Le métier de styliste fascine de nombreux passionnés de la mode, qui aspirent à devenir les Christian Dior et Yves Saint Laurent de demain. Mais si les passerelles et les paillettes en font rêver plus d'un, il convient avant de se lancer dans cette carrière de connaître l'envers du décor. Il est important de bien se renseigner sur les contraintes de ce métier, exigeant et concurrentiel, où seuls les meilleurs auront une place dans les maisons de haute couture. Voyons plus en détail en quoi consiste exactement le métier de styliste, les meilleures formations à suivre et les recommandations à prendre en compte pour rédiger un CV qui mettra en avant vos compétences, pour épater les recruteurs et décrocher un entretien.

Description et mission du métier de styliste

Le styliste est un designer qui peut créer vêtements, chaussures et tout type d'accessoires comme les articles de maroquinerie ou d'optique. Sa vision et son sens de la mode lui permettent de dicter les nouvelles tendances. Le résultat de son travail est présenté dans des collections de prêt-à-porter ou de haute couture.

,Mais avant le moment fatidique du lancement des collections, il existe tout un travail en amont, réalisé le plus souvent en contre-la-montre, car les délais sont courts et intransigeants. Les étapes de la création incluent de nombreuses tâches, parmi lesquelles :

  • Analyse des tendances et exécution de moodboards.
  • Travail de création à proprement parler, qui inclus les dessins de croquis et la préparation de maquettes, sous la supervision du supérieur hiérarchique.
  • Accompagnement du travail du modéliste chargé de l'élaboration des prototypes.
  • Choix des tissus et couleurs des modèles.
  • Participation au travail de marketing et accompagnement de la production.

Comment rédiger un CV styliste ?

Avant de nous pencher vers les aspects importants à prendre en compte lors de la rédaction d'un CV, il convient de savoir qu'un recruteur ne passe généralement pas plus d'une minute à lire un CV. Autant mettre toutes les chances de votre côté et envoyer un document qui l'interpelle positivement et lui donne envie de lire attentivement toutes les informations. C'est seulement sous cette condition que vous pourrez décrocher un entretien d'embauche. Les éléments fondamentaux qui constituent un CV sont le titre, le design et la structure.

Le titre et la présentation

Donner un titre à un CV est une tâche simple, rapide et qui peut vous faire sortir du lot. Il suffira d'indiquer le poste que vous convoitez. SI vous êtes à la recherche d'un stage ou d'une alternance, mentionnez-le d'emblée.

Le design et la mise en page

Le choix du design est une étape importante du processus de création de votre CV et un modèle bien choisi permet de :

  • Donner une bonne première impression.
  • Montrer que vous êtes attentif aux détails.
  • Faciliter la lecture et faire ressortir les informations les plus importantes.
  • Démontrer votre sens de l'organisation.
  • Sortir du lot.

Vous pourrez employer plusieurs techniques pour que votre document soit visuellement attractif et agréable à lire. Voici quelques idées à adopter :

  • Ordonnez les sections par ordre d'importance. Souhaitez-vous mettre l'accent sur vos diplômes ou sur votre expérience professionnelle ?
  • Encadrez ou soulignez les titres des rubriques pour bien les identifier.
  • Marquez en gras ou italique les informations clés.
  • Jouez avec les couleurs et les tailles des caractères.
  • Utilisez les listes à puces, les tableaux et es pictogrammes pour aérer le document.

La structure

Un CV bien structuré aidera à présenter clairement les informations et sera par conséquent bien plus agréable à lire qu'un document confus. Un bon CV devra au minimum comporter les sections suivantes : titre, objectif de carrière, informations personnelles, expérience professionnelle, formation, compétences et centres d'intérêt.

Exemple d’un CV styliste

Comment adapter un modèle de CV au cas concret du métier de styliste ?

Le titre et la présentation

En titre de votre CV indiquez simplement « styliste » ou si c'est votre cas « styliste modéliste » . Indiquez éventuellement vos années d'expérience ou le titre de votre diplôme, par exemple « BTS design de mode, textile et environnement ».

Le design et la mise en page

Le travail du styliste est avant tout créatif. Il est donc important de laisser entrevoir cette qualité au travers du design de votre CV. En effet, Le recruteur s'attendra a recevoir d'un styliste un CV original et harmonieux, prenez donc le temps de définir un layout unique.

En présentant un modèle personnalisé, au graphisme attractif et dynamique, vous démontrerez, en plus de votre capacité créative et votre sens de l'esthétique :

  • Que vous maîtrisez les logiciels de mise en page.
  • Que vous avez la fibre d'un commercial et que vous savez vous vendre.

,Mais comme une image vaut mieux que mille mots, ne vous attardez pas trop sur le texte de votre CV. La taille d'une page A4 devrait vous suffire pour compléter les principales rubriques. Joignez à votre CV un porte-folio qui permettra au recruteur de mieux analyser votre travail et qui sera une grande plus-value pour votre candidature.

La structure

Dans la rubrique dédiée à la formation, listez soigneusement votre parcours académique et les diplômes obtenus. Plusieurs formations privées et publiques permettent d'exercer comme styliste. Pour mettre toutes les chances de votre côté et réussir à percer dans ce monde très concurrentiel, investissez sur votre formation. Le parcours le plus indiqué consiste à passer un BAC professionnel « métiers de la mode-vêtements » suivi d'un BTS en stylisme et mode. L'école de mode Duperré à Paris est très réputée et vous permettra d'obtenir un diplôme supérieur d'arts appliqués. Un autre cursus possible consiste à intégrer, après le Bac, l'École nationale des arts décoratifs (ENSAD) qui permet de viser un niveau BAC+5.

En ce qui concerne l'expérience professionnelle, celle-ci est réellement un plus. Si vous avez déjà travaillé, fait des stages ou des alternances, il conviendra de commencer par cette partie. En adoptant l'ordre antichronologique, c’est-à-dire en partant du plus récent vers le plus ancien, indiquez le nom de vos employeurs, le poste occupé et décrivez avec précision les tâches réalisées.