Trouvez le cv parfait

Devenir commis de cuisine

Un commis de cuisine est un maillon essentiel de la brigade de cuisine dans laquelle il exerce. Il assiste les cuisiniers dans toutes les étapes de la préparation des mets. Si vous souhaitez entamer une carrière dans la cuisine, sachez que vous devrez commencer par ce poste pour ensuite gravir les échelons et peut-être devenir chef de votre propre restaurant. Voici un tour d'horizon du métier de commis de cuisine, comprenant les missions exercées, les qualités nécessaires, les conditions d’accès, les perspectives d’évolution et le salaire. Nous vous donnons aussi quelques conseils pour réussir un entretien d’embauche et ainsi optimiser vos chances de devenir commis de cuisine.

Qu’est-ce qu’un commis de cuisine ?

Le rôle du commis de cuisine: ses missions

Le commis de cuisine assiste les cuisiniers dans toutes les étapes de la préparation des plats, de l’épluchage des légumes au nettoyage en fin de service. Il est l’assistant des cuisiniers qui sont placés plus haut que lui dans la hiérarchie de sa brigade.

Les missions du commis de cuisine

Le commis de cuisine applique les instructions qui lui sont données par le chef de cuisine, un sous-chef ou un chef de partie. Au quotidien, il :

  • Épluche les légumes, vide les volailles et écaille les poissons ;
  • Rassemble et pèse les ingrédients ;
  • Surveille les cuissons ;
  • Prépare des garnitures ;
  • Nettoie le matériel et les postes de travail pendant le service ;
  • Participe au dressage des assiettes ;
  • Remet des plats en température ;
  • Range et nettoie la cuisine et les réfrigérateurs en fin de service ;
  • Maîtrise et respecte les règles d’hygiène et de sécurité.

Son environnement de travail

L’environnement de travail du commis de cuisine sera radicalement différent s’il est employé dans un petit restaurant familial, un établissement multiétoilé, une cantine scolaire, un établissement pour personnes âgées ou encore un restaurant d’entreprise.

Il existe tout de même quelques constantes puisque le commis de cuisine travaille toujours en équipe, dans un environnement dynamique et exigeant.

C’est Auguste Escoffier, aussi appelé le “roi des cuisiniers”, qui a utilisé le premier le terme de “brigade” pour désigner une équipe travaillant en cuisine. Cela donne une idée de la rigueur militaire dont les personnes exerçant dans la restauration doivent faire preuve au quotidien.

Les qualités requises pour devenir commis de cuisine

Le commis de cuisine doit avant tout être passionné de cuisine pour pouvoir s’épanouir dans son poste. Il doit être curieux et observateur pour apprendre des cuisiniers qui sont mieux placés que lui dans sa brigade.

Il doit savoir rester concentré et calme tout au long du service et se rendre disponible à tout moment pour assister son ou ses chefs. Un bon commis de cuisine résiste au stress du service et ne perd pas ses moyens face à des évènements agaçants comme un plat qui brûle ou une casserole qui tombe au sol.

Le commis de cuisine, à l’aise avec l’autorité, doit appliquer les ordres sans nécessairement attendre de formules de politesse.

Il doit aussi être très ponctuel et précis dans ses gestes. Il est en bonne forme physique pour supporter le rythme soutenu des services successifs.

Le commis de cuisine sait travailler en équipe, gérer les priorités, et sait aussi être autonome dans la réalisation des missions qui lui sont confiées.

Les avantages et inconvénients du métier de commis de cuisine

Les avantages du métier de commis de cuisine

Le rôle du commis de cuisine étant d’assister les cuisiniers plus expérimentés de sa brigade, il peut apprendre et se perfectionner à leur contact, pour espérer gravir les échelons. Il est facile de se faire embaucher pour une saison à l’étranger, ce qui permet aux jeunes commis de voyager et d’acquérir une culture culinaire cosmopolite.

Le métier est d’autant plus intéressant pour un commis qui travaille auprès de chefs talentueux. Il s’agit souvent d’une vocation et le commis s’épanouit en se rendant indispensable pour son chef, tout en accumulant de l’expérience, des savoir-faire et des connaissances qui lui permettront de se voir confier des responsabilités.

Selon l’établissement dans laquelle il exerce, le commis de cuisine peut proposer des idées pour améliorer l’organisation du service ou les menus.

Les inconvénients du métier de commis de cuisine

Dans la plupart des établissements, étoilés ou non, les services sont particulièrement stressants. Le commis est souvent sollicité et n’a pas une minute de répit de son arrivée en cuisine à la fermeture de l’établissement.

Il travaille souvent selon des horaires décalés et est sujet à des blessures, notamment des coupures.

Comment devenir commis de cuisine ?

Il est tout à fait possible de vous faire recruter dans un restaurant sans diplôme, mais sachez qu’il sera plus facile pour vous de trouver un emploi et d’être performant si vous avez étudié ce métier qui requiert la maîtrise de savoir-faire technique.

Diplômes requis pour devenir commis de cuisine

Les diplômes suivants peuvent vous permettre d’exercer le métier de commis de cuisine :

  • Le Certificat de Qualification Professionnel (CQP) Commis de cuisine s’obtient en un an, grâce à un contrat de professionnalisation, accessible après un parcours de formation continue ;
  • Le CAP Cuisine s’obtient en deux ans et est accessible dès la fin de la troisième. Vous pouvez choisir l’apprentissage ou la voie scolaire ;
  • Le Bac Pro Cuisine s’obtient en trois ans après la troisième, en intégrant une seconde professionnelle Métiers de l'hôtellerie-restauration. Si vous êtes déjà titulaire d’un CAP Cuisine, vous pourrez préparer le Bac Pro Cuisine en deux ans sous certaines conditions.

Les débouchés

L’employabilité

Les commis de cuisine décrochent rapidement un emploi car beaucoup de postes sont à pourvoir sur l’ensemble du territoire français. Les personnes formées en France sont particulièrement recherchées à l’étranger, notamment dans les pays anglo-saxons.

Le salaire

Le salaire d’un commis de cuisine débutant est équivalent au SMIC hôtelier, ce qui correspond à 1 804 euros bruts par mois. Ce SMIC hôtelier est complété par des primes compensant les conditions de travail souvent difficiles et les horaires décalés. Ce salaire de base peut être plus important dans un restaurant prestigieux.

Bien évidemment, le salaire augmentera avec l’expérience, les diplômes obtenus, les formations suivies et l’évolution de carrière.

Les évolutions de carrière

Après quelques années d’expérience, le commis de cuisine peut devenir cuisinier, sous-chef ou chef de cuisine. Il peut changer d’établissement et rejoindre un établissement plus prestigieux, selon ses ambitions. À terme, il peut songer à ouvrir son propre restaurant.

Les horaires de travail

En règle générale, le commis de cuisine est soumis à des horaires fractionnés et décalés, y compris les week-ends et les jours fériés.

Quelques conseils pour trouver rapidement un emploi de commis de cuisine

Comment bien préparer votre CV ?

Votre CV commis de cuisine doit être assez clair visuellement pour que vos expériences en lien avec la cuisine soient immédiatement identifiables par le recruteur. Si vous n’avez aucune expérience professionnelle dans le domaine, mettez en avant des éléments qui prouvent qu’il s’agit de votre passion, comme la participation à des concours de cuisine.

Vos études sont évidemment très importantes, tant en ce qui concerne les diplômes obtenus que les stages réalisés. N’hésitez donc pas à préciser toutes vos expériences et vos compétences acquises au long de votre parcours. Même si toutes les compétences que vous avez n’ont pas de rapport direct avec le métier de commis de cuisine, il est important pour le recruteur de savoir ce dont vous êtes capable.

Comment bien rédiger votre lettre de motivation ?

Votre lettre de motivation doit démontrer que la cuisine est votre passion. Le recruteur sait à quel point ce milieu est exigeant, et que le poste de commis de cuisine peut parfois s’avérer ingrat. Toutefois, il vous faudra commencer par cette fonction et vous devrez donc faire preuve d’une volonté de fer, d’autant plus si vous postulez dans un établissement prestigieux. N’écrivez pas une lettre unique pour tous les restaurants dans lesquels vous postulez. Adaptez votre discours, évoquez le chef de l’établissement considéré et éventuellement son plat signature, pour que le recruteur comprenne que vous êtes sincèrement intéressé par le poste.

Comment réussir votre entretien ?

En cuisine, la pratique étant plus importante que les discours, n’hésitez pas à demander à réaliser un essai. Présentez-vous dans une tenue professionnelle, sans accessoires inutiles. Veillez à ce que vos vêtements et vos mains soient parfaitement propres, pour que le recruteur ne doute pas de votre hygiène, ce qui est primordial en cuisine. Montrez-vous intéressé par la brigade que vous souhaitez intégrer. Posez des questions pertinentes, demandez à visiter l’ensemble de l’établissement et essayez d’en comprendre les valeurs pour mieux appréhender les attentes de la clientèle.

D’autres conseils pour bien réussir votre entretien d’embauche et décrocher votre emploi de commis de cuisine est de faire preuve d’une ponctualité parfaite. Il faut aussi montrer que vous faites preuve d’une grande disponibilité, ce qui est primordial pour ce travail. Vous n’hésitez pas à travailler à différentes heures pour terminer les tâches en cuisine. Si vous postulez dans une zone touristique, il faut aussi prévoir de travailler en été.