bas, ses salaires plus importants qu’en France et les multiples avantages qu’elle offre.

Si vous avez donc décidé de vous y installer une des étapes importantes dans ce changement de vie sera de trouver un emploi. Pour ce faire vous devrez rédiger une lettre de motivation qui sera bien sûr accompagnée d’un CV. Aujourd’hui, nous vous présentons les points de vigilances pour réussir son CV.

Les points communs avec le CV français

Tout d’abord, la longueur du CV belge et français est assez similaire, elle ne dépasse généralement pas deux pages. Les règles à respecter sont de toujours envoyer le CV sous format informatique et pas de façon manuscrite. De plus votre CV doit être le plus précis que possible et bien entendu sans fautes de frappe ou de français.

Ensuite, tout comme en France, en Belgique la qualification est assez importante, c’est pourquoi il faut absolument mettre en valeur vos diplômes et vos formations en précisant si vous avez reçu une mention ou une distinction particulière.

Il est possible d’inclure les rubriques des loisirs et des centres d’intérêt, car elle permet de vous différencier des autres candidats. Néanmoins, pensez à faire référence à vos passe-temps et à vos centres d’intérêt ayant un rapport avec le poste visé.

Enfin, n’oubliez pas de vérifier les informations de l’entête de présentation qui reprend votre nom, prénom, date de naissance, adresse, votre mail, votre numéro de téléphone, votre site web le cas échéant.

Les différences entre un CV français et belge

D’une part, pour les hommes, il est toujours d’usage d’indiquer s’ils ont effectué leur service militaire.

D’autre part, le CV doit retracer avec le plus d’exactitude que possible toutes les expériences professionnelles effectuées que ce soit les petits jobs d’été, les stages et les emplois pratiqués dans le passé. Enfin, toutes les expériences qui serviront à nourrir votre requête et à convaincre l’employeur.

En effet, les recruteurs belges accordent beaucoup d’importances à vos expériences, les tâches que vous avez accomplies, le niveau de responsabilité et d’autonomie, etc. .

Il est très apprécié d’inclure toutes les coordonnées qui permettront de vérifier les informations relatives à votre expérience à l’instar du numéro de vos anciens employeurs ou d’inclure des liens renvoyant à certains de vos travaux mis en ligne.

En Belgique, il est courant que les candidats maitrisent non seulement les langues officielles qui sont le Français, l’Allemand et le néerlandais, ainsi que l’anglais et certaines langues régionales comme le flamand ou le wallon.

Si vous maitriser une ou plusieurs de ces langues, il peut s’avérer judicieux non seulement de faire ressortir vos compétences linguistiques sur votre CV, mais également d’indiquer votre niveau grâce au CECRL (Cadre Européen Commun de Référence des Langues).

Le summum reste néanmoins de passer les certifications européennes pour chaque langue : français (le DELF), anglais (le TOIEC), allemand (le Goethe Zertifikat) ou encore néerlandais (CNaVT).

Nous utilisons des cookies pour gérer notre site web, analyser votre utilisation de nos services, gérer vos préférences en ligne et personnaliser le contenu des annonces. En acceptant nos cookies, vous obtiendrez un contenu pertinent et des fonctionnalités de médias sociaux, des publicités personnalisées et une expérience de navigation améliorée.