Parce que les recruteurs reçoivent des candidatures par centaines, avoir un beau CV est indispensable pour espérer décrocher un entretien d’embauche. Soigner son curriculum témoigne de sa motivation à obtenir le poste. Harmonie, couleurs, typographie, plusieurs astuces existent pour parvenir à un rendu professionnel sans compétences particulières. Voici donc cinq conseils pour créer un beau CV et tenter ainsi d’éviter la corbeille.

Harmonisez votre CV

Pour obtenir un beau CV, privilégiez la sobriété et l’harmonie. Votre document doit être agréable à lire. Faites également en sorte que votre candidature tienne sur une page. Synthétisez votre parcours en sélectionnant les informations utiles au poste convoité. Pour les présenter, faites des phrases courtes et préférez l’utilisation de puces numériques.

Pour harmoniser votre CV, il est important d’identifier clairement les différentes rubriques. Pour cela, distinguez les titres des paragraphes. Classez-les ensuite par ordre de priorités. En structurant votre curriculum, vous permettrez ainsi à votre interlocuteur de trouver aisément les réponses à ses questions.

Soyez cohérent : un recruteur n’aura pas les mêmes attentes si vous postulez pour être graphiste ou cadre supérieur. Surtout, pensez votre mise en page en fonction de la quantité d’informations qu’il convient de faire apparaître. Enfin, une fois le contenu rédigé, aérez votre document en répartissant vos différentes rubriques de manière équilibrée.

Choisissez une seule police de caractère

Le choix de la police de caractère n’est pas anodin dans le rendu final de votre CV. Elle doit être lisible (sur papier et sur écran) et cohérente avec le poste que vous convoitez. Pour garantir l’harmonie et la sobriété, optez pour une typographie unique. Vous pourrez ensuite la décliner en gras, en italique ou la souligner pour faire ressortir des informations. Enfin, selon la quantité de renseignements à mentionner, vous pouvez faire varier sa taille de neuf à douze.

Pour obtenir un beau CV, il est fortement déconseillé d’utiliser des design fantaisistes. Néanmoins, les polices classiques offrent déjà un large choix. Voici quelques exemples de typographies à favoriser :

  • Century Gothic et Helvetica Neue sont idéales pour les jeunes diplômés. Elles expriment une candidature dynamique et efficace en garantissant un rendu moderne.
  • Garamond se rapproche de l’écriture manuscrite. Elle est à privilégier pour les CV de cadres expérimentés ou les profils littéraires.
  • Si vous avez peur de vous tromper, Arial et Verdana restent des valeurs sûres. Leur classicisme peut toutefois donner l’impression d’un manque d’implication.

Enfin, pour obtenir une harmonie, veillez à garder les mêmes compositions typographiques au sein des paragraphes. Cela permettra également à votre recruteur de s’orienter plus facilement à l’intérieur de votre CV.

Utilisez les couleurs avec parcimonie

Utiliser des couleurs permet d’égayer votre CV et de rendre sa lecture plus agréable. Elles aident également à l’identification des rubriques. Il s’agit cependant d’en user avec parcimonie afin de prévenir toute surcharge visuelle. Ainsi, il est conseillé de se limiter à deux ou trois coloris.

Pour faire le bon choix, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Pour garantir une harmonie et éviter les fautes de goût, sélectionnez une seule couleur que vous déclinerez en plusieurs teintes. Vous assurerez alors à votre CV une grande sobriété.
  • Vous pouvez également opter pour deux couleurs opposées, mais complémentaires. Privilégiez cette option dans le cadre d’un premier emploi. En effet, elle renvoie souvent l’impression d’un profil jeune et dynamique.
  • Vous pouvez choisir vos couleurs sur la base de celles de l’entreprise où vous postulez. Vous montrerez alors à votre interlocuteur votre motivation particulière à travailler pour lui.

Enfin, pour changer du classique blanc, il est possible de colorer le fond de votre CV. Veillez cependant à rester dans des teintes claires, très peu visibles (pastelles ou pâles). En plus de conserver la lisibilité de votre document, cela évitera à votre recruteur de vider sa cartouche d’encre en l’imprimant.

Insérez des éléments graphiques

Pour obtenir un beau CV, vous pouvez introduire des éléments graphiques, en privilégiant les aspects géométriques. Toutefois, il est conseillé de limiter votre choix à une ou deux formes. Vous pouvez par exemple séparer chacune de vos rubriques par une ligne ou créer des encadrés de couleur pour vos titres. Ces éléments graphiques doivent vous aider à renforcer la lisibilité de votre CV.

Même si l’idée peut être tentante, évitez d’insérer les logos des logiciels maîtrisés ou des entreprises fréquentées. D’une part, cette utilisation nécessite l’accord préalable de la marque. Votre recruteur pourrait vous mettre dans l’embarras en vous interrogeant sur ce point lors d’un entretien d’embauche futur. D’autre part, leurs couleurs ont peu de chance de s’harmoniser avec les teintes dominantes de votre CV.

Optez pour un logiciel que vous maîtrisez

Pour avoir toutes les chances de parvenir à un beau CV, optez pour un logiciel que vous maîtrisez. Dans la majorité des cas, les outils proposés par Word ou OpenOffice suffisent à obtenir un résultat satisfaisant. Beaucoup de possibilités s’offrent à vous, notamment grâce aux tableaux. Ceux-ci vous permettent de créer des encadrés, des colonnes ou encore des fonds colorés. À la fin de votre conception, rendez leurs contours invisibles pour un visuel soigné et professionnel.

Cependant, si vous êtes frileux à l’idée de partir d’une page vierge, il existe également des modèles personnalisables. Beaucoup de sites en ligne proposent des trames déjà composées, souvent modifiables directement dans Word. Si vous doutez de vos capacités, ces modèles permettent d’éviter les fautes de goût tout en garantissant un design travaillé.

Toutefois, certains emplois dans le graphisme ou la communication par exemple nécessitent la maîtrise de logiciels professionnels (Indesign, Photoshop, Illustrator). Dès lors, si ces compétences sont requises pour le poste convoité, utilisez l’un d’eux pour réaliser votre CV. Votre recruteur pourra ainsi juger « sur pièce » de votre savoir-faire.

En conclusion

En travaillant quelques éléments du visuel, il est possible de réussir un beau CV sans compétences graphiques ni logiciels particuliers. La typographie et la couleur, notamment, sont des choix essentiels pour parvenir à un rendu harmonieux et équilibré. Pour terminer, n’oubliez pas d’exporter votre document au format PDF afin qu’il conserve sa forme finale.