Selon la légende, le premier CV ou « curriculum vitæ » aurait été écrit par Leonard de Vinci vers 1480 lorsqu’il cherchait à travailler auprès du Duc de Milan, Ludovic Sforza. 500 ans plus tard, le CV s’est imposé comme le document essentiel au moment de présenter sa candidature auprès des futurs employeurs.

Néanmoins, comme la rédaction du CV peut donner du fil à retordre à certaines personnes, nous avons décidé de vous simplifier la tâche en vous donnant des conseils sur comment rédiger un modèle simple et efficace.

Comment rédiger un CV simple ?

Le CV est un document qui doit vous ressembler, c’est la première chose que le recruteur lira à votre sujet, il est donc primordial de maitriser certains « codes ».

Le format

Aujourd’hui, les recruteurs attendent de plus en plus un CV professionnel réalisé à partir d’un ordinateur. Il existe plusieurs solutions en fonction de la maitrise informatique du candidat, notamment des logiciels payants, comme Word ou InDisign, ou gratuits, tels que Open Office.

Enfin, un détail important lorsque vous sauvegardez votre CV : utilisez de préférence les formats PDF ou docx.

Que mettre dans son CV ?

Il n’existe aucune règle sur comment écrire un CV du moment que le recruteur puisse trouver facilement toutes les informations utiles. En principe, le CV doit de préférence tenir en une page, il faut donc que chaque information présente apporte un réel intérêt au recruteur.

Vous trouverez ci-dessous un exemple concret des informations attendues, des choses à faire et à ne pas faire.

La mise en page

De nos jours, les recruteurs reçoivent beaucoup de CV et ne prennent pas le temps de les lire tous. La première manière de se démarquer consiste à porter une attention particulière à la mise en page. En effet, une présélection est effectuée par beaucoup de professionnels du recrutement à partir de certains critères :

  • Le CV doit être écrit avec une police classique comme Arial, Times ou Calibri.
  • La taille des caractères est importante, elle doit être ni trop grande, ni trop petite. Optez pour une taille 11 ou 12.
  • À moins de candidater sur des postes créatifs, le fond blanc doit être de rigueur.

Exemple d’un CV simple

Après la théorie, place à un cas pratique. Nous vous présentons comment rédiger facilement un CV pour un job étudiant.

CV job étudiant

Tout comme pour un CV classique, les recruteurs attendent que le candidat mentionne plusieurs informations importantes.

Les coordonnées

En premier lieu, le CV doit inclure les informations personnelles, dont le nom, le prénom, une adresse postale, une adresse mail et un téléphone portable. À ce sujet, évitez l’utilisation d’adresses mail farfelues, c’est-à-dire celles qui contiennent votre diminutif, un surnom, un pseudo, celle qui est commune à toute la famille ou encore celle utilisant un ancien hébergeur comme club-internet, alice, neuf, etc. À la place, optez pour un mail professionnel au format « prénom.nom@ » ou « nom-prénom@ » avec un hébergeur classique comme Hotmail ou Gmail.

Le titre

En second lieu, de plus en plus de personnes recommandent de mettre un titre au CV, l’intitulé du poste visé, les atouts du candidat ou les objectifs professionnels. Ce n’est pas au recruteur de faire le lien entre votre CV et les postes disponibles dans l’entreprise.

L’expérience professionnelle

Si, en tant qu’étudiant, vous avez déjà effectué quelques missions auprès d’un ou plusieurs employeurs, il est important de les mettre en valeur. Tout comme pour la partie formation, les expériences professionnelles doivent apparaître par ordre chronologique. Pour chacune d’entre elles, il faut préciser la durée, le nom de l’entreprise, la ville et éventuellement les tâches principales.

Les formations et les études suivies

En troisième lieu, pour un job étudiant, il est plus judicieux d’indiquer en premier sa formation et les études suivies. En effet, peu d’étudiants ont une expérience professionnelle importante leur permettant de mettre cela en avant sur le CV.

Le parcours de formation doit apparaître par ordre chronologique. Pour chaque diplôme ou certification obtenue, il faut indiquer son intitulé, l’année d’obtention, le nom de l’établissement ou de l’organisme de formation et enfin la ville.

Les questions les plus fréquentes

Faut-il mettre une photo sur son CV ?

C’est sans doute l’une des premières questions que les candidats se posent à l’heure de rédiger leur CV. En France, aucune loi ne prévoit l’obligation d’ajouter sa photo sur le CV. Et pour cause, elle peut être très discriminante dans une recherche d’emploi. Ainsi, le choix revient entièrement au candidat. Néanmoins, le CV est une vitrine professionnelle. Mettre une photo sur un CV peut alors s’associer à un acte marketing. Le recruteur pourra associer une image à un CV et mieux mémoriser la candidature.

Faut-il mentionner toutes ses expériences sur le CV ?

Lorsqu’on dispose de plusieurs expériences professionnelles, il peut être tentant de toutes les indiquer. Néanmoins, comme le dit l’adage, quantité n’est pas synonyme de qualité. Ainsi, il est préférable de faire un tri sur ses expériences et d’indiquer de préférence uniquement celles qui ont un rapport direct avec le poste visé ou celles effectuées dans une entreprise du même groupe ou même secteur.

Faut-il parler de ses loisirs ?

La rubrique centre d’intérêt et hobbies est un grand classique du CV et permet d’apporter une touche plus personnelle permettant au recruteur de connaitre un peu mieux les gouts et la personnalité du candidat. Il n’y a aucune obligation à mentionner cette information. Toutefois, si vous le faites, choisissez des hobbies ayant un intérêt d’une façon ou d’une autre avec le poste visé comme la pratique d’un sport collectif pour un poste de management, un loisir créatif pour un poste artistique, etc.