Trouvez le cv parfait

Devenir psychologue

Attention, sachez que le titre de psychologue, en France, est réglementé. Ces professionnels de la santé, qu’ils exercent en libéral ou salarial, sont recensés sur le répertoire national Adeli. Pour pratiquer ce métier, l'obtention d'un diplôme de niveau bac+5 est requise. Dans le cas d’une reconversion professionnelle, il est bon de considérer que la route pourra paraître longue.

Qu’est-ce qu’un psychologue et quelles sont ses responsabilités ?

La psychologie est une science variée qu’il est difficile de définir sans prendre en compte un domaine d’activité spécifique. Cependant, tous les professionnels de cette filière présentent des qualités en commun et ont des fonctions particulières à accomplir.
Quelle que soit sa spécialité, un psychologue est une personne avec laquelle les patients doivent se sentir en confiance pour pouvoir se livrer. Son rôle est d’aider ces derniers grâce à la réalisation de thérapies et à résoudre les difficultés mentales ou morales qui les empêchent de s’épanouir et de vivre pleinement.

Pour les guider dans ce travail d’introspection, qui leur permettra de se soigner ou tout simplement de s'accepter tels qu'ils sont, le psychologue doit faire preuve d’empathie. Son écoute est patiente et active à la fois. C’est un professionnel attentif plutôt que complaisant, capable de mettre en place des stratégies, parfois complexes, pour analyser et traiter la psyché humaine.
Son but est d’amener ses patients à trouver, en eux-mêmes, les réponses à leurs maux. Pour cela, il lui faut poser des diagnostics justes grâce à des évaluations psychologiques méticuleuses.

Qu’il agisse avec des individus ou des groupes, il doit, constamment, se questionner sur le type de thérapie la plus adaptée pour chacun de ses patients.
Lorsqu’il travaille en équipe, avec d’autres professionnels (éducateurs, médecins, etc.), il est dans l’obligation de sensibiliser ces derniers sur l’importance de prendre en considération le caractère psychologique de leur patient.
Il est également tenu de faire évoluer la science de la psychologie. Pour cela, il peut enseigner, proposer des activités ludiques, partager les résultats de certaines études ainsi que ses conclusions, ou encore, participer à des conférences.

Quels sont les différents types de psychologues ?

Psychologue libéral

C’est à lui de définir sa spécialité. Il peut aussi bien accompagner des individus que des collectifs.

Psychologue clinicien

On le trouve dans certains domaines hospitaliers tels que la psychiatrie, la gérontologie et la pédiatrie ainsi que dans les crèches, centres médico-psychopédagogiques, services d’aide sociale à l’enfance ou centres de Protection maternelle et infantile, où il s'occupe des enfants. Il travaille également main dans la main avec la justice, afin d'œuvrer pour la protection judiciaire de la jeunesse en fournissant, entre autres, des rapports d’expertise.

Psychologue de l’éducation nationale ou psychologue scolaire

De la maternelle aux universités, il accompagne les élèves dans le but de les pousser vers la réussite, en les aidant à surmonter les difficultés auxquelles ils ont à faire face durant leur parcours pédagogique. Il peut aussi exercer comme conseiller d’orientation dans les collèges et lycées.

Psychologue de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ)

Il intervient dans les maisons de jeunesse, établissements de placement ou établissements pénitentiaires pour mineurs.
C’est un fonctionnaire public qui suit les mineurs et jeunes majeurs en situation de précarité et carence affective extrêmement complexe.

Psychologue du travail

Généralement employé par une entreprise, il peut y réaliser plusieurs tâches, du recrutement à l’organisation de la production, en passant par la formation et le suivi du personnel.
Selon le besoin, il conduit des sessions individuelles ou collectives et se préoccupe de l’influence des conditions de travail sur les salariés. Il aide ces derniers à gérer le stress ou les conflits en lien avec leur activité professionnelle. Il est aussi responsable d'accompagner leurs réactions psychologiques lors de changement de poste.

Psychologue formateur ou social

Également relié au secteur de l’emploi, il a pour rôle de former des adultes ou de travailler dans le service des ressources humaines d’une entreprise.

Psychologue cognitiviste

Ce dernier analyse le comportement des gens. Les résultats de ces études intéressent, entre autres, les publicitaires, les sociétés de marketing, les créateurs de sondages en tout genre, les cabinets de recrutement, les structures en charge de l’orientation et de l’insertion, etc.

Quelles sont les qualités indispensables pour être un bon psychologue ?

Comme nous l’avons vu, il existe une grande variété de psychologues et chaque spécialité requiert des compétences spécifiques différentes. Cependant, en général, pour s'épanouir dans l'exercice de ses fonctions, un psychologue doit posséder les atouts suivants :

  • Aimer travailler avec les autres et être bienveillant ;
  • Avoir une écoute généreuse et attentive ;
  • Révéler des facilités de communication et se montrer disponible ;
  • Faire preuve d’empathie et de non-jugement ;
  • Avoir une grande capacité de concentration ;
  • Posséder des facultés d’observation et d’analyse ;
  • Être capable d’élaborer et de mettre en place des stratégies thérapeutiques efficaces ;
  • Jouir d’une stabilité émotionnelle ;
  • Savoir prendre du recul.

Quelle est la formation nécessaire pour devenir psychologue ?

Pour exercer en tant que psychologue, il est incontournable d’avoir un niveau d’étude Bac +5. Pour cela, il faut, dans un premier temps, passer son Bac puis une licence de psychologie (parcours universitaire de 3 ans).
Ensuite il est possible d’obtenir les différents diplômes suivants :

  • Bac +5 en Psychologie (avec un Master 2 Pro ou un Master 2 Recherche) - cursus universitaire ;
  • DESS (Diplôme d’études supérieures spécialisées) + Master 2 en psychologie ;
  • DEA (Diplômes d’études approfondies) en psychologie (avec un stage professionnel) ;
  • Diplôme d’État de conseiller d’orientation-psychologue ou de psychologue scolaire ;
  • Diplôme de psychologue du travail dispensé par le CNAM (Centre National des Arts et Métiers) ;
  • Diplôme délivré par l'École privée Psychoprat’ de psychologues praticiens (à Paris ou à Lyon) - environ 120 places par an - coût annuel : 6 340 €.

Sachez également que, pour les domaines suivants, en plus du diplôme de niveau Bac +5, il sera nécessaire de passer un concours :

  • Psychologue scolaire : concours de recrutement des psychologues de l'Éducation nationale + un an de stage de formation au sein de l'Éducation nationale.
  • Psychologue de la PJJ : concours interne, pour les personnes bénéficiant du statut de fonctionnaire public, ou concours externe, pour les autres + formation de 8 semaines à l'ENPJJ (École nationale de la protection judiciaire de la jeunesse)

Quel est le salaire d’un psychologue ?

Dû à la variété de leurs domaines d’actuation, les psychologues gagnent des salaires assez différents selon leur spécialité. Comme dans toutes les filières, leurs revenus augmenteront conformément à leur ancienneté et à leur expérience. En général, les professionnels qui exercent dans des établissements privés ou à leur compte, en libéral, gagnent plus que ceux qui travaillent dans le public.
La plupart des psychologues, en centres hospitaliers publics, sont soumis au régime dit de classe normale ; leurs revenus sont calculés sur la base des salaires des personnels civils et militaires de l'État.

Dans le même secteur, selon les caractéristiques de leurs emplois, certains psychologues peuvent également percevoir une rémunération hors classe, supérieure à la précédente.
Ainsi le revenu de base peut varier de 1 600 € pour les débutants (puis un peu plus de 1 800 € après la première année d'exercice) jusqu’à plus de 3 000 € en fin de carrière.

Le salaire moyen des psychologues hors classe varie entre 2 300 € et plus de 3 600 €. Dans le secteur privé, selon la convention sur laquelle se base le calcul de sa rémunération, un psychologue peut gagner entre 2 300 et 3 000 € à ses débuts, jusqu’à atteindre un salaire d’environ 4 000 € en fin de carrière. Encore une fois, ses revenus augmentent progressivement au long de ses années d’activité. Ces chiffres servent de référence, notamment lors de la négociation d’un salaire, mais peuvent être, dans la pratique, bien différents.

L’importance de bien rédiger sa lettre de motivation

Dans un contexte actuel, où les demandes d’emploi dans ce domaine sont largement supérieures à l’offre, il n’est pas toujours évident pour les jeunes psychologues, tout juste diplômés, de trouver du travail.

Il faut cependant persévérer et prendre en compte qu’accepter, par exemple, un premier poste dans une zone plus reculée, dans l’optique de s'insérer dans ce milieu et progresser ultérieurement, peut être une stratégie judicieuse.

Dans tous les cas, il est primordial de bien structurer son CV de psychologue et de soigner la rédaction de sa lettre de motivation. C’est ce qui fera la différence auprès des personnes responsables de recrutement, à la recherche de nouveaux employés. Les recruteurs seront rassurés sur votre capacité à être embauché.

En plus de se montrer méthodique et attentionné, bien que cela puisse paraître évident, il est important de mentionner dans sa lettre de motivation, sa volonté d’aider son prochain et d’alléger ses souffrances.

Quelques conseils pour votre premier entretien

La psychologie est un métier de communication. Il est essentiel, lors d’un entretien, de faire valoir ses capacités d’expression orale, mais également d’écoute. Il faut donc savoir prendre le temps de bien comprendre les questions de son interlocuteur, plutôt que de vouloir y répondre hâtivement. Pour cela, il est important de se présenter à cet entretien en toute sérénité, afin de rester concentrer et faire preuve de confiance en soi.