Trouvez le cv parfait

Devenir juriste

Dans le domaine du droit, le juriste est un acteur essentiel au sein d’une entreprise. Conseiller, expert, gestion… ce professionnel remplit plusieurs rôles. Le métier de juriste vous intéresse ? Découvrez-en plus sur cette profession ci-dessous.

Qu’est-ce qu’un juriste ?

Véritable spécialiste du domaine du droit, le juriste apporte ses connaissances dans une entreprise pour tous problèmes juridiques. Il intervient également comme soutien auprès de cette dernière pour lui éviter d’enfreindre les lois. C’est un professionnel aux compétences variées et qui joue un rôle de véritable conseiller en ce qui concerne les domaines législatifs ou juridiques.

Le rôle du juriste et ses missions

Le rôle principal du juriste est d’accompagner et de conseiller l’entreprise pour laquelle il travaille pour tout ce qui concerne la loi en vigueur. L’activité du groupe doit rester conforme et légale et pour cela, le juriste l’aide à rester dans la bonne voie. Ceci peut s’appliquer à différents secteurs comme par exemple la commercialisation d’un nouveau produit ou encore le respect de la réglementation d’un projet récent.

    En ce qui concerne les missions du juriste, ces dernières vont varier selon l’entreprise où il exerce. Mais il est possible de recenser ses principales comme suit :

  • Aider à trouver des solutions aux problèmes possibles des employeurs ou des salariés en ce qui concerne le milieu juridique et législatif. Ceci par des actions d’information et de conseils dans les problématiques de litiges, actualisation des lois, fiscalité…
  • Rédaction et validation de l'ensemble des documents et dossiers en lien avec sa profession comme les contrats, les conventions ou les actes juridiques.
  • Prendre en charge et gérer les possibles conflits internes ou externes de l’entreprise, qui peuvent être fiscaux, bancaires, financiers ou autres.

Les qualités requises pour devenir juriste

Différentes compétences et qualités sont attendues de la part d’un juriste. Ce dernier doit tout d’abord démontrer des aptitudes certaines dans le domaine juridique. Ces dernières peuvent être spécifiques ou bien plus générales selon l’emploi offert. Des connaissances en droit des obligations, fiscal, en droit social, des sociétés ou en propriété intellectuelle peuvent par exemple être attendues. De plus, un juriste doit réaliser constamment une veille pour conserver des connaissances adaptées à l’évolution de son secteur de travail.

Aussi, certaines qualités sont particulièrement appréciées pour exercer en tant que juriste. Il est préférable d’être à l’aise pour s’exprimer à l'oral et pour travailler en équipe. Il vous est également demandé de maîtriser une bonne expression écrite, pour la rédaction des rapports et autres documents. La maîtrise de l’anglais, voire d’une seconde langue étrangère, est importante, ainsi que celle de l’informatique. Enfin, un certain sens du service et pratique est un grand plus. Un juriste doit pouvoir s’adapter aux différentes situations à l’aide d’un esprit de synthèse à toutes épreuves.

Les avantages et inconvénients du métier de juriste

Les avantages du métier de juriste

Exercer comme juriste vous assure un bon salaire annuel. C’est de plus une profession avec de bonnes perspectives d’évolution au sein d’une entreprise. Vous pouvez enfin accéder en fin de carrière à des postes à responsabilités intéressants.

Les inconvénients du métier de juriste

Pour décrocher un emploi en tant que juriste, il vous faut tout d’abord effectuer de longues études. Et sans s’arrêter au diplôme, le domaine du droit se complexifie de plus en plus chaque jour. Enfin, un juriste doit être disposé à être constamment disponible au sein de son entreprise.

Comment devenir juriste ?

La formation pour devenir juriste est bien définie et il n’existe pas actuellement différentes voies d’entrées. Voici plus de détails.

Les diplômes pour devenir juriste

Pour exercer en tant que juriste professionnel, il est nécessaire de commencer par obtenir un Bac +5 en Droit. À la suite de cela, il vous faut obtenir une spécialisation, sur un an, dans le domaine qui vous intéresse.

Le diplôme de Bac +5 en Droit s’obtient par un Master Droit au choix. L’offre de formation est aujourd’hui assez vaste. Vous pouvez ainsi vous décider pour un Master Droit fiscal, commerce international, des affaires, des brevets, des contrats, de la banque, des assurances ou bien de l’environnement. Le choix est le vôtre.

En ce qui concerne la spécialisation d’un an à la suite de l’obtention du master, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Il est ainsi possible d’intégrer un DJCE ou Diplôme Juriste Conseil d’Entreprise, un CAPA ou Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat, un IEP ou Institut des Études Politiques, un IAE ou Institut d’Administration des Entreprises ou encore un diplôme dans une école de management.

Le salaire moyen

En ce qui concerne le salaire d’un juriste, ce dernier varie en fonction de l’entreprise où vous exercez, ainsi que de l’expérience et de la spécialisation obtenue. Ainsi, un juriste débutant, c’est-à-dire jusqu’à deux ans d’expérience professionnelle, gagne en moyenne entre 2 000 euros à 2 500 euros brut par mois. Un juriste intermédiaire, entre trois et cinq ans d’expérience professionnelle, gagne entre 2 500 euros à 3 000 euros brut par mois en moyenne et un senior peut obtenir un salaire jusqu’à environ 6 500 euros brut par mois.

Les évolutions de carrière d’un juriste

La carrière d’un juriste consiste en général à gravir les échelons au sein des entreprises, en parallèle de l’expérience accumulée, pour accéder à un poste à responsabilité. Il est également possible de se spécialiser dans un domaine particulier à l’aide d’une formation adéquate. Par exemple, un juriste peut décider de s’orienter préférablement en droit de l’environnement, dans l'agriculture, le social ou bien la cybersécurité. Le secteur du droit est assez vaste et c’est pourquoi de nombreuses spécialisations sont ouvertes. Enfin, à l’aide de sa formation et son expérience, un juriste peut finalement se reconvertir dans des domaines professionnels voisins comme les ressources humaines ou l’administratif.

Qui emploie un juriste ?

Généralement, les plus petites entreprises ne possèdent pas les moyens suffisants pour embaucher un juriste. Ainsi, ce sont souvent les plus grandes entreprises qui embauchent ces professionnels du droit. Un juriste est alors recherché dans un grand nombre de grands groupes ou bien dans des cabinets de conseils ou des cabinets d’avocats.

Quelques conseils pour commencer comme juriste

Vous débutez sur le marché du travail et êtes à la recherche d’un emploi ? Ou bien vous désirez chercher de nouvelles opportunités ? Alors, voici quelques conseils à suivre.

Préparer votre Curriculum Vitae

Avant toute chose, il est essentiel de rédiger et de soigner son curriculum vitae. Ce document est la première présentation de vous que reçoit directement l’employeur. C’est pourquoi un CV doit être bien pensé pour attirer rapidement l’attention du lecteur.

Commencez par ordonner vos informations par sections : présentation, formations, expériences professionnelles, compétences, intérêts, langues… Chacun de ses groupes est important pour donner à l’employeur une vision globale de votre profil professionnel. Détaillez vos expériences passées à l’aide de quelques mots-clés pour aider le lecteur à apprécier les responsabilités ou succès que vous avez pu accumuler. En ce qui concerne un CV juriste, il est également intéressant d’ajouter une section langue étant donné l’importance de ces dernières pour certaines entreprises.

Enfin, soigner la mise en page de votre curriculum vitae. Un CV juriste doit être agréable à lire et dans un style plutôt classique. Cependant, le tout doit rester professionnel. Préférez n’utiliser qu’une seule police de caractère pour éviter l’effet brouillon et jouez avec la forme en gras ou italique pour souligner les informations essentielles.

Bien rédiger votre lettre de motivation

À la suite du curriculum, il vous faut rédiger une lettre de motivation. Cette dernière vient en complément du CV et aide l’employeur à comprendre vos motivations. Rédigez une lettre de motivation par candidature. En effet, dans chacune il vous faut donner quelques détails sur l’entreprise où vous postulez. Vous créez ainsi un lien entre votre profil et les valeurs de cette dernière. Il est ainsi préférable de ne pas tomber dans le piège des lettres de motivation uniques.

Au moment d’envoyer votre candidature, aujourd’hui souvent par mail, joignez votre CV et votre lettre de motivation à ce dernier, préférablement en format PDF. Dans le corps du mail, écrivez une présentation rapide et l’objet de votre mail. N’oubliez pas les formules de politesse qui font toujours bonne impression.

Réussir votre entretien d’embauche

Si vous avez été sélectionné, il vous faut maintenant passer l’étape de l’entretien d’embauche. Ce dernier doit se préparer, tout d’abord pour plus de confiance en soi, mais également pour éviter de mauvaises surprises le jour J. Renseignez-vous sur l’entreprise, ses valeurs, ses actions ou bien ce qu’elle attend de vous. Vous pouvez également vous entraîner à répondre à quelques questions types : quelles sont vos qualités ? Pourquoi nous avoir choisis ? Pouvez-vous vous présenter ?

Pour l’entretien, choisissez une tenue convenable et restez positif. N’hésitez pas à poser des questions lors de l’échange. Ceci montre à votre recruteur votre intérêt pour le poste. À la suite de la rencontre, si vous n’avez pas de nouvelles, envoyez un mail de relance à l’employeur. Sans insister, vous vous rappelez ainsi à lui tout en montrant toujours plus votre motivation.

Nous utilisons des cookies pour gérer notre site web, analyser votre utilisation de nos services, gérer vos préférences en ligne et personnaliser le contenu des annonces. En acceptant nos cookies, vous obtiendrez un contenu pertinent et des fonctionnalités de médias sociaux, des publicités personnalisées et une expérience de navigation améliorée.