Trouvez le cv parfait

Devenir assistant RH

Indispensable pour soutenir le responsable ressources humaines, l’assistant RH est chargé de la prise en main de nombreuses tâches quotidiennes, administratives ou stratégiques. Il est alors assurément un pilier pour le bon fonctionnement de son entreprise. Vous désirez en savoir plus sur le métier d’assistant RH ? Toutes les informations qu’il vous faut sont ici.

Qu’est-ce qu’un assistant RH ?

L’assistant RH, ou assistant ressources humaines, appui son supérieur des ressources humaines au sein de son entreprise. Généralement, un assistant ressources humaines est nécessaire dans de grands groupes où le travail ne manque pas. Il exerce alors surtout ses tâches au niveau administratif et opérationnel. Parfois, l’assistant RH peut être appelé attaché ressources humaines ou encore chargé de recrutement.

Le rôle et les missions d’un assistant RH

Le rôle principal de l’assistant RH est d’établir un lien entre les employés de son entreprise et sa direction directe en ressources humaines. Il se charge ainsi généralement de la communication interne de son groupe, du recrutement de nouveau personnel ou bien de tâches plus administratives comme la réalisation des fiches de paie.

La plupart du temps, ce sont de jeunes diplômés qui occupent ce type de poste. Le métier d’assistant ressources humaines est en effet une porte d’entrée excellente pour eux, et le meilleur moyen de gagner en expérience et en compétences.

Les missions de l’assistant RH sont alors variées et dépendent bien entendu du type d’entreprise auquel il fait partie. Cependant, elles peuvent être résumées comme suit :

  • Gestion et administration du personnel : tout nouveau collaborateur à intégrer l’entreprise est pris en charge par l’assistant RH. Il s’occupe ainsi des absences, des congés ou des accidents de travail. Mais également des plannings, des courriers ou encore des démissions ou licenciements.
  • Recrutement : l’assistant ressources humaines peut être amené à rédiger des offres d’emplois selon les besoins de son entreprise, de sélectionner les candidats puis de réaliser les contrats de travail.
  • Gestion des paies : l’assistant RH prend en charge la réalisation des fiches de paie ou de transmettre toutes les informations nécessaires au responsable.
  • Les plans de formation : il peut enfin être amené à organiser des plans de formation selon les besoins de ses collaborateurs. Il prend alors en charge la mise en place du financement et de l’accompagnement du projet.

Les qualités requises pour devenir assistant RH

En ce qui concerne les qualités techniques nécessaires pour exercer en tant qu’assistant RH, ces dernières se focalisent surtout dans le domaine administratif. En effet, il est primordial pour un assistant ressources humaines de maîtriser des analyses financières et la comptabilité. De même, il lui faut pouvoir utiliser de nombreux logiciels comme Cegid ou encore SAGE pour la réalisation des fiches de paie, ou les outils bureautiques lors de la rédaction de rapports. Il est important également de posséder certaines connaissances en gestion des ressources humaines ou en gestion de l’emploi et des parcours professionnels. Enfin, et suivant l’endroit où il exerce, la maîtrise de l’anglais et d’un vocabulaire professionnel est souvent nécessaire.

En plus des compétences techniques, certaines capacités personnelles peuvent être de grande aide pour exercer en tant qu’assistant RH. L’adaptabilité et la prompte réactivité sont largement appréciées et nécessaires. Les textes de loi sont en constante évolution, il doit donc se tenir informé constamment de ces changements. De même, l’assistant RH doit pouvoir répondre avec efficacité aux demandes de ses collaborateurs ou de ses supérieurs.

Un esprit d’analyse et de synthèse est indispensable pour la rédaction des rapports de l’entreprise, ainsi qu’une facilité relationnelle. Finalement, il est essentiel d’être autonome et à l’épreuve du stress. La plupart du temps, il est en effet confronté à des dates limites ou à une certaine pression professionnelle.

Quels sont les avantages et inconvénients de l’assistant RH ?

Les avantages de devenir assistant RH

L’avantage certain d’exercer en tant qu’assistant RH est la possibilité d’apprentissage. Ceci assure à l’employé de bonnes évolutions professionnelles, parfois au sein même de l’entreprise. De plus, c’est une activité professionnelle qui amène à réaliser de nombreuses tâches. Vous ne vous ennuierez pas.

Les inconvénients de devenir assistant RH

Il existe quelques inconvénients auxquels peut se confronter un assistant RH. L’un d’eux est principalement la concurrence actuelle sur le marché de l’emploi de ce métier. En effet, il existe beaucoup de concurrents et il est donc nécessaire de pouvoir se démarquer. De plus, c’est un métier qui demande une bonne résistance à la pression et au stress. Un assistant RH peut être amené à gérer certaines situations difficiles, comme un licenciement, ainsi que de devoir rendre des rapports dans un délai limité.

Comment devenir assistant RH ?

Les formations en bac+2

Il est possible d’accéder au poste d’assistant RH à la suite de l’obtention d’un bac+2. Certains BTS ou BUT forment à la perfection dans ce domaine. Il est possible de suivre ces formations en modalité d’apprentissage ou bien en cursus initial. On peut par exemple citer le BTS Assistant de direction ou bien le BUT Gestion des entreprises et des administrations.

Les formations en bac+3

Il est également possible de se spécialiser plus avant par la réalisation d’une licence. Ceci vous assure l’acquisition d’un plus grand nombre de compétences et donc de meilleures chances d’insertion professionnelle. Une licence professionnelle avec une spécialité gestion des ressources humaines, ou une licence en droit, économie, gestion des ressources humaines sont par exemple envisageables.

Les formations en bac+5

Atteindre le niveau bac+5 est de plus en plus apprécié par les entreprises qui peuvent préférentiellement recruter des assistants RH avec ce diplôme en particulier. Pour cela, il est possible de s’orienter vers un master, ou bien d’entrer dans une grande école.

De nombreux masters existent comme par exemple le master pro spécialité Droit des activités économiques et sociales, ou le master pro spécialité RH. En ce qui concerne les grandes écoles, l’étudiant peut se décider pour l’IEP, l’institut d’études politiques, un MBA, une école de commerce ou bien un IAE, un Institut d’administration des entreprises.

Le salaire d’un assistant RH

Le salaire d’un assistant RH varie surtout selon son expérience et la taille de l’entreprise où il exerce. En ce qui concerne un jeune assistant, le salaire peut ainsi varier entre 1500 à 1800 euros bruts mensuels. Les plus expérimentés peuvent atteindre les 3000 euros bruts par mois.

Les perspectives professionnelles d’un assistant RH

Un assistant ressources humaines possède de grandes possibilités d’évolution une fois son expérience gagnée. Il peut ainsi prétendre à un poste de responsable des ressources humaines, de responsable formation, de chargé de recrutement, d’adjoint au chef du personnel…

Avoir un bon CV

Étant donné son évolution dans les domaines de l’administratif, il est essentiel qu’un assistant ressources humaines réalise un curriculum vitae de bonne qualité.

Un CV assistant ressources humaines doit présenter clairement l’ensemble des informations de son parcours. Il est important de détailler ses apprentissages ou des stages réalisés. En effet, lors de chacune de ses expériences, l’assistant RH a pu acquérir certaines compétences qui peuvent intéresser les recruteurs.

De plus, pensez à soigner la mise en page et le design de votre CV. Ceci est important pour permettre au lecteur de trouver l’information qui l’intéresse. Un curriculum vitae difficile à lire risque fort de ne pas être retenu. Distinguez donc chaque section à l’aide de formes ou d’un certain style qui vous représente. N’hésitez pas enfin à mettre en valeur certains mots-clés qui peuvent intéresser le recruteur.

Rédiger sa lettre de motivation

En plus d’un curriculum vitae, il vous faudra très certainement réaliser une lettre de motivation. Celle-ci est essentielle pour permettre au recruteur de mieux cerner votre intérêt à rejoindre son entreprise.

Une bonne lettre de motivation ne doit pas être trop longue. Les informations doivent être claires et précises et ne pas perdre le lecteur. Commencez par vous présenter brièvement, ainsi que votre parcours. Vous pouvez également ajouter quelques informations relatives à l’entreprise pour démontrer que votre profil s’adapte à cette dernière. De plus, reliez certains de vos succès ou de vos apprentissages aux données de l’offre d’emploi.

Préparer et réussir l’entretien d’embauche

Finalement, vous êtes arrivé à la dernière étape du processus. Il vous faut passer l’entretien d’embauche. Il est important pour cela de vous préparer en amont. Vous éviterez ainsi du stress inutile, ainsi que des blancs dans la conversation ou des hésitations.

Ainsi, entraînez-vous par exemple à vous présenter, généralement demandé en début d’entretien. Faites un résumé clair et concis de votre profil qui donnera toutes les informations nécessaires au recruteur. Renseignez-vous également sur l’entreprise, ses valeurs, pour pouvoir montrer votre intérêt, ainsi que de vous donner l’opportunité de poser certaines questions lors du rendez-vous.

Vous pouvez finalement vous préparer à répondre à certaines questions. Listez vos qualités et vos défauts, pensez bien à pourquoi vous êtes fait pour le poste ou encore ce que vous pourriez apporter à l’entreprise. Enfin, soignez votre tenue et n’arrivez pas en retard. La première impression est en effet primordiale lors d’un contact avec une nouvelle entreprise.

Nous utilisons des cookies pour gérer notre site web, analyser votre utilisation de nos services, gérer vos préférences en ligne et personnaliser le contenu des annonces. En acceptant nos cookies, vous obtiendrez un contenu pertinent et des fonctionnalités de médias sociaux, des publicités personnalisées et une expérience de navigation améliorée.