La rédaction d’un CV est une étape essentielle dans la recherche d’un emploi. Tous les salariés et même les chefs d’entreprises sont passés un jour par là. Néanmoins, la rédaction du premier CV est une épreuve très redoutée par la majorité des candidats, d’autant plus lorsqu’ils n’ont aucune expérience professionnelle. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous avons décidé d’aider toutes les personnes qui recherchent pour la première fois un stage, un job d’été ou tout simplement un travail en leur donnant quelques astuces pour bien rédiger un CV.

Comment rédiger un CV sans expérience ?

Le format

La première chose à savoir sur un CV est qu’il est primordial de le rédiger à partir d’un ordinateur. En effet, les candidatures se font de plus en plus en ligne et cela montre également une compétence informatique qui est de plus en plus employée dans tous les corps de métier.

Pour la rédaction d’un CV, il est possible d’utiliser des logiciels simples d’utilisation comme Word ou Open Office. Si le candidat est plus à l’aise avec l’informatique, il peut également utiliser des outils professionnels comme InDesign ou Canva. Ces deux dernières options offrent de plus grandes possibilités de personnalisation et permettent de rédiger des CV sous forme d’affiche, de panneau publicitaire, de magazine de sport, etc. Dans les deux cas, il est primordial d’enregistrer le document au format PDF ou éventuellement docx.

Enfin, en cas d’envoi du CV depuis votre boite mail, il faut prêter attention aux adresses mail non professionnelles, c’est-à-dire celles qui sont partagées avec un conjoint, celles qui contiennent un surnom, un diminutif ou un pseudo. Optez pour une adresse classique au format « nom-prénom@ » et chez un hébergeur classique comme Hotmail ou Gmail.

Que mettre dans son CV ?

Il est très difficile de répondre à cette question, dans la mesure où aucun CV ne se ressemble et qu’il n’existe aucune convention sur le contenu qui doit être présent. Néanmoins, il est nécessaire de maitriser certains codes est d’indiquer un minimum d’informations.

Tout d’abord, il est important que le recruteur puisse vous joindre. Il faut donc indiquer à minima les informations personnelles : le nom, le prénom, une adresse postale, une adresse mail et un téléphone portable. Si vous avez un réseau social « professionnel » comme Instagram, Pinterest, LinkedIn ou dédié à une passion comme le dessin, le voyage, la mode, le sport, etc., vous pouvez l’inclure dans un CV. En revanche, faites-le uniquement si cela vous apporte une plus-value, il faut qu’il soit bien entretenu, aucune photo de mauvais gout, pas de fautes de français, etc.

Enfin, sachez que la photo n’est pas obligatoire, mais peut être un plus notamment sur les postes où l’image est importante : vendeur, commercial, représentant, etc. Pour le comprendre, nous aborderons ci-dessous un exemple concret des informations à mettre, ainsi que quelques conseils pour se démarquer.

La mise en page

Tout d’abord, un élément sur lequel tous les recruteurs s’accordent : il est recommandé que le CV tient en une page. En effet, en moyenne ces personnes passent 30 à 40 secondes pour la lecture en présélection et 80 secondes pour décider si le candidat sera ou non convoqué. Il faut donc être précis et concis.

Ensuite, il faut également faire attention à la mise en page et notamment à :

  • Choisir une police sobre comme Arial, Times ou Calibri
  • Utiliser une taille de « caractères » moyenne 11 ou 12
  • Opter pour un fond blanc à moins de postuler sur des postes créatifs.

Une astuce pour se démarquer quand on n’a pas d’expérience

Lorsque le candidat dispose de peu ou pas d’expérience, la rédaction du CV n’est pas plus compliquée pour autant. En effet, tout le monde est passé par là. Toutefois, il existe une astuce pour se démarquer : il suffit de mettre en avant ses savoir-être et ses compétences extra-professionnelles. Ainsi, n’hésitez pas à mentionner vos hobbies, notamment lorsqu’ils concernent une implication dans une association, une activité sportive à haut niveau, une activité artistique, etc.

Exemple d’un CV sans expérience professionnelle

Après la théorie, place à la pratique. Voici quelques conseils pour rédiger un CV pour un job d’été.

CV job été

Le titre

De plus en plus de recruteurs ont tendance à privilégier les CV ayant un titre. Ainsi, si le candidat souhaite se démarquer, il est nécessaire d’ajouter une mention au CV, cela peut être l’intitulé du poste visé, les principaux atouts du candidat ou un objectif d’évolution dans l’entreprise. Cela prouve que le candidat a pris le temps de personnaliser son CV et la lettre de motivation.

L’expérience professionnelle

Évidemment, il ne s’agit pas de mentir sur votre CV sur des expériences professionnelles que vous n’avez pas. En revanche, n’hésitez pas à indiquer les stages effectués tout au long de votre parcours personnel ou les expériences ponctuelles comme une garde d’enfants ou l’aide à domicile par exemple.

Les formations et les études suivies

Si vous n’avez aucune expérience, la partie formation et études suivie est très importante. N’hésitez pas à souligner tous vos diplômes, certifications, permis de conduire, qu’ils soient acquis ou en cours. Il est préférable de mentionner cette partie en haut du CV et d’indiquer par ordre chronologique. Pour chaque diplôme ou certification acquise, il faut préciser son intitulé, l’année d’obtention, le nom de l’établissement ou l’organisme de formation et enfin la ville.

Les compétences acquises

Pour terminer, il est possible de contrebalancer un manque d’expériences professionnelles par des compétences acquises qu’elles soient ou non certifiées par un diplôme. C’est le cas notamment des langues, si vous avez appris une langue étrangère, car un membre de votre famille ne parlait pas français ou encore si vous avez développé des compétences grâce à un loisir ou une passion : le dessin, l’informatique, la cuisine, etc. Ces savoir-faire sont de plus en plus importants pour les recruteurs, surtout pour les jobs d’été qui ne demandent aucune compétence technique spécifique.