Outre les prospections, l’agent immobilier est au cœur de la vente ou de la location de biens entre le vendeur et l’acquéreur. Nous allons dire ici en quoi consiste son travail et quelles sont les missions qui lui incombent. Ensuite, nous verrons les aptitudes requises pour devenir agent immobilier, puis nous expliquerons quels parcours mènent à cette profession, pour travailler en agence ou bien comme indépendant. Enfin, nous évoquerons le salaire d’un agent immobilier avant de parler des débouchés possibles.

En quoi consiste le travail d’agent immobilier ?

Qu’est-ce qu’un agent immobilier ?

L’agent immobilier sert de médiateur entre un vendeur et un acheteur ou un propriétaire et un locataire. Pour réaliser la transaction financière, l’agent immobilier signe un contrat bilatéral avec le vendeur (ou propriétaire) appelé mandat de vente. Il peut pratiquer son activité en agence et travailler avec des collaborateurs (négociateurs, mandataires, salariés) ou bien être indépendant.

Différence entre agent immobilier et mandataire immobilier

Les métiers d’agent immobilier et de mandataire immobilier montrent des distinctions. Le mandataire immobilier est un commercial qui œuvre essentiellement sur le terrain afin de découvrir des biens ou démarcher des prospects. Il est rattaché à l’agent immobilier (et sa carte professionnelle) par l’intermédiaire d’un contrat de mandat. Le mandataire immobilier peut travailler dans une agence, mais aussi depuis un bureau personnel ou son domicile.

Les activités, missions et obligations du mandataire sont les mêmes que pour l’agent immobilier, sauf qu’il ne détient pas de carte professionnelle. Il réalise des tâches similaires, mais agit pour le compte de l’agent immobilier.

Quelles sont les activités d’un agent immobilier ?

L’activité principale d’un agent immobilier est de superviser les négociations entre un propriétaire et un acquéreur (ou locataire) afin qu’elles aboutissent et débouchent sur une transaction. C’est lui qui épaule les deux parties dans leurs démarches administratives pour conclure la vente (ou la location) et garantir ainsi son succès. En outre, l’agent immobilier remplit d’autres fonctions :

  • Il prospecte en quête de biens immobiliers à vendre ou à louer dans sa zone géographique.
  • Il estime le prix d’un bien en fonction du marché immobilier.
  • Il assure la recherche de biens immobiliers pour les acquéreurs, il montre des offres correspondant à leurs souhaits et s’occupe des visites.
  • Il se charge de trouver un acheteur pour un bien immobilier et publie les annonces.
  • Il finalise la transaction une fois la négociation finie et réalise la déclaration administrative ainsi que la rédaction des baux.

Quelles sont les obligations d’un agent immobilier

Les missions d’un agent immobilier

Dans le cadre de son activité, l’agent immobilier est chargé de plusieurs missions :

  • Il doit vérifier la conformité du titre de propriété du vendeur.
  • Il doit vérifier l’identité des deux parties.
  • Il doit vérifier les caractéristiques du bien immobilier communiquées par son vendeur.
  • Il doit vérifier la solvabilité de l’acheteur.
  • Il doit conseiller les deux parties (vendeur et acquéreur).
  • Il doit informer l’acquéreur des vices apparents.

Une formation continue obligatoire

Un agent immobilier doit suivre une formation continue d’au moins 14 h par an ou 42 h sur 3 ans successifs. Prodiguée par un organisme de formation enregistré, celle-ci doit être liée à son activité et couvrir certains thèmes :

  • Question juridique, commerciale et économique.
  • Déontologie.
  • Connaissances sur la construction, la transition énergétique, l’habitat et l’urbanisme.

Quelles sont les aptitudes nécessaires pour devenir agent immobilier ?

Pour devenir agent immobilier, des qualités commerciales sont requises pour les négociations. Il faut également faire preuve d’un bon relationnel, tant pour développer son réseau que pour rester à l’écoute des clients et dénicher de nouveaux biens à vendre ou à louer. Une excellente connaissance de la législation et de solides bases en droit immobilier représentent des atouts très appréciables pour conseiller les parties et se forger une réputation.

Lorsque l’agent immobilier dispose de ses propres salariés et négociateurs, des compétences en management et relations humaines sont indispensables.

Quelles sont les contraintes d’un agent immobilier ?

Bien que le travail d’agent immobilier soit passionnant, il implique de multiples visites pour découvrir des biens et par conséquent, de très nombreux déplacements. Il faudra aussi faire face à des horaires irréguliers et montrer une certaine flexibilité pour être à la disposition des propriétaires et acheteurs sur leur temps libre.

Comment devenir agent immobilier ?

Quelles études pour devenir agent immobilier ?

Les études universitaires

Même si dans la majorité des cas un diplôme commercial (Bac +2) suffit pour être embauché dans une agence franchisée, certaines formations apparaissent plus adaptées :

  • Le BTS (Bac +2) PI - Professions immobilières, qui reste sans doute le meilleur pour cette carrière.
  • Le DUT (Bac +2) Techniques de commercialisation.
  • Le BTS (Bac +2) NDRC - Négociations et digitalisation de la Relation Client.
  • La licence professionnelle métiers de l’immobilier (Bac+3).

Notez qu’un Master mention Droit de l’Immobilier (Bac +5) sera un avantage non négligeable pour obtenir un poste à responsabilité au sein d’une agence.

Les formations

De nombreux organismes et écoles privées permettent d’obtenir des qualifications afin de devenir agent immobilier, voici deux exemples de structures proposant des diplômes reconnus :

  • L’École Supérieure des Professions Immobilières (ESPI) délivre une formation sur une durée de 1 an à 4 ans afin d’apprendre notamment la gestion immobilière et la gestion de patrimoine. Celle-ci est accessible à partir d’un Bac validé comme d’un Bac +2 validé, quelle que soit la filière choisie.
  • L’Institut National Supérieur de l’Immobilier (INSI) dispose d’une formation à la gestion de patrimoine et à l’activité immobilière qui dure entre 1 an et 2 ans. Celle-ci est accessible à partir d’un Bac +3, d’un Bac+4 ou d’un Bac+5 validé.

On retrouve également de multiples formations en ligne afin d’apprendre les métiers de l’immobilier, à l’instar de :

  • La formation mandataire immobilier indépendant prodiguée par L’École Française.
  • La formation à distance en immobilier assurée par Studi.
  • La formation pour apprendre le métier agent/négociateur immobilier d’École Chez Soi.

Comment devenir agent immobilier à son compte ?

Afin d’assurer des transactions en tant qu’intermédiaire, il faut impérativement être inscrit au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), mais aussi posséder une carte professionnelle. Pour obtenir cette dernière, le futur agent immobilier doit réaliser sa demande auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) et remplir certains critères :

  • Démontrer son aptitude professionnelle grâce à un diplôme ou de l’expérience. L’agent immobilier doit avoir un Bac +2 (BTS ou DEUST) dans l’immobilier ou bien détenir un équivalent Bac +3 (université ou école privée) dans le domaine juridique, commercial ou économique. À défaut d’un tel diplôme, il faudra avoir un équivalent du baccalauréat et justifier d’une embauche à temps complet au sein d’une agence durant au moins 3 ans.
  • Ne pas être dans l’incapacité ou l’interdiction d’exercer (inscription dans le bulletin N° 2 du casier judiciaire).
  • Avoir une attestation de garantie financière émanant d’une banque, d’une assurance, d’un organisme de crédit, de la Caisse des dépôts ou d’une organisation professionnelle pour les agents immobiliers avec des fonds.
  • Avoir une attestation d’assurance pour couvrir les conséquences financières découlant de fautes professionnelles.
  • Avoir un extrait K ou extrait Kbis de moins de 1 mois pour justifier de l’immatriculation au RCS.

Quel salaire pour un agent immobilier ?

Régi par la loi Hoguet, le salaire d’un agent immobilier correspond à un pourcentage du prix de vente du bien. La plupart du temps, un agent immobilier indépendant ne reçoit pas de salaire fixe, mais touche entre 3 % et 8 % du montant de la vente. Bien que le pourcentage perçu varie d’une agence à une autre, on estime le salaire moyen d’un agent immobilier débutant aux alentours de 32 000 € brut par an, avec un salaire brut mensuel minimum de 1500 € pouvant aller au-delà de 3000 €.

Le salaire progresse en fonction de l’expérience et évolue en moyenne comme ceci :

Nombre d’années d’expériences dans la profession Salaire brut annuel
Entre 1 an et 5 De 18 000 € à 36 000 €
Entre 5 ans et 10 ans De 36 000 € à 60 000 €
10 ans ou plus De 60 000 € à 72 000 €

Les chiffres donnés restent une indication, car le salaire dépend de nombreux paramètres comme la réputation et l’activité ou encore la nature des biens immobiliers vendus par l’agent ou l’agence. De plus, certaines structures offrent des avantages tels que des primes sur objectifs, une prime d’intéressement, un 13e mois…

Quels débouchés pour un agent immobilier ?

En début de carrière, il est plus aisé d’être agent immobilier en tant que salarié dans une agence, franchisée ou non. En accumulant de l’expérience, l’agent pourra par la suite développer son réseau, accroître son portefeuille client et dynamiser ses ventes. Avec le temps, il sera possible de se spécialiser dans un secteur en particulier, comme les biens industriels, les biens commerciaux, l’immobilier de luxe ou le viager par exemple. À terme, un agent immobilier expérimenté pourra créer sa propre agence ou bien en diriger une pour le compte d’une franchise.

Même si le marché immobilier connaît des variations, le secteur demeure prospère et offre de multiples opportunités. Selon les études suivies, le parcours professionnel et le profil de l’agent, de nombreuses carrières en lien avec cette activité peuvent être envisagées comme administrateur de bien, négociateur immobilier, gestionnaire d’actifs immobiliers, juriste immobilier, gestionnaire social, etc.

Nos conseils pour commencer à travailler en tant qu’agent immobilier

Pour trouver un travail d’agent immobilier, vous devez bien évidemment envoyer votre candidature aux recruteurs de votre choix, mais encore faut-il pouvoir capter leur attention afin d’espérer décrocher un premier entretien ! Pour réussir, il est essentiel de vous distinguer des autres postulants en prenant le temps de bien préparer votre candidature :

Définir vos objectifs

Tout d’abord, vous devez définir vos objectifs et faire le point sur les critères de recherches sur lesquels vous baser. À titre d’exemple : la zone géographique, le salaire escompté, les conditions de travail…

Faire votre CV et rédiger une lettre de motivation

En second, il faut rédiger un CV agent immobilier et une lettre de motivation. L’objectif de ces deux documents est de vous démarquer des autres. Ils doivent de ce fait être pertinents pour attirer l’attention du recruteur et bien détaillés pour mettre en valeur votre parcours professionnel, vos diplômes, vos compétences et vos motivations. Et tout cela en parfaite adéquation avec chaque offre d’emploi, ce qui demande une analyse et une personnalisation.

Envoyer votre candidature

La troisième étape consiste à envoyer votre candidature en répondant aux annonces d'offres d'emploi rendus publics par les entreprises, ou via une candidature spontanée qui consiste à aborder l'établissement qui vous intéresse directement.

Nous ajouterons qu’il est utile d’assurer le suivi de votre candidature en relançant le recruteur, car ceci démontre encore plus votre motivation.

Passer un entretien

Si votre candidature est retenue, vous devrez passer un entretien. Afin de réussir cette dernière étape, nous vous recommandons de bien vous préparer en vous entraînant et en faisant des recherches sur l’agence par exemple, ce qui vous aidera à convaincre l’embaucheur et de lui montrer que vous êtes déterminé.

Après l’entretien, n'hésitez pas à envoyer un mail de remerciement, celui-ci fera office de relance et montrera l’intérêt que vous portez au poste.