Si vous êtes actuellement à la recherche d’emploi ou d’une meilleure opportunité professionnelle, il y a une étape par laquelle vous devrez nécessairement passer. Le Curriculum Vitae, ou CV, est à l’instar de la lettre de présentation et de motivation, un document qui intègre toute candidature et dont l’élaboration doit être extrêmement soignée pour vous aider à mettre toutes les chances de votre côté. Parmi les centaines de candidatures que les recruteurs reçoivent par offre, si vous souhaitez vous démarquer et ainsi augmenter vos chances d’être lu par les recruteurs, découvrez dans cet article 10 conseils à prendre en considération pour améliorer la présentation de votre CV.

1. Rédiger un CV le plus concis et précis possible.

Privilégiez la qualité de l’information à la quantité. Idéalement, le CV ne devrait excéder une page A4, surtout si vous n’êtes encore que jeune diplômé avec peu d’expérience professionnelle à votre actif. Ayez bien à l’esprit qu’il faut présenter un document court, qui mette en avant les informations principales de votre parcours, c'est-à-dire celles qui vont interpeller le recruteur. Éliminez donc le superflu.

2. Lire attentivement l’offre pour bien comprendre le besoin du recruteur

Pour avoir plus d’impact, il convient que la rédaction de votre CV soit adaptée au poste que vous plébiscitez. Pour cela, il est primordial de bien décortiquer l’annonce afin d’en comprendre le ton, le degré de créativité souhaité ou au contraire s’il faut adopter un ton soutenu et érudit. Adoptez les bons mots-clés, car ils montrent que vous comprenez l’objectif de la fonction à pourvoir et les compétences professionnelles nécessaires. De plus, nombreux sont les recruteurs qui utilisent des logiciels d’aide au recrutement, qui fonctionnent par repérage de mots-clés. Enfin, le titre de votre CV, qui apparaît généralement juste sous l’état civil, doit également être judicieusement étudié pour fonctionner comme une phrase d’accroche efficace.

3. Opter pour un design et une mise en page clairs et attractifs

À moins que l’offre d’emploi annoncée ne demande expressément de remplir un certain modèle à télécharger ou un CV du type Europass, pour vous sortir du lot, investissez un peu de temps à créer un modèle à votre image, en soignant tous les détails de mise en page. Le type de police, la taille des caractères et les couleurs choisies devront être harmonieux et dénués de fantaisie, à moins que le poste à pourvoir soit en rapport avec la démonstration de cet aspect. Soyez donc originaux, mais avec modération. Si vraiment vous n’avez pas de talent de designer, vous pouvez utiliser comme base un modèle gratuit à télécharger.

4. Éviter d’apporter des informations trop personnelles

Pour éviter tout risque de discrimination, évitez d’apporter des détails sur vos origines ou votre situation familiale, comme la situation maritale ou le nombre d’enfants. Dans la rubrique présentation, limitez-vous à indiquer votre nom, prénom, et vos contacts d’email ou de téléphone. Ne vous attardez pas non plus sur vos hobbies, qui ne constituent pas l’information capitale du CV et n’indiquez que ceux qui peuvent démontrer des qualités personnelles transposables dans un cadre professionnel. L’indication de la possession du permis de conduire peut également être un atout, donc il convient de le mentionner.

5. Choisir une photographie appropriée

Il n’est pas obligatoire d’apposer une photographie sur le CV, mais si vous le souhaitez, ou si vous pensez qu’une photo peut jouer en votre faveur pour une certaine fonction commerciale, n’allez surtout pas rechercher votre bonheur dans vos albums de vacances. La photographie de CV doit vous montrer en tant que professionnel. Adoptez une posture confiante, avec un regard soutenu et soignez votre tenue, votre maquillage ou votre barbe.

6. Ne pas évoquer certains aspects qui seront abordés lors de l’entretien

L’indication de vos prétentions salariales n’est pas une information qui doit intégrer le CV. Elle peut démontrer une certaine rigidité de votre part avant même d’avoir plus de détails sur la fonction et refroidir de ce fait le recruteur. Si vraiment vous souhaitez mentionner le salaire espéré, faites-le plutôt sur la lettre de présentation ou de motivation. Si vous êtes enceinte, sachez que rien de vous oblige à le révéler au recruteur dans une phase initiale de la grossesse.

7. Lister les formations académiques et les expériences professionnelles dans l’ordre de la plus récente à la plus ancienne

Le recruteur, qui a plusieurs CV à lire, valorisera ceux dont l’information est claire et facilement lisible. Ainsi, pour faciliter l’organisation de l’information, l’ordre antichronologique est recommandé. De cette façon, le lecteur saura exactement quelles sont vos expériences les plus récentes et votre situation actuelle et se fera plus rapidement une idée de votre parcours professionnel.

8. Lire et relire le CV

Il n’y a rien de plus rédhibitoire pour un recruteur que de recevoir un CV avec des fautes d’orthographe, de mauvaises tournures de phrase, une utilisation massive de termes parasites ou même une rédaction à la première personne. En cas de doute, utilisez l’option correcteur de votre logiciel de rédaction ou faites l’acquisition d’un logiciel d’écriture. Lisez, relisez et si possible faites relire votre CV. Toutes les précautions sont de mise.

9. Mettre en avant les compétences linguistiques et informatiques

À l’heure de la globalisation et des technologies, les candidats qui sauront parler plusieurs langues et qui seront habiles avec de nombreux softwares sauront se faire remarquer. Donnez donc à ces deux aspects primordiaux toute la place qu’ils méritent dans votre CV. Complétez avec soin le tableau relatif à vos niveaux de langue : à l’oral, écrit et compréhension. En ce qui concerne les programmes informatiques, listez-les en indiquant les éventuelles formations fréquentées et les expériences en relation avec leur utilisation, pour augmenter la crédibilité de l’information.

10. Misez sur les réseaux sociaux

Enfin, pour capter le plus de recruteurs possible, songez à publier votre CV sur les sites dédiés à la promotion professionnelle, comme LinkedIn. Nombreux sont les recruteurs qui ont recours à ces outils pour détecter les profils qui les intéressent.