Le curriculum est un document crucial lors d’une recherche d’emploi, car il s’agit là du premier contact entre le recruteur et le candidat. Il sert à mettre en avant le profil professionnel du candidat et permet au recruteur de découvrir ses compétences et ses qualités afin qu’il puisse déterminer s’il est apte à occuper le poste vacant.

La rédaction d’un CV n’est donc pas une étape à négliger si le candidat veut maximiser ses chances de décrocher le job souhaité. Dans cet article, nous vous détaillerons les caractéristiques de chaque type de CV afin de vous aider dans votre choix.

Les types de CV

Il existe différents types et modèles de CV, les plus courants et utilisés étant le CV antichronologique, le CV chronologique, le CV fonctionnel et le CV mixte.

Le CV anti chronologie

En quoi il consiste?

Le CV antichronologique est sans doute le CV le plus populaire en France. Le principe est simple : il consiste à lister ses formations et expériences professionnelles en allant des plus récentes aux plus anciennes. Cela permet au recruteur de rapidement voir votre dernier poste ou diplôme, car il faut savoir qu’il ne va passer en moyenne que 30 secondes à parcourir votre CV.

Il faut également savoir que ce type de CV met en évidence les expériences professionnelles qui y sont détaillées.

Les avantages

Le CV antichronologique présente de nombreux avantages. Il est notamment simple, clair et rapide à lire, ce qui le rend très apprécié des recruteurs. Il permet également de montrer et de mettre en valeur la stabilité du candidat dans sa carrière professionnelle, son évolution et sa progression, mais également l’expérience acquise puisqu’elle y est décrite dans les détails.

De plus, ce type de CV peut se montrer particulièrement intéressant si votre dernière expérience professionnelle correspond au poste visé.

Les inconvénients

Bien qu’avantageux sur de nombreux plans, le CV antichronologique peut également se montrer désavantageux. En effet, étant trop classique et traditionnel, il ne laisse pas de place à la créativité du candidat.

Il souligne également les trous existants puisque les périodes sans emploi du candidat et les changements fréquents d’emploi sont faciles à remarquer, ce qui impliquera des explications de la part du candidat lors de l’entretien d’embauche.

Le CV chronologique

En quoi il consiste ?

Le CV chronologique comme son nom l’indique, consiste à faire une liste de ses expériences professionnelles et de sa formation de manière à commencer par les plus anciennes pour finir par les plus récentes.

Ce type de CV était très populaire il y a quelques années, mais est devenu rapidement dépassé et remplacé par d’autres types de CV plus modernes. En effet, de nos jours les recruteurs ne s’intéressent que très peu aux premiers postes que vous avez occupé. Ils veulent d’abord connaître votre dernière expérience puis s’intéressent éventuellement aux précédentes.

Les avantages

Le CV chronologique permet de montrer l’évolution du candidat dans un même type de poste au fil des années puisqu’il met en évidence les responsabilités acquises, les missions accomplies ainsi que les résultats obtenus. Si le candidat n’évolue pas au sein du même type de poste, ce type de CV est également idéal puisqu’il démontre sa volonté de progression.

Les inconvénients

Le CV chronologique met en avant les premières expériences professionnelles du candidat ce qui présente un inconvénient, car les recruteurs aujourd’hui ne s’intéressent souvent qu’au dernier poste occupé et pourront éprouver de la frustration à devoir le rechercher. Il est également désavantageux pour un candidat ayant passé une certaine période sans activité professionnelle puisque le recruteur remarquera facilement ce trou et vous demandera des explications. Enfin, si le candidat a eu des expériences sans lien apparent entre elles, ce type de CV peut le desservir, car il peut témoigner d’une instabilité professionnelle.

Le CV fonctionnel ou thématique

En quoi il consiste?

Le CV fonctionnel ou thématique vise à mettre en avant les compétences professionnelles et le savoir-faire du candidat. Contrairement aux CV chronologiques ou antichronologiques, dans ce type de CV les dates et durées de vos postes précédents sont moins importantes. Lors de la rédaction d’un CV fonctionnel, le candidat doit se montrer précis et concret afin de montrer au recruteur qu’il est la personne idéale pour le poste. Pour cela, il doit bien mettre en avant les éléments recherchés par l’entreprise et qui correspondent à son profil professionnel tout en restant honnêtes.

Les avantages

Le CV fonctionnel ou thématique offre de nombreux avantages au candidat. Il permet notamment de souligner ses expériences professionnelles et ses aptitudes, mais aussi d’insister sur ses compétences et son savoir-faire directement en lien avec le poste qu’il souhaite décrocher.

Ce type de CV est idéal pour les candidats ayant une grande expérience dans un secteur de travail ou un domaine en particulier, ceux ayant occupé pendant longtemps le même poste ou un même type de poste dans diverses entreprises, ainsi que pour les candidats revenant sur le marché du travail après une absence. De plus, il permet de dissimuler et de cacher les périodes d’inactivité professionnelle puisqu’elles n’y figurent pas ou encore de postuler pour un poste où l’expérience et les compétences importent plus que la formation et les études suivies.

Il permet également d’éviter la répétition pour des postes similaires occupés et met ainsi l’accent sur la polyvalence du candidat.

Les inconvénients

Bien que ce type de CV tend à mettre en valeur les compétences professionnelles du candidat, celles-ci peuvent cependant manquer de détails dans la description des postes occupés et des tâches réalisées et peuvent ainsi pousser le recruteur en cas de doutes, à mener ses propres recherches pour avoir toutes les informations dont il a besoin. C’est pourquoi il est recommandé au candidat de rédiger tout de même dans son CV un court résumé des postes qu’il a occupés afin de rassurer le recruteur.

Le CV mixte

En quoi il consiste?

Le curriculum vitae mixte ou dit combiné, est en quelque sorte un compromis entre le CV dit chronologique et le CV dit fonctionnel puisqu’il reprend les éléments de chacun des deux. La partie fonctionnelle sert à lister ses réalisations professionnelles qui permettent au candidat de montrer ce qu’il sait faire concrètement, les compétences acquises au cours de son parcours professionnel et les qualifications qui consistent en ses qualités et atouts professionnels. La partie chronologique, quant à elle, est la partie où le candidat devra indiquer ses expériences professionnelles ainsi que sa formation en n’oubliant pas d’y indiquer la durée des postes occupés ainsi que les dates d’obtention des diplômes.

Le CV mixte est donc particulièrement intéressant pour les personnes voulant mettre l’accent sur leurs expériences professionnelles ainsi que sur leur évolution et progression dans leur carrière.

Les avantages

Ce type de CV est idéal pour les candidats ayant cumulé une expérience professionnelle sans interruption. Il offre également un meilleur aperçu du parcours professionnel du candidat. Par ailleurs, il met en évidence les réalisations et travaux accomplis par le candidat, les compétences et les connaissances acquises au fil des années ainsi que ses qualités et ses aptitudes professionnelles. De plus, ce type de CV a tendance à rassurer les recruteurs et à moins susciter leur méfiance par rapport au CV fonctionnel puisqu’on y retrouve l’historique des postes occupés.

Les inconvénients

Le principal inconvénient de ce type de CV est qu’il demande plus de travail et donc plus de temps que les autres CV, car il faudra bien gérer sa mise en page pour le garder très clair et accessible. Il demande également une capacité d’organisation que tout le monde ne possède pas afin de trouver le bon équilibre entre la partie fonctionnelle et la partie chronologique. Par ailleurs, ce n’est pas le format le plus adéquat pour les présentations, notamment pour les sites web qui demandent une présentation standard.

Les autres modèles

CV design

Bien que le contenu du CV soit très important aux yeux des recruteurs, il ne faut cependant pas négliger sa forme. Un bon CV design soigné et bien élaboré peut faire toute la différence entre deux candidats lorsque les deux CV sont similaires sur le fond.

Ce type de CV vise surtout à mettre en valeur les rubriques les plus importantes d’un CV à travers une esthétique qui plait, comme les expériences professionnelles du candidat.

Pour ce type de CV, il faudra miser sur la créativité et l’esthétique, vous pouvez par exemple insérer des illustrations, utiliser à 2 ou 3 couleurs différentes, opter pour un style minimaliste ou encore hiérarchiser la typographie.

CV original

L’objectif principal de ce type de CV est de montrer au recruteur que vous savez être créatif et user de votre imagination. Un CV original peut donc aider le candidat à se faire remarquer par le recruteur et à attirer son attention à condition de ne pas tomber dans l’excès.

Avant toute chose, le candidat doit s’assurer que ce type de CV colle avec l’état d’esprit de l’entreprise et est approprié au poste visé. En effet, un CV original correspond parfaitement pour un métier dans la communication ou la publicité, mais beaucoup moins pour un métier de comptable.

Par ailleurs, le CV original peut se présenter sous diverses formes : un CV sur papier avec un design et un graphisme sophistiqués et créatifs, sous forme de vidéo, un CV interactif, etc.

CV moderne

Les normes et les attentes des recruteurs évoluent constamment lorsqu’il s’agit des CV. Il est donc important d’avoir connaissance de ces évolutions afin de rester dans la compétition. Apporter de la modernité à un CV peut se faire de plusieurs manières, vous pouvez ainsi : opter pour une mise en page attrayante en y intégrant des blocs pour séparer les rubriques, ajouter des couleurs, des images, et des jauges pour indiquer le niveau d’une compétence ou encore ajouter des liens hypertextes pour un profil LinkedIn, par exemple.

Cv professionnel

Ce type de CV doit être rédigé de manière à être agréable à la lecture avec une police neutre et lisible, un nombre de couleurs limité, un titre et une photo professionnelle au choix. Les compétences professionnelles ainsi que le parcours académique devront être décrits avec soin et précision en ne sélectionnant que les informations pertinentes pour le poste visé. Par ailleurs, il faut veiller à trouver le bon équilibre entre les compétences professionnelles et les qualités/atouts.

CV simple

Un CV simple se compose généralement des 5 rubriques suivantes : le titre du CV, les coordonnées personnelles, la formation, l’expérience professionnelle et, enfin, les loisirs. Bien que ce type de CV soit simple, il doit néanmoins être soigné et bien rédigé afin d’attirer l’attention du recruteur. Pour cela, il faudra opter pour une police simple, neutre et agréable à lire qui devra préférablement être unique sur tout le CV. De plus, il faudra choisir un format et des graphismes sobres et aérés, mais aussi utiliser des formes géométriques telles que des lignes ou encore des puces afin de mettre en avant le contenu du CV. Enfin, il est recommandé d’éviter l’utilisation de logos (les icônes des logiciels que le candidat maîtrise par exemple) et d’utiliser des couleurs visibles et adéquates avec le job visé.

CV sans expérience

Un étudiant ou un jeune diplômé qui fait ses premiers pas dans le marché du travail n’a très souvent aucune expérience professionnelle, mais cela ne veut pas dire qu’il ne possède pas de compétences.

Dans ce cas-là, il ne faut pas négliger les stages effectués et les mettre en avant, car ils permettent d’acquérir des connaissances et des compétences. Il est également intéressant de mentionner les connaissances et compétences acquises lors de formations ou des cours suivis en dehors de ses études, car cela permet à l’étudiant ou au jeune diplômé de montrer qu’il a su tirer parti de son cursus académique. De plus, il est important d’ajouter les langues étrangères maîtrisées, devenues incontournables sur tous les CV, ainsi que ses centres d’intérêt et ses qualités personnelles, car ça permet au recruteur de connaître un peu plus la personnalité du candidat.