Les individus qui choisissent de travailler dans le domaine de la santé le font bien souvent par vocation. Ce sont effectivement des carrières passionnantes qui demandent beaucoup de rigueur, des qualités humaines et des connaissances scientifiques. C’est un métier à responsabilité, car, en effet, vous avez la santé d’autrui entre vos mains. Certaines de ces professions, comme médecin généraliste ou sage-femme existent dans tous les pays, et ce, depuis la nuit des temps. D’autres sont plus récents et sont la conséquence des besoins humains de nos sociétés, comme le métier d’aide-soignant ou l’assistant dentaire. Découvrez les dix principaux métiers du médical et du paramédical. Sont-ils faits pour vous ? Vous qui aimez prendre soin, vous y trouverez probablement votre bonheur avant de faire votre CV santé.

Le médecin, généraliste ou spécialisé

Le médecin est le professionnel de santé que tout le monde connaît. Il peut être le médecin de famille, le médecin conseil, le médecin urgentiste, nous avons tous déjà été amenés à le rencontrer. C’est un métier qui demande des études poussées, souvent débutées dès la sortie du lycée. La possibilité qui s’offre alors aux étudiants sera d’exercer en tant que généraliste ou de poursuivre une spécialisation (dentiste, psychiatre, allergologue, pédiatre, dermatologue, ORL, etc.). Le médecin reçoit ses patients, puis il établit un diagnostic médical. Ensuite il les oriente vers d’autres spécialistes de santé, puis il prescrit un traitement qui permettra la guérison ou l’amélioration des symptômes.

Le pharmacien, expert des médicaments

C’est un professionnel de santé spécialiste de tous les médicaments. À la sortie d’un rendez-vous médical, vous allez généralement à la pharmacie avec une ordonnance prescrite par le médecin. Le pharmacien d’officine décrypte celle-ci puis vous délivre le traitement dont vous avez besoin. Il sait aussi faire des préparations, il connaît la chimie, la phytothérapie et les thérapies alternatives et réalise depuis peu certains vaccins ou tests (antigénique, par exemple). Le pharmacien peut également exercer ses fonctions dans d’autres sphères, telles que l’armée, les hôpitaux, les laboratoires, la distribution, la vente ou encore la recherche. C’est un métier qui nécessite d’aimer le contact humain et l’univers scientifique.

L’aide-soignant, le professionnel du soin aux personnes en perte d’autonomie

L’aide-soignant est proche de ses patients. Effectivement, il exerce principalement en institution ou au domicile de personnes ayant besoin d'aide pour les gestes du quotidien. Par exemple, il se rend au domicile d’individus porteurs de handicaps pour les assister lors de leur toilette. Ils peuvent également accompagner la prise de traitement des personnes âgées. Dans les établissements accueillant des personnes ayant un handicap, ils aident à l'habillement, aux déplacements ou à la prise du repas. Ils sont au plus près des individus et pour cela ils doivent généralement avoir une bonne forme physique, car dans ce métier, il y a beaucoup de manipulations (pour passer d’un fauteuil roulant à une chaise, par exemple).

La sage-femme, la professionnelle de la naissance, de la grossesse et du post-partum

Le métier de sage-femme, ou maïeuticienne, est une profession en grande majorité pratiquée par des femmes. Ce sont des expertes qui accompagnent les femmes tout au long de leur vie, de l’adolescence à la ménopause. Elles ont un rôle particulier notamment pendant la grossesse et l’accouchement. Certaines sage-femmes exercent en cabinet libéral, proposant ainsi des consultations de gynécologie ou de suivi de grossesse ou d’accouchement. Certaines d’entre elles accompagnent même les accouchements à domicile, mais elles sont rares. La majorité de ces professionnelles travaillent en milieu hospitalier dans les maternités. Leur rôle est alors d’accueillir les femmes enceintes et leur conjoint pour leur suivi. Elles sont bien sûr essentielles dans ces établissements, puisqu’elles reçoivent les mères sur le point d’accoucher. Elles sont à leur côté jusqu’à la naissance du bébé, leur prodiguant les informations sur leurs droits, soins, assistance et écoute. Elles ont également des connaissances en allaitement, ce qui leur permet d’accompagner les jeunes mamans dans cette démarche. Enfin, elles sont présentes lors des jours suivants la naissance de l’enfant afin de s’assurer que sa mère et lui sont en bonne santé.

L’infirmier, le professionnel de soin indépendant et polyvalent

L’infirmier est peut-être l’un des professionnels de santé le plus courant dans les structures hospitalières. Effectivement, il exerce dans tous les établissements qui prodiguent du soin à des personnes. Il peut également travailler en libéral, au domicile de ses patients. Ils sont absolument nécessaires dans les lieux géographiquement isolés, par exemple, pour accompagner le traitement des personnes âgées. En hôpital, ils travaillent dans tous les services : urgences, pédiatrie, gériatrie, maternité, gynécologie, etc. Ils savent réaliser tous les gestes techniques tels que vaccins, piqûres, bandages, premiers secours, nettoyage des plaies, des brûlures, ainsi que tous les soins spécifiques relatifs aux services dans lesquels ils sont affectés. C’est aussi un métier majoritairement féminin.

L’ambulancier, le transport de santé

L’ambulancier transporte les patients ne pouvant pas se rendre eux-mêmes à leur rendez-vous médical. Par ailleurs, l’ambulancier exerce également dans les services de secours, il peut alors être amené à utiliser son gyrophare pour aller en urgence sur les lieux d’un accident. Il transporte aussi les personnes secourues vers le centre d’urgence le plus proche. Pour cette raison, il doit avoir de bonnes capacités à garder son sang-froid et savoir très bien conduire sans subir de stress. Il porte une grande responsabilité. Il a de même un rôle d’auxiliaire de santé et il s’assure que le patient transporté est confortablement installé. Dans le cas d’une urgence, il doit savoir manipuler des appareils d’assistance médicale.

L’anesthésiste réanimateur, le spécialiste des opérations sous anesthésie

C’est avant tout un médecin qui a une spécialisation. Il existe aussi des infirmiers possédant cette spécificité d’accompagner les opérations sous anesthésie. Le rôle de ce professionnel est donc la prise en charge des personnes allant subir une anesthésie générale ou locale. Il rencontre le patient pour s’assurer qu’il n’a aucune allergie ou contre-indication aux produits qu’il utilise. Le jour de l’opération, il endort le patient et le surveille pendant tout le déroulement. Il est présent lors du réveil et pour les douleurs du post-opératoire. Il manipule divers instruments de surveillance sophistiqués pour mesurer l’oxygène dans le sang, les battements du cœur et l’état général de la personne opérée. Il maîtrise parfaitement les dosages des produits qu’il inculque aux patients en fonction de leur poids, de leur pathologie et de leurs antécédents médicaux.

L’assistant dentaire, secrétaire et aide aux soins des dents

L’assistant dentaire travaille dans les cabinets des dentistes. C’est un professionnel qui remplit plusieurs fonctions. Premièrement, il assure le versant administratif et la gestion du lieu. Effectivement, il accueille les clients, il reçoit les appels, prend les rendez-vous et encaisse les paiements. Il classe les dossiers et fait le lien avec la sécurité sociale et les partenaires (prothésistes, laboratoires, etc.). L’autre aspect de son travail est technique puisqu’il est présent aux côtés du dentiste lors des soins effectués auprès des patients. Il passe les instruments au médecin, il fait les préparations de ciment ou d’amalgames, développe les radios et installe les personnes dans le fauteuil. Dans cette profession, il faut aimer le contact avec les patients et maîtriser correctement les suites bureautiques.

L'auxiliaire de puériculture, le spécialiste de la petite enfance

L’auxiliaire de puériculture exerce auprès des enfants en bas âge. Il peut travailler en PMI (Protection Maternelle Infantile), en institution, en crèche, en hôpital, en maternité, au domicile, dans des pôles d’urgence ou encore dans des structures du médico-social. C’est un expert des soins aux bébés et aux tout petits, avec ou sans pathologie. Il exerce toujours au sein d’une équipe composée d’autres professionnels, éducateurs de jeunes enfants, travailleurs sociaux, médecins, psychomotriciens, etc. Bien souvent, les auxiliaires de puériculture ont un rôle de veille vis-à-vis des services départementaux de la protection de l’enfance.

Le kinésithérapeute, l’expert en rééducation du corps

Ce professionnel du paramédical accompagne les patients qui ont subi une blessure, une opération ou souffrant d’une affection longue durée. Par exemple, à la suite d’une entorse de la cheville, vous passez quelque temps immobilisé, puis quand vient le temps de se remettre à marcher, vous vous rendez chez le kinésithérapeute. En effet, celui-ci vous montrera comment renforcer les muscles autour de votre cheville pour ne plus vous faire mal. Ce sont des spécialistes du corps et ils peuvent aussi bien travailler dans la préparation physique que dans des centres thérapeutiques pour patients ayant un handicap moteur. Il exerce ses fonctions auprès des adultes, des enfants et des personnes âgées. Il est en libéral ou dans des cabinets, associé à d’autres kinésithérapeutes ou à des professionnels du paramédical.

En conclusion

Les métiers de la santé, du médical et du paramédical sont extrêmement gratifiants, car vous contribuez au bien-être des gens et à leur vitalité physique et mentale. Ce sont également des activités qui demandent d’avoir un sens des responsabilités affuté et de grandes connaissances scientifiques. Ce milieu professionnel comporte de nombreuses fonctions et les années d’étude vont de quelques mois de formation à plusieurs années. Ces métiers sont une valeur sûre, puisqu’ils ne disparaîtront jamais et nous seront toujours indispensables.