L’objectif du CV est une rubrique qui ne doit pas être négligée. Placé en première partie du CV, c’est une des premières informations auxquelles le recruteur accès. Il doit être impérativement revu avant chaque envoi, afin de correspondre à l’annonce de l’offre d’emploi en jeu. C’est précisément cette personnalisation qui peut faire la différence entre un bon CV, celui qui permet de déclencher un entretien d’embauche et un CV qui ne fonctionne pas et est relégué à la pile des « non lus ». Voyons dans cet article en détail comment bien rédiger votre objectif du CV pour être plus près de décrocher l’emploi de vos rêves.

Quels sont les avantages d’indiquer un objectif professionnel ?

Encore peu de candidats donnent de l’importance à cette rubrique qui, pourtant, si elle est correctement rédigée, peut avoir un effet déclencheur d’intérêt sur le recruteur. Un objectif de carrière bien formulé peut avoir plus d’impact qu’une longue lettre de candidature.

Profitez donc de cette possibilité pour vous démarquer du lot positivement et démontrer que votre profil professionnel est l’idéal pour le poste visé. S’il s’agit d’une candidature spontanée, l’objectif doit aider le recruteur à percevoir votre souhait de carrière pour éventuellement cibler une future proposition de poste de travail.

Mais, attention, si l’objectif est peu réaliste ou incohérent, il peut vous desservir. Il faut donc correctement le doser, pour ne paraitre ni arriviste ni perdu dans votre parcours professionnel. Soyez donc mesuré et pragmatique.

Quelle est la différence entre un objectif de carrière et un objectif à court terme ?

Il convient de distinguer deux concepts d’objectifs. Comprendre la différence entre objectif de carrière et objectif à court terme est important pour pouvoir choisir l’option qui s’ajuste le mieux au cas par cas.

1/ L’objectif de carrière

Dans l’objectif de carrière, l’idée est de résumer l’ambition personnelle et d’indiquer la direction que l’on souhaite donner à sa progression professionnelle. Voici un exemple : « Ingénieur civil avec 15 ans d'expérience dans le secteur technico-commercial, je souhaite consolider mon expérience dans le domaine des chiffrages de grands chantiers et acquérir les compétences techniques et managériales nécessaires pour envisager à moyen terme la coordination du secteur d’appels d’offres de l’entreprise ».

2/ L’objectif à court terme

Dans cette situation, il s’agit plutôt de résumer l’offre d’emploi, en reprenant les principaux mots-clés pour montrer que l’on a bien compris l’enjeu de l’annonce. Voici un exemple : « Je me propose de réaliser de forme autonome toutes les opérations nécessaires au correct chiffrage des chantiers et à la préparation des dossiers d'appels d’offres dans le BTP ».

Pourquoi ne faut-il pas confondre le titre du CV avec l’objectif du CV ?

Ce sont deux rubriques distinctes avec des fonctions différentes. Le titre du CV doit tenir en une ligne à peine et a pour principe de désigner le poste visé, comme « Ingénieur commercial » ou « Secrétaire de direction ». L’objectif du CV est un paragraphe qui demande plus d’attention dans sa rédaction et sert à légitimer la candidature à un poste donné, en se focalisant sur les compétences principales.

Quelques astuces pour bien rédiger votre objectif

1/ Être concis et réaliste

Ne perdez pas de vue que le CV doit être un document cohérent, lisible et aéré. Idéalement, un court paragraphe est suffisant pour formuler vos objectifs. Au-delà, le risque est de faire doublon avec une éventuelle lettre de motivation ou avec l’information du corps du CV.

2/ Être réaliste

Soyez sincère, mais réaliste. Transmettez l’idée que vos compétences seront la clé du succès de l’entreprise. Si vous souhaitez un changement de carrière, expliquez en quoi votre parcours peut être bénéfique pour les nouvelles fonctions que vous visez pour légitimer votre candidature qui à première vue peut semble atypique.

3/ Choisir le correct emplacement.

L’objectif pouvant être perçu comme un sous-titre ou un paragraphe d’accroche qui va inciter le recruteur à lire le CV dans sa globalité, notre conseil est de le placer en tête du CV, immédiatement à la suite de la rubrique du titre et des informations personnelles et avant celle des expériences professionnelles.

4/ S’inspirer grâce aux modèles disponibles gratuitement en ligne

En cas de panne d’idée, inspirez-vous des nombreux modèles que vous trouverez facilement en tapant sur votre moteur de recherche des expressions telles que : « rédiger objectif professionnel », « modèle objectif » ou encore « objectif carrière CV ».

5/ Ne pas rédiger d’objectif trop vague

Mieux vaut ne pas écrire d’objectif que de rédiger une phrase banale qui convient à tous types d’offres d’emploi et montre que vous n’avez pas fait de recherches sur le poste à pourvoir et sur l’entreprise en question. Dans le fond, qu’est-ce qui motive votre candidature ? Un changement de carrière ? La recherche d’un premier emploi ? Une progression dans votre parcours professionnel, avec l’acquisition de nouvelles responsabilités ?

6. Laisser la rédaction de l’objectif pour la fin

La meilleure façon de rédiger un objectif en béton ? C’est de laisser cette rubrique pour la fin ! Commencez par écrire le reste du CV, car ainsi, vous vous remémorerez votre parcours, vos expériences et les compétences acquises. Ainsi, la rédaction de l’objectif n’en découlera que plus naturellement. N’oubliez pas que c’est en personnalisant l'objectif, à chaque candidature, que les chances d’être contactés pour un entretien augmentent.

7. Ne pas mentionner d’objectif salarial

Les questions liées aux motivations salariales doivent être reléguées à la phase de l’entretien. Mettez-vous à la place du recruteur qui, en lisant votre objectif, s’aperçoit que l’argent est votre objectif professionnel premier. Cet aspect de votre personnalité n’est pas flatteur et peut même être rédhibitoire.

Quelles sont les informations qui ne doivent pas manquer dans l’objectif ?

Il n’existe pas de recette miracle, mais veillez à inclure dans votre paragraphe ces informations :

  • Votre domaine d’expertise et vos années d’expérience.
  • L’offre visée et l’entreprise.
  • Les compétences clés que vous possédez pour le poste : langues ou compétences informatiques, par exemple.
  • Votre objectif de carrière.