Parmi les métiers à fort potentiel et en plein développement, celui de chef de projet est définitivement en tête de liste. Tous les secteurs recrutent et se reposent sur eux afin de mener un projet jusqu'à son terme.

Quelle satisfaction de pouvoir exercer un métier transversal dans lequel on ne s'ennuie pas face à la diversité des missions, et, de pouvoir être le chef d'orchestre d'un projet en participant à son ensemble.

Découvrez dans cet article, toutes les informations relatives à la profession de chef de projet : les missions, les compétences, les secteurs qui recrutent le plus, les formations et débouchés, le salaire et les conditions de travail.

qu’est-ce qu’une chef de projet ?

Les différents secteurs

Le terme chef de projet peut paraître assez flou et cela s'explique par la diversité des secteurs dans lesquels ce métier peut être exercé.

En effet, on aura tendance à le retrouver dans quatre grands secteurs d'activités bien distincts :

  • chef de projet en informatique / MOA ;
  • chef de projet en communication ;
  • chef de projet en BTP, énergie ;
  • chef de projet en marketing et web.

Ainsi, en fonction du domaine, cette profession peut regrouper des compétences très variées. Le métier peut également être exercé dans d'autres secteurs.

Le métier en quelques mots

Concrètement et, qu'importe le domaine choisi, le chef de projet est la personne chargée de mener à bien un projet. C'est-à- dire qu'il participe et assure à son bon déroulement, du début jusqu'à son lancement.

Il aura pour missions :

  • D'élaborer un cahier des charges (tenir compte des demandes et besoin clients, de l'aspect financier et d'anticiper les contraintes, etc.) ;
  • De mettre en place un planning prévisionnel (ordre des étapes et dates à respecter à chacune de celles-ci) et de faire en sorte que tous les participants au projet s'y tiennent ;
  • D’encadrer et manager l'ensemble des équipes pour que ledit projet puisse voir le jour ;
  • De rendre des comptes à son supérieur comme à ses clients sur la qualité, le coût et les délais, en bref, sur l'avancement du projet.

Il est en quelque sorte le chef d'orchestre entre la direction, le client et les équipes techniques opérationnelles.

Quelles sont les qualités requises pour devenir chef de projet ?

Pour être un chef de projet, certaines qualités nécessaires sont requises et notamment :

  • Être une personne qui aime relever les défis ;
  • Être proactif (anticiper les problèmes, s'adapter aux situations, trouver des solutions) ;
  • Être très organisé en étant capable de faire preuve de clairvoyance dans l'ordre des étapes à réaliser, de suivre un planning et de savoir définir les priorités ;
  • Avoir de bonnes connaissances comptables et mathématiques pour établir un budget prévisionnel et optimiser les coûts en fonction des attentes clients ;
  • Avoir de bonnes capacités d'adaptation, car il peut rencontrer des clients qui changent d'avis, des imprévus en termes de délais ou de coûts ;
  • Faire preuve d'un esprit d'analyse entre étude des besoins du client, analyse des contraintes relatives au projet, etc. ;
  • Avoir des qualités managériales et de communication puisqu'il doit gérer autant des équipes techniques que des clients ;
  • Être un bon négociateur autant avec ses clients, sa direction, ses sous-traitants pour que le projet respecte les coûts et les délais ;

En bref, un chef de projet est un touche-à-tout qui aime travailler en équipe et de façon transversale.

Comment devenir chef de projet ?

Quelles sont les formations pour devenir chef de projet ?

Il n'existe pas de parcours préétabli pour devenir chef de projet puisqu'en fonction du secteur dans lequel il exerce, la formation est très différente.

Dans ce cas, il est plutôt recommandé de se diriger vers un secteur qui nous passionne, dans lequel on se sent à l'aise. Pour atteindre un tel poste, il convient en réalité d'être spécialisé dans un domaine d'activité spécifique.

Les profils recherchés sont donc plutôt des bac+5issus d'écoles de commerce, de gestion, d'ingénieurs, etc. Mais en réalité, ce poste est accessible à toute personne impliquée et spécialisée dans un secteur.

Toutefois certaines écoles offrent des formations sur la gestion de projet et le management, ce qui est un véritable plus lorsque l'on souhaite mener à bien cette profession.

Ce type de formation apporte les connaissances et compétences suivantes :

  • Les méthodes relatives à la gestion de projet ;
  • La maîtrise des outils bureautiques et de gestion de projet ;
  • La rédaction d’un cahier des charges ;
  • La gestion de budget et de planning ;
  • Le management ;
  • La communication et la gestion de conflit.

Les profils doubles compétences sont très recherchés

Un chef de projet est donc une personne devant disposer autant de compétences managériales que de compétences techniques.

Les compétences techniques lui permettent de pouvoir comprendre les problématiques et le vocabulaire spécifique des personnes avec qui il travaille (développeurs, ingénieurs, techniciens, médecins, etc.).

Les compétences managériales lui permettent, quant à elles, de pouvoir intégrer une dimension financière, humaine et créative dans le projet.

Ainsi, les profils doubles compétences sont devenus très prisés sur ce marché et de façon plus générale, sur les métiers dits transversaux, avec des profils hybrides.

Certaines écoles proposent donc ce type de formation qui permet de créer des travailleurs très qualifiés dans un domaine technique et spécifique, tout en étant dotés de toutes les compétences nécessaires à la gestion de projet.

Quels sont les débouchés ?

Un chef de projet a à sa portée différentes perspectives d'évolution, soit vers des postes plus techniques, soit avec davantage de responsabilités. Sa grande expérience peut également lui permettre d'avoir accès à des postes de formateur ou de conseiller.

Ainsi, les débouchés envisagés sont :

  • Consultant ;
  • Directeur de projet ;
  • Ingénieur de projet ;
  • Etc.

Quelles entreprises recrutent des chefs de projet ?

L'atout majeur du métier de chef de projet est qu'il peut travailler dans des secteurs d'activité très divers, mais également qu'il peut être embauché par diverses structures d'entreprises, selon celle qui lui correspond le mieux.

On citera, en particulier :

  • Les entreprises privées (de start-up à siège de compagnie) ;
  • Le secteur public ;
  • Les cabinets de conseil ;
  • Les entreprises informatiques et éditeurs de logiciels ;
  • Les agences de communication et de marketing ;
  • Les entreprises de services numériques (ESN).

Conditions de travail, salaire, environnement

Le statut professionnel d'un chef de projet

La forme la plus courante pour un chef de projet est de travailler pour une entreprise, il sera alors salarié-cadre et profitera de tous les avantages de sa société (avantages sociaux et convention collective). Il pourra alors, au même titre que les autres employés, bénéficier de tickets restaurants, de chèques vacances, de primes (de Noël, sur objectifs, d'intéressement et de participation), etc.

,Mais le chef de projet peut également exercer pour le compte d'une entreprise cliente ou encore être à son compte.

Dans ce dernier cas, sa plus grosse difficulté sera de se créer un réseau afin que l'on fasse appel à ses services, c'est donc un statut qui n'est pas recommandé en début de carrière.

Les horaires et l'environnement de travail

Le professionnel exerce en mode projet, cela implique que ses horaires sont tout à fait variables, il peut rencontrer des périodes assez calmes, comme des phases très stressantes avec de grosses amplitudes horaires afin que les délais soient respectés.

Le métier de chef de projet ne s'exerce donc pas avec des horaires classiques de bureau de 9h à 17h tout au long de l'année, il faut être capable de s'adapter aux différentes étapes du projet et à faire face à un important volume de travail.

Alors qu'un chef de projet MOA aura plutôt tendance à rester derrière son ordinateur et à trouver des solutions informatiques depuis son poste, un chef de projet en BTP aura tendance à beaucoup se déplacer chez les fournisseurs ou sur le chantier. Il faut donc être capable d'accepter une part de mobilité.

Quoi qu'il en soit et, qu'importe le secteur d'activité, de nombreux rendez-vous clients auront lieu afin de dérouler ensemble l'avancement du projet, l'évolution des attentes initiales et de trouver des solutions à chaque problème rencontré.

Le salaire du chef de projet

Le salaire moyen annuel français des chefs de projet est de l'ordre de 40 805 euros brutset de 20.93 euros par heure.

Les débutants commenceront avec un salaire avoisinant les 32 000 euros annuels alors que les plus expérimentés peuvent percevoir jusqu'à 55 000 euros.

Toutefois, cette question est relativement complexe puisque le chef de projet peut exercer dans différents domaines qui n'ont pas tous les mêmes ressources financières, ni les mêmes grilles tarifaires ou conventions collectives.

Ainsi, et à titre d'exemple, un chef de projet en construction peut gagner entre 2 500 € et 4 5oo € brut par mois (soit un salaire médian de 3 500 € brut). Alors qu'un chef de projet travaillant pour un bureau technique gagnera plutôt entre 3 300 € 6 250 € brut mensuels (soit un salaire moyen de 4 750 € brut).

Conseils pour réussir votre candidature et devenir chef de projet

Au vu de l’importance du travail qu'occupe le chef de projet, le recrutement se fait à la loupe et chaque candidature est scrutée et analysée sous tous les angles. Afin de tirer votre épingle du jeu et décrocher le poste de chef de projet que vous convoitez, il vous faut d’abord créer un dossier de candidature très solide. Cela commence par la conception d’un CV. Celui-ci détaillera vos parcours scolaire et professionnel et mettra aussi en lumière vos compétences. Vous devrez alors :

  • Adapter votre CV à la fiche de poste proposé ;
  • Synthétiser son contenu en donnant l’information clé qui intéresse le recruteur.

À ce CV chef de projet sera joint votre lettre de motivation qui se veut pertinente, efficace et à travers laquelle vous pourrez vous faire remarquer et prouver à votre interlocuteur que votre savoir-faire et votre savoir-être font de vous le parfait candidat. Une fois votre dossier peaufiné, vous pourrez alors le transmettre de manière personnalisée aux annonces qui vous intéressent ou en candidature spontanée.

Préparer son entretien

Pour obtenir le poste une fois contacté par le recruteur, il vous faudra toutefois passer cette étape incontournable qui est l’entretien. Pour le réussir il vous faudra impérativement bien vous préparer afin de vous permettre de :

  • Gérer votre stress et être à l’aise lors de l’entrevue ;
  • Être confiant ;
  • Avoir les idées claires pour bien répondre aux questions d’entretien ;
  • Vous exprimer facilement avec un vocabulaire professionnel ;
  • Mettre toutes les chances de votre côté pour réussir et décrocher le job.

Enfin, nous vous recommandons de ne pas rester passif et de plutôt relancer votre recruteur quelques jours après l’entretien pour savoir où en est votre candidature. Cette relance a deux objectifs :

  • D’une part remercier le recruteur pour le temps qu’il vous a accordé, ce qui est appréciable ;
  • D’une autre part, lui démontrer votre motivation et l'intérêt que vous portez au poste.