Trouvez le cv parfait

Devenir ingénieur informatique

À l’ère du numérique, l'ingénierie informatique ne cesse de prendre de l’ampleur. Dans ce domaine en perpétuelle innovation, les personnes créatives et responsables pourront s'accomplir. Ingénieur informatique est un métier sécurisant car, bénéficiant déjà d’un taux d’employabilité élevé, il offre des perspectives prometteuses. En effet, les besoins des entreprises continuent d’augmenter. C’est sûrement pour cela, qu’aujourd’hui, 16 % des jeunes désireux de devenir ingénieurs se tournent vers la voie de l'informatique. Sans oublier le fait que ce domaine est varié et englobe plusieurs types de professions particulières.

Quelles sont les différentes filières informatiques ?

  • Ingénieurs en systèmes d’information (plus de 44 % des employés)
    : ils travaillent généralement en entreprise ou au sein de sociétés de services informatiques (SSII). Ils se doivent d’y assurer la maintenance des systèmes ainsi que d’actualiser les logiciels déjà existants ou d’en développer et d’en intégrer de nouveaux pour optimiser le fonctionnement de l’institution qui les emploie.
  • Informaticiens de gestion (27 % des employés)
    De même que les précédents, ils travaillent en entreprise ou en SSII. Ils peuvent aussi bien être gestionnaires, managers ou responsables du système informatique. Ils sont chargés de développer des logiciels de traitement de données.
  • Ingénieurs réseau et télécoms (environ 11 % des employés)
    Leur métier consiste à améliorer ou développer de nouvelles techniques d’information et de communication (NTIC) par réseau, tels qu'internet ou autres outils multimédias, audiovisuels, etc. Ils peuvent devenir équipementiers ou opérateurs de téléphonie. On les trouve également dans les sociétés de conseils ou de services en ingénierie numérique, ainsi que dans certains domaines comme ceux des transports ou des banques.
  • Ingénieurs en informatique industrielle (9 % des employés)
    Ces derniers travaillent en SSII et dans les bureaux d’études d’usines. En plus d’être responsables de l’ensemble des machines d’un atelier de production, ils doivent concevoir et développer de nouveaux systèmes dans le but d’accroître le rendement de l’usine au sein de laquelle ils sont employés.

Parmi les 9 % d’ingénieurs informaticiens restants, certains travaillent avec Internet et le domaine du multimédia et d’autres créent des logiciels. Ils sont sollicités par les industries qui comportent de l'électronique et fabriquent des outils de télécommunication ou des systèmes électroniques embarqués (pour les avions, voitures, etc.).

Pourquoi choisir ce domaine ? Quels sont les avantages ?

La diversification des tâches à accomplir

Dans le secteur informatique, malgré le fait qu’on puisse se spécialiser, la plupart des professionnels sont polyvalents. Les personnes curieuses et ambitieuses, plutôt touche-à-tout, seront, sans l’ombre d’un doute, fortement valorisées. Elles auront la possibilité de s’épanouir en employant leurs compétences pour réaliser des fonctions diverses, pouvant aller de la gestion de matériel à l’implémentation de réseaux informatiques, en passant par le développement de logiciels.

La satisfaction de prendre part à la construction du futur

Ce métier est passionnant car il permet non seulement d’être à jour sur les dernières inventions technologiques, mais également de prendre part activement et intrinsèquement à leur progression. Autrement dit, les ingénieurs informatiques sont des créateurs du futur. Grâce au travail de fourmi de certains et aux idées de génie d’autres, leurs innovations permettent constamment à certains domaines importants, tels que ceux de la recherche et de la science par exemple, d’évoluer. Ils sont donc, directement ou indirectement, responsables de l’amélioration de la qualité de vie de millions de personnes.

La garantie de l’emploi et les perspectives d’évolution

Dans la plupart des cas, les jeunes qui choisissent cette filière sont passionnés et préalablement doués. Cependant, il est indéniable que la sécurité de trouver facilement un travail intéressant, à l'issue de leurs études, est également un facteur déterminant pour les motiver à emprunter cette voie. En surplus du taux d’employabilité élevé, la possibilité d’évoluer au sein d'entreprises où, les prises de décisions majeures dépendent de plus en plus des nouvelles technologies et systèmes informatiques mis en place, est considérable. Selon sa propension à diriger des projets ou des équipes, il n'est donc pas rare d’être rapidement promu à des postes à haute responsabilité.

Quel est le profil idéal pour être ingénieur informatique ?

Comme nous l’avons vu, faire de l’informatique son métier est un choix très attrayant pour les amateurs de sciences et d'innovations technologiques. Cependant, avoir un penchant pour ces domaines n’est pas suffisant. Cette branche requiert des compétences bien spécifiques. Observons quelques-unes des qualités indispensables pour devenir un bon professionnel, pouvoir évoluer au long de sa carrière et aspirer aux meilleurs postes.

  • Être organisé : tout informaticien qui se respecte doit être rigoureusement méthodique. Votre capacité à structurer correctement votre emploi du temps se reflétera dans votre façon d’écrire du code. C’est l’essence même de la programmation. Les ingénieurs informatiques sont souvent à la tête de missions à responsabilité et peuvent avoir à faire face à des urgences. Il est donc primordial d’actualiser son agenda à chaque instant et de classifier ses dossiers scrupuleusement.
  • Être omniprésent : dû à la quantité d’armes, de différents secteurs, que ce professionnel doit savoir manier pour résoudre certains problèmes, il est indispensable que ce dernier soit polyvalent. Il doit être capable de comprendre les enjeux spécifiques à chaque sous-domaine pour pouvoir proposer et mettre en place les solutions les plus efficaces possible.
  • Garder son sang-froid et avoir un esprit de synthèse : un ingénieur informatique doit rester pragmatique au moment de relever les défis qui se présentent à lui. Certains peuvent être de taille et engendrer de lourdes répercussions. Cependant, indépendamment de l’épreuve qu’il devra affronter, ce professionnel doit toujours analyser la structure du problème et s’en remettre aux calculs plutôt que de se laisser emporter par des suppositions.
  • Être communicatif et avoir le sens de la convivialité : bien qu’un ingénieur informatique puisse paraître plus intéressé par l’algèbre que par les gens, il se doit d’avoir un bon sens du relationnel. Il doit évidemment savoir s'exprimer, mais également faire preuve d’empathie, car il sera, sans doute, amené à travailler en équipe. Toutefois, ses coéquipiers n’auront pas forcément les compétences pour comprendre ses raisonnements. Il devra donc être capable de partager ses connaissances, avec fluidité, pour réussir à convaincre ses collègues ou supérieurs d’adhérer à ses projets facilement.
  • Être ferme et déterminé : un ingénieur informatique devra souvent diriger plusieurs personnes pour réaliser de grands travaux. Pour cela, il lui faudra de la poigne, mais également un peu de souplesse et beaucoup de patience.
  • Parler l’anglais couramment : de nos jours, la majorité des logiciels et des codes s’écrivent en anglais. La quantité de matériel didactique dans cette langue est incomparable avec ce que nous pouvons trouver en français. C’est également grâce à la maîtrise de l'anglais que les professionnels du numérique peuvent échanger et ainsi se maintenir à jour, à l'échelle mondiale.

Quelles études doit-on faire pour devenir ingénieur informatique ?

Après avoir obtenu un bac S ou technologique (STI ou STG), plusieurs options s’offrent aux étudiants : l’école d’ingénieurs ou la voie universitaire.
Afin d’intégrer une école d’ingénieur, il faut généralement passer un concours.
Certaines écoles recrutent directement après le bac et d’autres à un niveau bac +2.
Dans ce cas, il est possible de faire une prépa scientifique, prépa d’ingénieur en informatique ou encore un BUT (Bachelor universitaire de technologie). Pour ceux qui ne sont pas sûrs de vouloir poursuivre de longues études, cette dernière option peut s’avérer une bonne alternative car, bien qu’elle ne permette pas de devenir ingénieur, elle fournit une expertise suffisante pour exercer dans cette filière.
Selon le domaine informatique recherché, certaines écoles sont mieux cotées que d’autres. Il faut bien se renseigner sur le type de débouchés offerts à l’issue de chacune des formations.

Quel salaire peut-on espérer gagner en étant ingénieur informatique ?

La rémunération d'un ingénieur informatique varie selon l’entreprise dans laquelle il travaille (son importance, le lieu où elle se situe, son nombre d'employés, etc.), la position qu’il occupe et sa spécialité :

  • Ingénieurs en systèmes d’information
    Selon une enquête du Conseil national des ingénieurs et scientifiques de France (CNSIF), datant de 2012, ces professionnels gagnent, en moyenne, 3 200 € brut mensuels, pour les moins de 30 ans, et jusqu’à plus de 6 330 € brut mensuels, en fin de carrière.
  • Informaticiens de gestion
    Dans cette spécialité, les salaires varient entre 3 100 et 6 300 € brut mensuels.
  • Ingénieurs réseau et télécoms
    Dans ce secteur, la rémunération peut aller de 3 330 jusqu'à 7 330 € brut mensuels.
  • Ingénieurs en informatique industrielle
    Dans ce domaine, les salaires se situent entre 3 000 et 6 500 € brut mensuels.

En règle générale, les débutants peuvent prétendre à un revenu compris entre 2 800 et 3 800 € brut par mois. Puis, cette rémunération augmente progressivement en fonction de l'expérience, des compétences et responsabilités, au long de la carrière, jusqu’à atteindre entre 5 400 et 7 800 € brut par mois.

Quelques conseils pour trouver rapidement en emploi d’ingénieur informatique

Avant de postuler pour devenir ingénieur informatique, voici quelques conseils qui augmenteront vos chances de décrocher un emploi rapidement. En plus d’avoir le diplôme nécessaire, il est aussi important de préparer un CV ingénieur en informatique et une lettre de motivation qui détaillent votre parcours scolaire et professionnel. Veillez à bien soigner la présentation de ces deux documents importants. Ensuite, préparez-vous à un entretien d’embauche au cours duquel vous devrez parler de vos compétences informatiques pour impressionner le recruteur.