Le travail social englobe de nombreuses professions (1) qui ont toutes un dénominateur commun : apporter de l'aide aux individus en proie a des difficultés et trouver des solutions pour faciliter leur insertion sociale ou professionnelle. Pour exercer, il est nécessaire de posséder certaines aptitudes comportementales, mais également la formation nécessaire, car il s'agit d'un secteur réglementé. Pour avoir plus de précisions sur les missions du travailleur social, les formations possibles et les étapes à suivre pour créer un CV efficace, nous vous invitons à lire cet article.

Description et mission du métier de travailleur social

Sous la désignation générique de travailleur social se cachent tous les métiers au service de populations qui se trouvent en situation de vulnérabilité. Leur mission est de guider, proposer des solutions administratives et créer les conditions propices à leur autonomie et développement.

Les principales activités que doit accomplir un travailleur social sont :

  • S'entretenir avec les individus afin d'élaborer un diagnostic psychosocial.
  • Informer et éduquer les personnes au sujet de leurs droits et devoirs : prestations sociales, accès au logement, formation, etc.
  • Effectuer des démarches auprès des organismes, être un médiateur, négocier.
  • Accompagner l'évolution des dossiers et en assurer la gestion administrative.

Cette profession s'exerce majoritairement en bureaux, dans des organismes collectifs comme les centres communaux d'action sociale, les maisons des services publics, etc. Des déplacements fréquents sont à prévoir. Pour cette raison, le travailleur social doit avant tout avoir une grande disponibilité.

Comment rédiger un CV travailleur social ?

Avec une bonne préparation, de la concentration, les outils et les conseils affutés, vous devriez réussir sans difficulté à élaborer un CV qui donne au recruteur la meilleure image de vous et de votre profil. Passons en revue les principaux aspects à ne pas négliger.

Le titre et la présentation

La première partie du CV est la plus simple à réaliser, mais ne doit pas pour autant être bâclée. Un titre, l'objectif de carrière puis vos informations personnelles composent l'introduction de votre document. Selon les postes visés, il peut être ou non judicieux de placer également dans l'entête une photo d'identité.

Le design et la mise en page

Adaptez le design de votre CV à l'image de votre profil et à celui de l'entreprise à laquelle vous postulez. Pour un poste dans le secteur social il convient de se prendre au sérieux, mais votre CV ne doit pas pour autant être monotone ni ennuyeux à lire. Le bon mix sera d'adopter une structure traditionnelle avec une mise en page moderne.

La structure

Écrivez sur un brouillon les grandes lignes de votre CV pour vous aider à le structurer. Répertoriez par dates les informations ayant attrait à votre parcours académique, vos formations extracurriculaires et vos expériences professionnelles antérieures. Listez vos principales compétences techniques et comportementales. Enfin, essayez d'identifier les centres d'intérêt qui peuvent être une plus-value pour votre candidature. Mais évitez les informations inutiles : less is more.

Exemple d’un CV travailleur social

Le recrutement d'un travailleur social se fait sur dossier et l'un des éléments à joindre est le Curriculum Vitae. Pour cela, vous devrez soigner la rédaction de ce document qui peut vous ouvrir les portes de la profession de vos rêves. Prenez donc note des quelques conseils additionnels qui suivent.

Le titre et la présentation

Comme indiqué en introduction, sous la désignation de « travailleur social » existent de nombreuses professions. Choisissez donc un titre qui précise le poste visé, par exemple : « Médiateur familial », « Technicien de l’intervention sociale et familiale (TISF) » ou « Accompagnant éducatif et social (AES) ». Dans votre objectif professionnel, mettez l'accent sur les résultats obtenus plutôt que sur les fonctions et tâches accomplies. Quant à la photographie, elle est facultative. Si vous décidez d'en placer une, celle-ci devra donner une image de vous irréprochable : confiant, souriant, sérieux et affable.

Le design et la mise en page

Nous avons écrit précédemment que l'idéal est de produire un document ayant une structure traditionnelle avec une mise en page moderne. Si vous vous demandez comment atteindre ce résultat, voici quelques pistes à explorer :

  • Adoptez les polices d'écriture moins usuelles. Exit « Arial » ou « times New Roman ». Essayez « Verdana », « Garamond » ou"Arimo » dont le rendu est tout aussi professionnel et moins prévisible.
  • Identifiez visuellement les différentes rubriques de votre CV. Faites ressortir les titres : « Études et diplômes », « Expérience professionnelle », « Compétences » et « Centres d'intérêt » en utilisant une taille de police légèrement plus grande, le gras, ou un encadré.
  • Les tableaux, listes à puces et pictogrammes sont d'excellentes solutions pour alléger le texte et aérer le document.
  • Des encadrés et formes géométriques de couleurs en image de fond permettent de donner du dynamisme au graphisme. Les couleurs claires et pastel sont recommandées pour une meilleure lisibilité du texte, notamment en cas d'impression du document.

La structure

En élaborant un CV, il est important de montrer au recruteur que les enjeux de la profession sont bien assimilés et que l'on est apte à exercer.

Le travailleur dans le secteur social est enclin à certains facteurs de pénibilité. Certaines situations à traiter sont difficiles, mêlant parfois violence et incivilité. En outre, les horaires de travail débordent souvent. Par conséquent, le travailleur social doit être une personne équilibrée et résistante au stress. Ainsi, il est important de mettre en valeur dans votre CV travailleur social les compétences suivantes : disponibilité, rigueur, organisation, sens du relationnel, bonne communication écrite et verbale, diplomatie, travail en équipe.

La profession étant réglementée, la partie relative aux études et diplômes ne doit laisser aucun doute quant à vos habilitations. Vous devez passer un concours externe et interne avec conditions de diplôme et/ou examen d'intégration en fonction du cadre d'emploi. Pour cela vous devez suivre l'une de ces filières :

    Diplôme d'État d'assistant(e) de service social(e) (DEASS).
  • Diplôme d’éducateur spécialisé (DEES).
  • Diplôme de conseiller en économie sociale et familiale (DECESF).
  • DUT carrières sociales option assistance sociale.

Vous pouvez éventuellement vous spécialiser dans l'un de ces champs de référence : l'aide sociale à l'enfance, aux personnes âgées, aux agents de la collectivité, etc.